Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3277 fois

Europe -

Un état d’esprit, José Saramago : "Non possumus"

Par

Marx et Engels ont écrit dans la « Sainte famille » : « Si l’homme est formé par les circonstances, alors il faut former les circonstances humainement. »
Rien de plus clair, rien de plus éloquent, rien de plus riche de sens. Je n’avais pas encore trente ans quand pour la première fois, je lus ces mots. Ils furent, pour ainsi dire, mon chemin de Damas. Je compris qu’il m’aurait été impossible de tracer un chemin pour ma vie en dehors de ce principe et que seul un socialisme intégralement compris (donc, le communisme) aurait pu satisfaire mes aspirations de justice sociale.

Un état d’esprit, José Saramago : 'Non possumus'


De nombreuses années plus tard, dans une interview avec Bernard Pivot, qui voulait savoir pourquoi je continuais à être communiste après les erreurs, les désastres et les crimes du système soviétique, je répondis que, étant un communiste « hormonal », il m’était impossible d’avoir des idées différentes : les hormones avaient décidé. L’explication est plus sérieuse qu’il ne paraît : et peut-être comprendra-t-on mieux si je dis que, d’une certaine manière, elle a un équivalent dans le « non possumus » biblique.

Récemment, suscitant le scandale chez certains camarades qui se consacrent à la plus canonique orthodoxie, j’ai osé écrire que le socialisme –et à plus forte raison le communisme- est un état d’esprit. Je continue à le penser. Et la réalité se charge jour après jour de me donner raison.

Editorial de samedi 19 juin de il manifesto,
(référence bibliographique de cet extrait non indiquée par la rédaction.)

Note de la traductrice :

La brève et belle chronique nécrologique (version française ici) que des journalistes signant « la rédaction » avait écrite et publiée juste après la mort de l’écrivain communiste a fait long feu… Elle a disparu au bout de quelques heures de la page d’accueil du site.

Le lendemain, l’extrait traduit ci-dessus figurait en éditorial. La Une titrant Le prophète désarmé.

A l’intérieur du journal, dans les pages « culture », un long article « culturel », donc, attire l’attention sur le style de l’écrivain : présence ou non des virgules etc. Pas inintéressant pour les amateurs de critique littéraire.

Et beaucoup plus acceptable pour la ligne actuelle résolument sioniste « de gauche » de la direction (et présidence du CA) du quotidien, communiste sans aucun doute non hormonale.

Après la mort de Stefano Chiarini, il y a 3 ans, l’ambiance…

« Qu’est-ce qu’il a demanda l’agent, Il est perplexe, comme nous, On dirait qu’il ne croit pas à ce qu’il fait, Et toi, tu y crois, Moi j’obéis aux ordres, mais lui il est le chef, il ne peut pas nous laisser voir qu’il est désorienté, après c’est nous qui souffrirons des conséquences, quand les vagues frappent les rochers ce sont toujours les moules qui trinquent, J’ai des doutes sur la pertinence de cette formule, Pourquoi, Parce que les moules me semblent toujours supercontentes quand l’eau leur dégouline dessus, Je ne sais pas, je n’ai jamais entendu les moules rire, Eh bien, elles ne se contentent pas de rire, elles s’esclaffent, on n’entend pas leurs éclats de rire à cause du fracas des vagues, il faut bien tendre l’oreille [etc.]»
La lucidité, p. 264, Paris, Seuil, 2006.

Hélas, le(s) chef(s) au manifesto ne sont pas tous perplexes ; quant aux moules, il faut bien tendre l’oreille...

Non possumus parler d'Israël !

Source : il manifesto

Traduction : Marie-Ange Patrizio

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Europe

Même sujet

Même date

20 juin 2010