Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1938 fois

Bethléem -

Un nouveau Ghetto à Bethléem

Par

Le gouvernement Israélien a commencé récemment la construction du mur de séparation autour de Jérusalem, dont la longueur est de 22 kilomètres. Le mur séparera physiquement la ville de Jérusalem avec ses deux parties, Est et Ouest, de la Cisjordanie.
Le Mur de séparation sera une réalisation indirecte de la vision unilatérale Israélienne "du plan métropolitain de Jérusalem".
En outre, le mur mènera à empêcher la réalisation de la vision de deux états vivant côte à côte avec Jérusalem Est comme capital du futur état palestinien.

Le plan Israélien pour Jérusalem entraînera l’annexion de lus de terres de la Cisjordanie , dont celles de la région du tombeau de Rachel qui seront incluses dans la prétendue enveloppe de Jérusalem Voir la carte1.



Tandis que les tambours de la guerre résonnent contre l'Irak, les Forces d’Occupation Israéliennes (FOI) – Tsahal- ont remis aux résidents le 16 février 2003 des ordres militaires qui indiquent un futeur plan d’étranglement de la ville de Bethléem, en confisquant son entrée nord et en l'annexant à Israël.

Le plan a été discuté dans les médias dès le 11 septembre 2002, où le cabinet de sécurité Israélien avait approuvé que le tombeau de Rachel soit conservé sous la souveraineté Israélienne en l’incluant dans la zone de séparation.


L’ordre militaire (03/14/T Judée et Samarie 2003) qui a été distribuées montre les blocs et les parcelles de terrains saisis pour être confisqués, et qui sont répertoriés dans le tableau suivant : Voir Le Tableau Et l’ Ordre Militaire.




Ordre militaire numéro 03/14/T publié par le commandant en Chef de TSAHAL en Cisjordanie Mosheh Kaplenski


Tableau 1 : des blocs de terre saisis à l'entrée de la ville de Bethléem

Bloc n 0 - parcelle n 0 - Propriétaire

28103 - parcelle 20 - Anton Jeries Anostas/Saleh Elias

- parcelle 68 - Ali Ahmad Shakhtor Mo'ti

28029 - parcelle 19 - Rougina Handal

- parcelle 32 - Said Murad Al-Siriani

- parcelle 29 - Waqef Islamique

28106 - parcelle 20 - Anton Anostas/Shokri Nasser

- parcelle 21 - Maire Hanna Nasser et ses frères

- parcelle 22 - Victoria Elias Freij

- parcelle 23 - Sa'dy Barakat

- parcelle 53 - Monastère Arménien




Traduction De l'Ordre Militaire

Forces De Défense d'Israël

Ordre militaire pour saisie de terrains n 0 03/14/T

En vertu des pouvoirs qui me sont conférés en tant que commandant en chef de l’armée dans la région de Judée et Samarie, et car je crois qu'il est impératif pour des raisons militaires dues à la situation sécuritaire spéciale dans la région, je commande ce qui suit :

1. La "carte" signée à l’échelle 1 : 5000 et attachée à l'ordre est une composante essentielle de cet ordre.
"Les terrains" : Un secteur de 18 dunums situé à Bethléem signalé en rouge dans la carte :
· Bloc 28103 : parcelles 20, 68
· Bloc 28029 : parcelles 19, 32, 29, 36
· Bloc 28106 : parcelles 53, 23, 22, 21, 20

2. J'annonce que les terrains mentionnés ci-dessus sont saisis pour des raisons militaires.

3. Les FOI–TSAHAL- ont un contrôle absolu qui est donné à l'officier de Bureau central de commande des terres responsable au ministère de la défense.

4. Ces copies doivent être fournies par le bureau de coordination de zone (Le DCO) de Bethléem aux propriétaires des terrains.

5. Des copies comprenant des cartes peuvent être trouvées par ceux qui sont intéressés aux endroits suivants :

· DCO de Bethléem
· Bureaux du conseiller juridique de la région
· Le bureau du commandant responsable auprès de ministère de la défense dans l'administration civile.
· Bureau responsable des terrains dont les propriétaires sont absents et des terrains publiques dans l'administration civile.

6. Les propriétaires de la terre ont le droit d'aller au DCO à Bethléem afin d'obtenir plus d'informations concernant les dépenses et les compensations d'utilisation de la terre auxquelles ils ont droit.

7. Cet ordre est valide de la date de signature jusqu'au 31/12/2005

8. Le nom de cet ordre est : "Ordre Militaire pour saisie de terrains n 0 03/14/T (Judée et Samarie) 2003

Mosheh Kaplenski
Commandant en chef des forces de défense d'Israël en Judée et Samarie
9/2/2003 - signature




Comme indiqué dans le document militaire Israélien, la validité de l’ordre de saisie de terres a commencé à la date de signature de celui-ci soit le 9 février 2003 et s’étend jusqu' au 31 décembre 2005. Cependant, ceci est une action de confiscation directe car Tsahal a le droit d'utiliser la terre pour n'importe quelle raison.

Le vrai but de cette action est d'ériger la prétendue enveloppe de Jérusalem qui fait partie du plan de séparation qu’Israël applique actuellement dans les zones du nord de la Cisjordanie et autour de Jérusalem.

Les actions unilatérales entreprises par le gouvernement Israélien font partie de sa politique de fait accompli et contredisent directement l'accord d'Oslo II. signé en 1995, qui mentionne clairement ce qui suit :

"a. Arrangements concernant le tombeau de Rachel, qui sera considéré comme un cas spécial pendant la période d'intérim :

(1) tandis que le tombeau, comme la route principale menant depuis Jérusalem au tombeau, comme indiqué, sera sous la responsabilité d’Israël pour la sécurité, la libre circulation des Palestiniens sur la route principale sera maintenue.

(2) afin de protéger le tombeau, trois points militaires Israéliens de garde peuvent être situés dans le tombeau, sur le toit du bâtiment de Waqf, et dans le parc de stationnement.

b. La situation actuelle et les pratiques existantes dans le tombeau seront préservées ". (Accord d'Oslo II, annexe 1, article V, section 7)

La carte remise aux résidants par les FOI –Tsahal- prouve que seulement 18 dunums sont saisis et confisqués par l'état d'Israël, alors qu'autour 3000 dunums (3 Km2) de terre seront isolés derrière le mur.

Le secteur contient 35 bâtiments avec une population de 500 personnes qui seront isolé à l’intérieur des futures frontières matérialisé par le mur. Des surfaces agricoles ont déjà été aplanies au bulldozer et rasées dans ce secteur pour créer des fossés munis de barbelés afin d'empêcher les Palestiniens d'atteindre Jérusalem, et beaucoup d'oliviers ont été déracinés pour différentes raisons de sécurité.

Voir La Carte 2

Carte 2 : distribuée par les forces israéliennes afin de saisir des terres à l'entrée nord de la zone de Bethlehem. Les marques rouges montre les terres saisies.



Carte 3

Carte 3 : Les images satellites montrent les intentions israéliennes de construire une partie du mur de séparation à l'entrée nord de la ville de Bethléem annexant le tombeau de Rachel et ses alentours.


Le tombeau de Rachel a toujours fait partie de la ville de Bethléem, et est un endroit de pèlerinage pour des personnes de différentes cultures et religions.

Aujourd’hui, le tombeau devient un camp militaire et est accessible uniquement aux juifs. Comme prévu par le gouvernement Israélien, il va être annexé à Israël.

Cette politique de fait accompli que le gouvernement israélien applique, coûte aux Palestiniens beaucoup de leurs terres, de leurs maisons et de l'héritage qu'ils ont conservés à travers l'histoire, en plus des dommages pour l'industrie du tourisme de Bethléem et pour l'économie palestinienne en général.


C'est un appel pressant des habitants de Bethléem au monde à interférer et à arrêter les actions Israéliennes entraînant l’étranglement de la ville de la Nativité.

Cette action aura pour conséquence de condenser les habitants de Bethléem dans des "Ghettos" et ne leur donnera aucun espace ouvert d’expansion à l'avenir. Une interposition véritable de la communauté internationale pourrait être faite afin d'arrêter des actes israéliens de vol de terre sous prétexte de raisons de sécurité à Bethléem et dans d'autres zones de la Cisjordanie .

Source : ARIJ

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Le Mur

Même auteur

ARIJ