Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4773 fois

Naplouse -

Vieille Ville de Naplouse : les monuments historiques sont visés !

Par

Rapport traduit de l'arabe par une habitante de Naplouse

D'apres le rapport du Departement des Monuments Historiques du gouvernerat de Naplouse, les incursions israeliennes repetees dans la vieille ville de Naplouse au cours de la deuxieme Intifada ont touché les lieux saints qu’ils soient islamiques ou chretiens et les monuments historiques datant, pour la majorité de l’époque Ottomane.
Voici le rapport détaillé des destructions êrpétrée par les Forces de l’Occupation Israélienne :

*** La mosquée El-Khadhra :

Cette mosquée qui se situe dans le quartier Yasmina fut batie par le Sultan Saif Eddine Kalaoun en 1279 d'une surface de 150m2

Le 8 Avril 2002, les F.O.I ont detruit au passage de leur chars l'un de ses murs en plus du portail principal ce qui infligea de graves dégâts à sa voute, sachant que les rues de la vieille ville sont d'une etroitesse qui ne supporte pas la circulation de pareils vehicules.



*** La grande mosquée "Essalahi" :

Cette mosquée se situe à l'Est de la vieille ville, et est l'une des plus grandes mosquées de la ville et des plus anciennes, c’est une ancienne eglise bizantine, qui fut transformee en eglise catholique en 1167 pour etre transformee en 1187 en grande mosquée à l'époque du chef islamique Salaheddine Al-Ayoubi.

En Avril 2002, les F.O.I ont pu detruire l'une de ses colonnes en marbre, l'un des supports de sa porte Est ainsi que l’entrée de sa Tour et de sa porte nord.

Le 21 Août 2003, ils ont meme demoli sa bibliotheque.
Les forces de l'occupation israelienne ont fini par demolir tous ses portes et fenetres et ont fait penetre meme leurs chiens pour passer deux nuits successives et confisquer ensuite les ordinateurs de la bibliotheque;

Au cours d'une troisieme incursion le 15 juin 2004, ces forces israeliennes, ont utilisé des explosifs pour dégager les barrages installés par les combattants palestiniens afin d’empecher leur entrée. Ils ont pu detruire le portail Est et interne de la mosquée et detruire aussi ses fenetres.



*** La mosquée Ennasser :

Cette mosquée se situe au centre de la vieille ville de la Tour cylindrique, construite lors de l'ere ottoman en 1584, elle s’était effondrée à la suite d'un seisme qui a touché Naplouse en 1927 et fut reconstruite en 1935;

Cette mosquée a reçu la visite des F.O.I a plusieurs reprises:

en Avril 2002, ces forces ont detruit les portes et les fenetres de cette mosquée, pour les detruire de nouveau le 22 Août 2003 au cours d'une de leurs incursions repetees.



*** La mosquée Al-bik (la source) :

Elle se situe au centre de la vieille ville, on la nommait la mosquée de la source;
C’est une ancienne eglise bizantine, transformee en mosquée durant l'ere ottomane avant que Ibrahim Bik Toukan la reconstruise en 1745.

Au cours de l'Intifada, elle a ete utilisee comme hopital et surtout au cours de la premiere grande incursion d'Avril 2002 de la ville de Naplouse, surtout que la ville n’avait aucune issue puisque c’était une zone militaire fermée et que les F.O.I ne permettaient ni la rentree des équipes medicales, ni la sortie des habitants.


Les soldats ont pénétré dans la mosquée à deux reprises le 8 Avril 2002 et le 15 juin 2004.

Ce 15 juin 2004, les soldats des Forces de l’Occupation ont utilisé des explosifs pour dégager les barrages installés par les combattants palestiniens, détruisant ainsi les portes de cette mosquée ainsi que ses fenetres, ses lanternes, sa bibliotheque et quelques tableaux coraniques,

Les soldats ont également fouillé les placards de l'etage superieur de la mosquée qui contenaient des livres saints et des livres du Coran,

Le ministere des Affaires Religieuses a dû fermer la mosquée afin de réparer.les dégats.



*** La mosquée Hanbali :

Cette mosquée se situe au centre de la vieille ville, tout près du marché aux legumes.

Ancienne eglise bizantine construite au 5eme siecle, elle fut transformee en 1187 en Mosquée et fut reconstruite en 1912 à l'epoque du sultan Mohammed Rached 5;

Au cours des incursions, les F.O.I ont penetre dans cette mosquée à plusieurs reprises :

• En Avril 2002, ses fenetres ont été entierement detruites suite aux bombardements imposés sur la vieille ville.

• Le 20 Fevrier 2003, les F.O.I ont utilisé des explosifs à proximité de la mosquée, ébranlant ses murs et ses bases;

• le 25 Aout 2003, les F.O.I ont confisque ses ordinateurs après avoir détruit ses portes.



***La mosquée des Prophetes :

Elle se situe dans le quartier Echikh Msallam au nord-est de la vieille ville; c'etait un lieu saint construit au 12eme siecle et transformé en mosque en 1840.

Au cours de l'incursion d'Avril 2002, plusieurs balles ont ete tirees vers cette mosquée brisant toutes ses fenetres.



*** La mosque Essatoun :

Elle se situe dans le quartier Al-Yasmina à l'est de la vieille ville de Naplouse.

Il s'agit de la première mosquée batie dans l'ancienne ville par des musulmans a l'epoque chef musulman Am'r Ibn el-A'S en 636 avant J.C, elle a ete renovée en 1287, et sa tour a ete batie en 1357 à l'epoque des Mamelouks, et rebatie en 1892 durant l'ère ottomane.

Au cours des incursions 2002, les portes et portails de cette mosquée ont ete detruits par les F.O.I.

Et parmi les autres mosques historiques qui ont ete touchees par les attaques israeliennes de la vieille ville sont les mosquées "Ajaj" dont la cloture a ete completement demolie, "Ettina" et "Al- Masakine".



*** Le sanctuaire d'Echeikh Msallam :

Les incursions ont atteint aussi les sanctuaires islamiques, et parmi eux celui d'Echeikh Msallam ou est enterré Echeikh Msallam Samadi, l'un combatant islamique et l'un des compagnons du chef islamique Salaheddine.

Ce sanctuaire a ete rebati en 1771 à l'epoque ottomane, et recemment restauré en l'an 2000.

En Avril 2002, il a ete bombarde par les chars israeliens ce qui causa la destruction de la partie nord de sa barrière.



***L'eglise grecque orthodoxe " Saint Dimitrios" :

Elle se situe à l'ouest de la vieille ville et fut batie en 1887; cette eglise a subi beaucoup de degats au cours des differentes incursions;

Lors de l'incursion d'Avril 2002, l'eglise a ete bombardee par les apaches quand les F.O.I tentaient de bombarder des usines de savon qui cotoyaient l'eglise ce qui lézarda ses murs et endommagea ses portes, ses fenetres, ses cadres, ses lustres.


Même les murs de la chambre du Pere Georges Awad, le Pasteur de l'eglise se sont fissurés et une partie de la devanture de sa chambre s'est écroulée;

• Le 5 mars 2003, les Forces de l’Occupation Israélienne ont utilisé des explosifs à l'interieur de cette eglise, ce qui causa la destruction d'une partie de ses murs qui ont dû être restaurés;

• Le 15 Juin 2004, les Forces de l’Occupation Israélienne ont utilise des explosifs pour se debarrasser des barrages installés par les combattants palestiniens, entrainant la demolition totale des salles de prieres et la salle du temple, l’endroit le plus saint de l'eglise, les vitres;

les livres ont été eparpilles, et les boutiques du côte nord de l'eglise et qui font partie du bâtiment ont ete sérieusement touchées;
Le Pasteur Awad a severement critiqué la quantité des explosifs utilisés dans l'eglise et pense que c’était non-justifié.

Il declara aussi que les Forces de l’Occupation Israélienne auraient bien pu se debarrasser de ces barrages de pierres au moyen de leurs bulldozers, mais ils se sont bien peu inquiétés des degats.



*** L'Eglise Saint Philippe :

Elle se situe a l'entrée ouest de la vieille ville, près de la mosquée El-kheder, elle a été touchée à maintes reprises.

• en Avril 2002, son portail a été demoli.

• Un bloc de béton a atteri à l'interieur de la cuisine de l'une des maisons d'à coté après la destruction de l'un de ses murs,

• Elle a été utilisée à 3 reprises comme point de contrôle pendant tout une journée dans les annees 2003 et 2004;

• Le 15 juin 2004, les murs nord de l'église se sont lézardés quand les Forces de l’Occupation Israélienne dégageaient au moyen d’explosifs des barrages de sécurité installés par les Palestiniens



***Le palais de la restauration ottoman

Il se situe au centre de la vieille ville. Il a été construit pendant l'ère ottomane et comprenait les 14 institutions etatiques de l'epoque ottomane.

Au cours de l'incursion d'Avril 2002, ce palais a ete bombarde par les FOI.

La partie supérieure côté nord de ce batiment a été endommagé : ses plafonds, certains de ses murs et ses arches se sont effondrés.



***Le palais Abdelhadi

Il se situe dans le quartier "Al-karioun". C’est l'un des plus importants palais de la vieille ville de Naplouse, construit en 1831 lors de l'epoque ottomane et il est constitué de 3 etages et d’une grande cour;

Son etage superieur fut demoli en 1927 suite au grave seisme qui a eu lieu a Naplouse;
11 familles de la famille Abdel-Hadi habitent ce palais.

Ce palais a ete l'une des cibles des forces israeliennes, en particulier, au cours de l'operation militaire israelienne qui a s’est déroulée entre le 16 décembre 2003 et le 1er janvier 2004 sous le nom "des eaux stagnantes",

Alors que ce palais etait,exceptionnellement, le centre de cette operation militaire qui a commencée par l'evacuation du palais de ses residents, il a ensuite été frappé par des obus de chars.

Ensuite, les militaires israéliens ont utilisé des explosifs a l'interieur meme du batiment puis ils ont utilisé un bulldozer pour creuser les sous-sols qui sont en realite des reservoirs d'eau de pluie ….. et demolir certains murs sous pretexte qu’ils cherchaient des combatants, mais ils n'ont fait que causer de graves degats au palais et a son infrastructure;

Même le cimetiere de la famille Abdel-Hadi, qui se situe pres de la porte nord du palais, a ete fouillee et certains de ses tombeaux ont été detruits, ainsi que les appartements du palais habités par les familles Abdel-Hadi.

D’autres palais ont aussi fait l’objet d’attaques : les palais "Annem'r" qui se situe au nord -est du quartier d'El-Halaba et le palais Toukan.





*** Les bains turs Echifa (construits en 1722):

Il se situe au centre de la vieille ville et a été construit à l'epoque ottomane, et il est l'un des bains-turs qui ont ete attaque lors des differentes incursions .

Son aile Est a ete bombardee par des Apaches, avions militaires israeliennes, en Avril 2002, ce qui causa des fissures aux murs et aux plafonds.

D'autres bains-turcs tels que lec bainc-turcc "El-khadhi" et lec bainc-turcc samarite qui se situent dans le quartier "Al-Yasmina" ont subi quelques degats lors des incursions israeliennes dans la vieille ville.




*** Les fabriques traditionnelles de savon :

La vieille ville de Naplouse est symbole du savon depuis toujours, et ses fabriques sont construites depuis 250 ans, et jusqu'au 19eme siecle, cette vieille ville a connu la construction de 30 fabriques de savon qui fournissaient du savon dans tout le Moyen-Orient.

En sauvegardant la méthode de fabrication traditionnelle, utilisation de four traditionnel et conservation des matieres premieres dans des coffres en pierres; l'exportation du savon representait, en 2002, 36.2% de sa production.

Les bombardements israeliens des F16 au cours de l'incursion d'Avril 2002 ont entierement démoli 2 fabriques de savon, l'une appartenant à la grande famille Kanaa'n, et la deuxieme a la grande famille Naboulsi.
Ces bombardements ont également détruit en partie une fabrique de savon appartenant à la famille El-Masri, et une à la famille "Abou-Cham't"



*** La destruction des ecoles :

Les FOI ont bombardé plusieurs ecoles, en ont utilisé d’autres comme camps militaires, camps-prisons ou camps-centre d'interrogatoire et d’autres ont servi de points de contrôle.


Parmi ces écoles :
L'école Al-Fatimia (ou ex- Rachidia) construite en 1897, à l'epoque du sultan ottoman Mohammed Rachid 5;

Au cours de l'incursion d'Avril 2002, les FOI ont demoli la cloture de l'ecole, côté nord, ainsi que quelques salles de classes afin que les chars puissent avoir accès au quartier ouest de la Vieille Ville.

Ces démolitions ont entrainé des fissures sur les autres murs de l'ecole qui possède aussi des salles de classes au sous-sol.

Au cours des autres incursions, les FOI ont encore retracer des passages avec leurs chars en redemolissant les salles de classes et la cloture qui étaient en cours de restauration.





*** Le souk et les boutiques de la vieille ville de Naplouse :

Les bombardements au moyen des chars ou des avions militaries (les Apaches ou les F16) ont causé d’énormes dégats aux souks de la vieille ville de Naplouse et à ses boutiques qui ont ete ravagées par le feu.

Certaines boutiques se sont effondrées entierement puisque les chars les ont choisis comme chemin ou issue dans le quartier aux ruelles etroites.

Ceci s’est produit surtout au cours de l'incursion d'Avril 2002, puis lors des dizaines d'incursions dans cette miserable Vieille Ville qui se sont déroulées au cours des années 2002, 2003 et 2004.

Parmi les souks : celui qu'on appelle "Khan-Ettojar" (signifiant le souk des commercants) qui fut bati au 16eme siecle et où le commerce était prospere.
Les FOI ont fait demolir son entrée principale du cote Est et ont fait exploser la majorite des devantures de ses boutiques.


L’utilisation de grandes quantites d'explosifs a entrainé des incendies où presque toutes les marchandises de ces boutiques ont pris feu.

Ce fut le cas du souk "El-Haddadine" (des fers-forges), le souk d'"El-Bassal"( des oignons) et le souk Est : tous ces souks ont connu differentes incursions puis de graves degats surtout en Avril 2002, en Mai 2003, au debut de l'an 2004 et lors de l'incursion du 15 juin 2004 .




***Les incursions et la demolition des maisons dans la Vieille Ville :


Les FOI ont demoli 2850 maisons dans la vieille ville de Naplouse sachant que 23.000 personnes résident dans cette vieille ville construite lors de l'ere ottomane, selon les recensements de la Mairie de Naplouse;

Les FOI ont eu recours aux bombardements aeriens, aux chars, aux bulldozers ainsi qu'aux explosifs pour percer des trous dans les murs et les portes et créer des passages intérieurs à travers des bâtiments historiques reliés entre eux.

Au cours de l'incursion d'Avril 2002, 40% des domiciles palestiniens selon le rapport du Comite National de la Palestine. La majorité de ces logements se situent dans les quartiers "Al-Yasmina", "Karioun", "Echeikh M'sallam", "Al-Fakouss", "Al-Habala"et "Habs-Eddam".

Ceci s’est également produit au cours de l'incursion du mois de Mai 2003 et celle du 15 juin 2004.

Personne ne peut oublier comment un char israelien, dans le quartier "Al-Karioun" a pu mettre fin a la vie de 8 membres de la famille "Echoobi" en Avril 2002 quand son conducteur a decide de demolir leur maison pour frayer un passage dans le quartier dont les rues sont etroites.

Les FOI ont autorisés les voisins à récupérer leurs cadavers seulement 8 jours plus tard.

La maison de la famille "Fritekh", elle aussi a connu des victimes lors de sa demolition qui sont 2 de leur filles.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Monuments historiques

Même date

26 novembre 2004