Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5727 fois

Jérusalem -

Vers l'Israélisation de la Vieille Ville de Jerusalem

Par

Créé en 1990, l’Applied Research Institute de Jérusalem (ARIJ) est une organisation à but non lucratif dédiée à promouvoir le développement durable dans les Territoires Occupés Palestiniens et l’auto-suffisance du peuple palestinien par un plus grand contrôle de leurs ressources naturelles.

Le gouvernement israélien est bien au courant des Accords d'Oslo, qui interdisent spécifiquement toutes les parties impliquées (les Palestiniens et les Israéliens) de prendre des mesures qui pourraient changer le statut géographique ou démographique de Jérusalem-Est, y compris la Vieille Ville, jusqu'à ce qu'une négociation de statut final règle le destin de la ville.

Vers l'Israélisation de la Vieille Ville de Jerusalem


Carte de la Vieille Ville de Jérusalem - ARIJ (agrandir la carte)

Évidemment, Israël n'a toujours soutenu que des choses qui allaient dans son propre intérêt et a continué son programme pour contrêler la ville et pour changer la proportion démographique en sa faveur et influencer ainsi les résultats de la négociation sur le futur de la ville.

Au cours des 8 dernières semaines, Israël a déclaré son intention de raser deux quartiers palestiniens avec plus de 150 maisons sous prétexte qu'elles étaient construites sans permis.

Les quartiers visés, qui tombent sous la menace de démolition (90 maisons à Al-Bustan dans la ville de Silwan et 74 maisons à Al-Mintar dans la ville de Sur Baher), serviront les objectifs israéliens d'agrandir un quartier juif et de créer une zone-tampon pour le Mur de Ségrégation qui est actuellement en construction sur des terres de Sur Baher.

Dans une démarche provocatrice, le comité d'Urbanisme et de Découpage en Zones de la municipalité israélienne de Jérusalem a approuvé la construction de 30 nouveaux logements dans le quartier Musulman de la Vieille Ville près de la porte de Bab Al-Saharah, également connu sous le nom de Porte d'Hérode.

Le projet de construction a été rejeté par l'ingénieur de la municipalité israélienne parce qu'il pensait que la nouvelle construction allait dénaturer les caractéristiques de la ville, toutefois et après des pressions considérables, il a approuvé le projet en recommandant de ramener le nombre de logements à 21, mais il n'a pas été accepté par le Comité régional d'Urbanisme de Découpage en Zones et il a été rejeté.

La décision de construire le nouveau quartier pour loger 16 familles juives est survenue au moment où la municipalité israélienne refusait à des Palestiniens des permis de construire non seulement dans la Vieille Ville mais également à l'extérieur, et qu'elle bannissait presque 100.000 Palestiniens du Programme de l'Enveloppe de Jérusalem.

De plus, le nouveau quartier juif prévu viole les différentes règles de construction de la municipalité israélienne pour la Vieille Ville :

A commencer par la hauteur des bâtiments qui excède la hauteur des Murs de la Vieille Ville de 3 mètres,
Par le fait que le quartier israélien prévu est situé à moins de 10 mètres des murs de la Vieille Ville.
Voir carte 1



Le nouveau quartier juif viole explicitement le projet-vision israélien 2020 pour Jérusalem comprenant la Vieille Ville également connu sous le nom de 'Plan d'Aménagement -Jérusalem 2000', qui est basé sur des règles de construction strictes et fermes afin de maintenir l'aspect caractéristique historique et unique de la ville.



Répercussions d'un Nouveau Quartier Juif

Les informations du nouveau quartier juif dans le quartier islamique de la Vieille Ville n'ont pas été bien reçu par la direction palestinienne ou la communauté internationale qui ont décrit l'épisode entier comme une provocation et une situation fâcheuse pour les progrès réalisés dans le processus de paix.

Les Palestiniens sont allés plus loin et considèrent le quartier juif prévu comme étant un casseur de négociation et un prétexte israélien pour entraîner les Palestiniens vers un autre Intifada comme celui qui a éclaté après la visite infâme de Sharon à la Mosquée Al-Aqsa en 2000.


Les efforts implacables d'Israël pour israéliser la Vieille Ville et tout Jérusalem se sont intensifiés, en particulier au cours des deux dernières décennies d'occupation israélienne à mesure que le nombre de colons juifs à Jérusalem-Est Occupé augmentait de 104% : De 103.000 en 1986 à 210.000 en 2004.

Ces chiffres indiquent une confiscation massive de terre et une propension à la construction sans fin.
Voir carte 2


Illégal, est le mot pour décrire le statut des colons israéliens dans la Vieille Ville et dans la partie Est Occupée de Jérusalem et ce fait est indiscutable puisque le droit international, le Conseil de sécurité de l'ONU et chaque forum juridique dans le monde reconnaît le statut d'Israël comme puissance occupante.


Réagissez, répondez à l'appel de l'ICAHD

Source : www.poica.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même auteur

ARIJ

Même date

26 août 2005