Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 11230 fois

Hébron -

APPEL : Aidons les villageois du sud d'Hébron à rester sur leurs terres

Par

> info@palsolidarity.org

Le mercredi 14 février, les forces israéliennes d'occupation ont démoli un grand nombre de maisons et de bâtiments agricoles dans quatre villages différents sur les collines du sud d'Hébron : Qwawis, M'nezel, Um-Elher'r et ceux de la famille Abu-Kbeita, près de la colonie Yatir.

APPEL : Aidons les villageois du sud d'Hébron à rester sur leurs terres


Les villageois de cette région se battent pour rester sur leurs terres en dépit des démolitions en cours, des attaques violentes et constantes des colons et du harcèlement de l'armée. S'il vous plaît, donnez ce que vous pouvez pour les aider à rester sur la terre qu'ils cultivent depuis des générations.

Les colonies et avant-postes israéliens illégaux (illégaux même selon la loi israélienne), dont les habitants ont volé la plus grande partie des terres agricoles de la région, essayent depuis des années de chasser les villageois de leurs terres.

Contrairement aux maisons des Palestiniens, les avant-postes illégaux ne sont pas démolis, Israël les équipe en eau et en électricité, leur construit des routes goudronnées et leur accorde des subventions pour leurs exploitations agricoles.

Les Palestiniens tirent l'eau de leurs puits, l'électricité quelques heures par jour grâce à un générateur et font pousser les récoltes et nourrissent le bétail sur des petits morceaux de terre en perpétuelle diminution. En dépit des très dures conditions de vie, le peuple indigène refuse de se soumettre au vol de la terre sponsorisé par l'Etat, conscients que s'ils ne le font pas, ils seront expulsés et emmurés dans des ghettos.

Avec votre aide, ISM et les groupes israéliens pour la paix "Ta'ayush" et "les Rabbins pour les droits de l'homme" travaillent à la reconstruction des maisons et des bâtiments aussi vite que possible. La reconstruction commencera début mars. Les villageois ont demandé que les internationaux maintiennent une présence permanente dans la zone après la reconstruction pour les protéger de la violence des colons.

On a estimé qu'environ 27.300€ (NIS* 151.300) seraient nécessaires pour rebâtir toutes les maisons et les bâtiments. Les coûts indiqués ci-dessous concernent les matériaux et leur transport dans les différents endroits. Les coûts incluent : le ciment, les pierres, le sable, le béton et les toits.

. Um al Kheir :
1 maison en béton = 6.663 € (NIS 37.000)
5 autres maisons = 11.165 € (NIS 62.000)

. Qawawis :
7 maisons et 1 bâtiment agricole = 2.665 € (NIS 14.800)

. Imneizil :
1 maison et 1 bâtiment agricole = 1.765 € (NIS 9.800)

. Famille Abu Kbeita :
2 maisons et une tente = 1.107 € (NIS 6.700)

Frais d'avocat = 3.782 € (NIS 21.000)

Total = 27.300 € (NIS 151.300)

Pour plus d'informations sur les dernières démolitions :
http://www.ism-france.org/news/article.php?id=6271&type=temoignage

Si vous souhaitez participer à cette action, vous pouvez envoyer une somme, n'importe laquelle, par carte bleu, en ouvrant le lien ci-dessous qui vous dirige sur le site ISM-Palestine :

https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr

Après l'envoi, merci d'indiquer par e-mail la somme et la date de paiement à : info@palsolidarity.org

* New Israéli Shekel

Source : ISM

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

4 mars 2007