Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2277 fois

Liban -

Zeinab Al-Saffar : "Il n’y a pas seulement des musulmans chiites au Hezbollah"

Par

Le parti de Hassan Nasrallah gagne surtout de l’estime au Liban, à cause des aides pour la reconstruction et des projets sociaux.
Ci-dessous un entretien avec Zeinab Al-Saffar
Dr. Zeinab Al-Saffar est professeur d'anglais à l’Université Libanaise de Beyrouth.
Elle travaille en tant que journaliste pour le programme d'actualité en anglais d’ Al-Manar, chaîne TV du Hezbollah au Liban.

A la fin de ce mois de janvier aura lieu, à Paris, une nouvelle conférence internationale d'aide au Liban, destinée à aider la reconstruction du pays.
Comment évaluez-vous la situation des sinistrés des bombardements israéliens?


J’ai été moi-même sinistrée par les bombardements dans le sud de Beyrouth, et si je n'avais pas obtenu d'aide du Hezbollah pour louer et meubler un nouveau logement, je me serais retrouvée dans la rue.

Le gouvernement libanais s'est peu préoccupé de la reconstruction des maisons détruites de la population des quartiers sud de Beyrouth et des villages du Sud- Liban.

Beaucoup des victimes des bombardements sont encore sans toit, et il y en aurait beaucoup plus, si le Hezbollah ne s’était pas occupé d’eux.



Vous êtes vous-même membre du Hezbollah. Pourquoi?

Le Hezbollah est un mouvement de résistance qui a protégé et défendu le Liban et sa population contre l'agression d'Israël, mais il est aussi un parti politique avec 14 représentants parlementaires et deux ministres. (ils ont démissionnés depuis ndt.)

De plus, le Hezbollah a des organisations sociales qui proposent des programmes d’alphabétisations, qui aident les nécessiteux, les déshérités et les opprimés dans le pays.



N’avez-vous pas de problèmes en tant que femme dans l’organisation?

Je travaille en tant que journaliste à Al-Manar, la station de télévision du Hezbollah, où je jouis des mêmes droits que mes collègues hommes.

Autour de moi il y a d'autres femmes qui travaillent dans différentes directions éditoriales et de commissions du Hezbollah. Une femme travaille aussi dans le bureau politique.

Aucune restriction ne nous est imposée en tant que femmes dans notre organisation, et nous ne sommes absolument pas opprimées. Nous prions et suivons les prescriptions religieuses, et portons le voile, parce que cela fait partie de notre foi. Le Hezbollah n’opprime pas les femmes, mais les encourage.



Le Hezbollah encourage les femmes ?

Nous avons fondé une association de femmes qui s’engage en faveur de la formation politique et des œuvres sociales des femmes dans la société. La lutte contre l’analphabétisme y est particulièrement importante.

Il y a quelques années, une grande partie de la population libanaise, notamment les pauvres, ne savait pas lire ni écrire.

La majorité d’entre eux étaient des femmes. Cela est dû aux traditions.
Dans les zones rurales surtout, beaucoup de familles croient qu’il est superflu d'envoyer les filles à l'école.

Pour cette raison, nous sommes allées directement dans les villages pour faire bouger l'image de la femme traditionnelle, et donner de l’instruction aux femmes et aux filles.



Donc c’est positif. Cependant, en Allemagne la crainte de l’Islam prédomine.
Est-ce que cela vous semble infondé?


Il existe des extrémistes parmi les musulmans. Mais il y a aussi des extrémistes dans d'autres religions, par exemple les néo-conservateurs chrétiens aux USA, et les sionistes avec leur bourrage de crâne raciste contre les arabes non juifs. Pour nous, tous les Hommes sont égaux.

C’est-à-dire peu importe que vous soyez musulman ou chrétien, je ne peux pas vous imposer mon point de vue.
Je ne crois pas au "choc des civilisations".

L'humanité est un et indivisible. Il y a par contre une lutte entre le dominant et le dominé, entre oppresseurs et opprimés. Nous nous opposons à l’oppression et à ceux qui veulent nous imposer leur volonté.
C’est la raison pour laquelle on nous qualifie de terroristes.



Si tous les Hommes sont égaux, pourquoi le Hezbollah n’est qu’un parti chiite et ne concerne pas les autres couches de la société?

Le Hezbollah regroupe plus d’un million de partisans, qui ne sont pas seulement des musulmans chiites.

Ils appartiennent à toutes les confessions et à toutes les couches du peuple: des chrétiens, des musulmans sunnites, des Druses etc…, qui ont soutenu la résistance, des jeunes et des personnes âgées, des croyants et des athées, et aussi des communistes.

Tous sont venus aux grandes manifestions contre la guerre d’agression d’Israël avec des pancartes décorées par eux-mêmes, des drapeaux du Hezbollah et des portraits de Nasrallah, pour soutenir les combattants.

Parmi eux aussi beaucoup de femmes - avec et sans voile. D'autres partisan ont écrit des articles ou ont hébergé des réfugiés du Sud-Liban. Le Hezbollah a des sympathies dans toute la population libanaise.

Nos membres et partisans se trouvent partout dans le pays et dans toutes les classes sociales: chez les pauvres et les déshérités, dans la classe moyenne et même parmi les riches et l’élite. Médecins, avocats et professeurs d'université comme moi, qui soutiennent le Hezbollah, pour venir en aide aux autres.

Source : http://www.jungewelt.de/

Traduction : Monica Hostettler

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Liban

Même sujet

Interviews

Même date

11 janvier 2007