Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2622 fois

France -

Un verdict particulièrement inique.

Par

Le maire de Seclin, un honnête homme que la politique raciste d'Israël révulsait, a été, lui, condamné par la justice la plus inique qui soit, à Douai le 11 septembre 2003, parce qu'il a soutenu l'idée d'un boycott des produits israéliens…

Alors que les médias - depuis le 11 septembre surtout - propagent les stéréotypes racistes les plus abjects au sujet des Arabes, et que nul ne s'en émeut, alors qu'Israël - qui se définit comme état juif - pratique l'épuration ethnique, construit des murs et des barrières raciales pour boucler les Palestiniens dans des ghettos infâmes et assassine des civils en toute impunité, le maire de Seclin, un honnête homme que la politique raciste d'Israël révulsait, a été, lui, condamné par la justice la plus inique qui soit, à Douai le 11 septembre 2003, parce qu'il a soutenu l'idée d'un boycott des produits israéliens…

La condamnation du Maire de Seclin est un scandale. Elle ne peut manquer d'écoeurer tous les honnêtes citoyens qui aiment la justice. Il ne faudra pas s'étonner, le jour où les gens se rebelleront contre les israélites qui pourchassent toute personne qui dénonce la politique raciste de l'Etat israélien, où s'en prendront aux juges qui les condamnent.

Ce verdict est scandaleux. Mais il n'a pas semblé heurter Alain Finkielkraut qui, sur les ondes de France culture le 15 septembre 2003, enfonçait, lui, le clou de l'antisémitisme, comme à son habitude. En effet ce qui préoccupe Finkielkraut ce n'est pas la terreur que fait régner l'Etat d'Israël en Palestine occupée, mais la menace que font peser les antisémites contre les Juifs en France.

Que je sache, il n'y a pas de check points en France où on humilie les juifs, il n'y a pas des enfants juifs assassinés chaque jour en France comme cela se passe en Palestine, il n'y a pas de Juifs qui soient perquisitionnés chaque nuit en France, comme cela se passe dans toutes les villes et villages de Palestine, il n'y a pas de Juifs assassinés en France, comme cela se passe jour et nuit en Palestine

Les campagnes pour dénoncer l'antisémitisme ne servent qu'à cela ; à faire oublier ce qui condamne Israël, l'impuni… Chaque fois qu'Israël est fortement critiqué, ses défenseurs montent au créneau pour nous en détourner : ils brandissent l'épouvantail de l'antisémitisme.

Les Juifs sont-ils une race à part ? Nous sommes d'abord des êtres humains, tous égaux en droit. Il n'y a pas un peuple qui est supérieur à un autre.
Finkielkraut, dans son délire, met le mot juif dans chacune de ses phrases.
Pourquoi faut-il nous parler des Juifs à tout bout de champ ? Ne sommes-nous pas d'abord Suisses, Français ? Il ne vient pas à l'idée des chrétiens de dire à tout va qu'ils sont chrétiens.

Il ne faudra pas que Finkielkraut s'étonne si on ne l'aime pas. Juif ou pas, son arrogance nous agace profondément. Finkielkraut doit accepter que les Israélites ne sont pas des gens à part. Etre anti- américain ou anti-israélien n'a rien à voir avec le racisme. Voyons !

Combien de fois n'ai-je pas entendu des journalistes - comme Alexandre Adler ou Darius Rochebin (en Suisse) - dire à l'antenne qu'ils sont juifs et fiers
de l'être ? Mais à quoi cela rime-t-il ? On ne se préoccupe pas de savoir si un journaliste est juif ou musulman. On n'attend qu'une chose de lui : qu'il nous informe honnêtement. Ce qui n'est hélas pas toujours le cas. Car l'esprit communautaire semble le plus souvent l'emporter sur la véracité.


Le rapport que Finkielkraut entretient avec Israël est hystérique. Quand, à court d'arguments, il affirme que les défenseurs de la cause palestinienne sont des " esprits simplistes ", qu'ils ne savent pas " voir les deux côtés " ni prendre en compte " la peur des Israéliens ", qu'ils sont incapables " de cette prise de conscience des deux côtés ", Finkielkraut devrait se mettre dans le même sac…

Finkielkraut a également évoqué " le devoir de mémoire ". Mais dans son esprit égoïste, cette " mémoire " ne prend pas en compte les victimes non juives… et de dire cette énormité " qu'il n'y a jamais eu autant d'antisémites dans le monde qu'aujourd'hui (…) qu'il y a un antisémitisme physique violent (…) que ce qui fait encore problème est l'esprit de dénégation qui fait souffrir les Juifs (…) que les Juifs ont le cœur lourd et les Français juifs ont peur… ".
Mais c'est exactement cela qui nous choque : ce déni des Israélites quant aux effets néfastes de l'occupation et leur indifférence à la souffrance qu'elle
inflige à tout un peuple sauvagement opprimé. On peut aussi rappeler à Finkielkraut qu'il n'y a pas que des Juifs qui ont été victimes du nazisme et qui ont souffert dans les camps allemands. Il faut rendre justice à toutes les victimes.

Israël est un état qui pratique une politique colonialiste barbare. Israël se rend chaque jour coupable de crimes de guerre. On ne voit pas pourquoi les communautés juives devraient défendre un Etat pareil fusse-t-il juif, et le maire de Seclin, lui, être condamné pour l'avoir dénoncé.

L'Etat raciste d'Israël doit pouvoir être jugé pour ses crimes au même titre que l'Afrique du Sud de l'apartheid l'a été. Je le répète. Les Juifs ne sont pas des êtres à part. Dénoncer les violations des droits humains commises régulièrement par Israël, protester contre sa politique raciste, est un acte politique.

Accuser d'antisémitisme les honnêtes gens qui critiquent Israël au lieu de vous en prendre à Israël, le vrai coupable, vous déshonore M. Finkielkraut. Nous ne cèderons pas à ce genre de chantage.

Tout le monde l'a compris : tant que les défenseurs d'Israël font la chasse à des " antisémites " imaginaires en France ou en Suisse, les médias ne parlent pas des crimes odieux que les Israéliens commettent en Palestine

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Boycott

Même auteur

Silvia Cattori

Même date

15 septembre 2003