Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 12149 fois

France -

Aidons des étudiants palestiniens à poursuivre leurs études !

Par

Chaque année, des milliers d’étudiants ne peuvent pas entrer à l’université car les frais d’inscription sont hors de leur portée : 300 à 1000 Euros, et encore plus aujourd'hui, suite au siège imposé par la communauté internationale, dont l'Europe !
"Adopter" un étudiant(e), l'accompagner avec attention durant ses années d’études - à Balata, Askar, Naplouse, Jénine - ne veut pas dire faciliter leur départ de Palestine, une fois les études terminées.

Aidons des étudiants palestiniens à poursuivre leurs études !

Le siège militaire imposé par Israël et les plus de 500 checkpoints, a gravement compromis l’avenir scolaire de centaines de milliers d’étudiants.

Les jeunes en Palestine se trouvent, aujourd’hui, dans une situation plus que jamais critique.

Israël n’a pas seulement détruit quantité d'écoles mais il a également contraint, par ses mesures répressives, des dizaines de milliers d'étudiants à abandonner leur scolarité.

Sur les 15.000 étudiants du gouvernorat de Jénine, plus de 60% vivent sous le seuil de pauvreté et n'ont pas pu régler leurs frais d'inscription à l'université l'année dernière.

Beaucoup sont actuellement au chômage, certains ont réussi à trouver un travail et d'autres ont fait des emprunts à des banques.

Pour les élèves les plus brillants, les universités ont accepté qu'ils assistent aux cours mais s'ils ne règlent pas leur frais de scolarité de l'année, ils ne pourront pas obtenir leur diplome.


Les taxes d’inscription à l’université sont hors de leur portée ; entre 300 et 1000 Euros.

Les parents en difficultés, faute d’emploi, ne peuvent plus payer les études à leurs enfants. Et les universités ne peuvent plus accorder des prêts aux étudiants comme par le passé.

C’est essentiellement en notre générosité, que les jeunes, qui vivent dans des régions particulièrement exposées aux violations de l’armée israélienne, peuvent encore compter.


Israël cherche à les faire partir. Vous pouvez les aider à rester, en offrant à l’étudiant/étudiante que vous choisissez de parrainer - en même temps qu’un soutien moral - la possibilité de terminer leur études, en finançant leur taxe d’inscription.

Nous croyons que le plus sûr moyen d’alléger les souffrances des personnes qui vivent dans un contexte de guerre, est l’aide directe. L’aide qui va de vous à la victime et qui se passe de tout intermédiaire.

Une aide donc, qui vous permet de vérifier l’efficacité de votre soutien, mais aussi de nouer un échange humain.

"Adopter" des étudiants palestiniens, les accompagner dans leur difficile quotidien, c’est leur donner espoir en de lendemains meilleurs.
Et une manière de les arracher à la rue, si mortelle en Palestine !


Le prochain semestre universitaire débute au 1er septembre 2007.

Si vous désirez aider une étudiante ou un étudiant, écrivez à :

nantes@ism-france.org


Notre intervention se limite à vous mettre en relation avec les étudiants palestiniens dont nous vous donnons ci-dessous la brève biographie et dont nous avons soigneusement étudié les cas en collaboration avec les responsables des universités et nos contacts sur place.

Certains de ses étudiants ont déjà trouvé des donateurs mais n'hésitez pas à nous contacter, nous avons une longue liste d'étudiants qui ont besoin d'aide.


Ci-dessous, des exemples d'étudiants qu’il conviendrait d'aider financièrement à poursuivre leurs études dès la rentrée universitaire en septembre 2007


Sara Attari, Arrabah, Gouvernorat de Jénine
Prix du semestre : 819.93 dollars (600 Euros)

Je m'appelle Sara.

J'ai 20 ans et je vis à Arrabah dans une petite maison avec mes parents , mes 4 soeurs et mon frère.

Mes frères et sœurs vont à l'école et ma sœur ainée fait sa 3ème année à l'Université d'Al Najaf à Naplouse.

Il y a un an, j'ai passé mon examen de fin d'études supérieures avec une note de 95.5 sur 100. Je suis actuellement en 2ème année d'études sur les Systèmes intégrés de Gestion à l'Université Arabo-Américaine de Jénine avec une moyenne de 3.53 sur 4.

Je suis convaincue qu'une bonne éducation et un diplôme universitaire sont les meilleurs moyens d'avoir un meilleur futur dans lequel je pourrai contribuer au bien-être de ma famille et offrir à mes sœurs et à mon frère une chance de pouvoir aller à l'université et contribuer au développement de notre pays.

C'est difficile de demander de l'aide aux gens, en particulier, quand il s'agit d'aide financière.

Mais, on ne me donne pas le choix en raison des circonstances dans notre pays, et sans l'aide de bonne personnes comme vous, je n'aura pas de futur pédagogique et je ne pourrai pas continuer mes études à l'université

Mon père qui est employé à la municipalité de Jénine gagne un salaire qui peut, à peine, couvrir les besoins de base de notre famille, sans parler des cours de ma sœur aînée et de l'achat d'autres besoins comme des livres, des vêtements, et des fournitures scolaires pour mes autres soeurs et frère

Avec votre aide, une petite lueur d'espoir sera offerte à ma famille et je pourrai continuer mes études et ensuite contribuer au futur des membres de ma famille ainsi qu'au futur de mon pays

Merci beaucoup pour ce que vous faîtes et pour l'espoir que vous me donnez.
Sara a la chance d'avoir trouvé un donateur



Abdullah Allan Sudqi Ghannam, Gouvernorat de Jénine
Prix du semestre : 850.99 dollars (622 Euros)

J'habite dans le village d'Aqqaba avec ma mère et l'un de mes deux frères.
Malheureusement, mon père est décédé d'un cancer et nous vivons avec 300 Euros par mois que nous percevons sous forme d'aide humanitaire.

Mon frère, Ahmed, a réussi ses examens à l'Université Arabe-Américaine de Jénine (UAAJ) mais il ne peut pas obtenir son diplôme parce qu'il leur doit 1.200 Dinars Jordaniens (1250 Euros) et il n'a pas les moyens de verser une telle somme.

J'au un autre frère, Mohamed, qui étudie au Pakistan grâce à l'aide du gouvernement pakistanais qui a payé ses frais d'inscription mais il doit assumer ses dépenses personnelles ce qui constitue un lourd fardeau pour la famille.

Pour ma part, j'étudie les technologies de l'Information à l'Université Arabe-Américaine de Jénine (UAAJ) et l'an dernier j'ai obtenu une moyenne de 3.56 sur 4. J'ai même reçu le prix d'excellence universitaire.

Votre soutien et votre aide seraient fortement appréciés parce que je suis très inquiet de ne pas être en mesure de poursuivre mes études.

Merci pour vos efforts.

(Il parle très bien l'anglais)



Eman Zyoud, Jénine
Prix du semestre : 360 Dollars (environ 270 Euros)

J'ai 20 ans et j'ai 7 frères et 4 soeurs.

Nous vivons à 16 dont mes parents, mes grand-parents dans une maison de 90 mètres carré.

Nous vivons grace aux revenus de notre père qui travaille au Ministère d'AL-ALWAQAF.

Il gagne, en théorie, environ 370 Euros par mois mais il est souvent empêché d'aller à son travail en raison des mauvaises conditions de la situation dans la région et du siège imposé à notre peuple.

J'ai également 3 frères à l'université et mes autres frères et soeurs vont tous à l'école.

J'ai une sœur malade qui a besoin continuellement de soins à l'hopital.

En ce qui concerne mes études, j'ai terminé premier de ma région avec une note de 96.5 sur 100 au baccalauréat.

je viens de terminer mes deux premières années de Sciences Islamiques à l'université Al Quds de Jénine et il me reste encore 4 semestres pour obtenir mon diplôme.

J'aimerais pouvoir achever mes études supérieures pour ensuite travailler dans l'éducation, de préférence dans la région de Jénine, et servir mon peuple mais je dois payer 360 Dollars pour le semestre et ma famille ne peut plus m'aider.

Si vous pouvez contribuer à m’aider, faite-le, s’il vous plaît. Sans quoi je me vois obligé de renoncer à mes études.
(Emad parle très bien l'anglais)
Emad a la chance d'avoir trouvé un donateur


Ayman Ghannam, Gouvernorat de Jénine
Prix du semestre : 946.82 Dollars (692 Euros)

D'abord, je voudrais vous remercier de m'avoir sélectionné.

En effet, j'ai vraiment besoin d'aide pour financer mes études de Droit parce que ma famille a vraiment besoin d'argent.

Lorsque j'étais enfant, j'ai eu de gros problèmes de santé en raison d'une intolérance au gluten, ce qui a entrainé des soucis de malnutrition et des retards de croissance. Cela a eu de nombreuses conséquences sur la situation financière de ma famille et ça l'affecte toujours puisque nous avons maintenant des dettes importantes.

Mon père est ouvrier dans l'agriculture et le bâtiment, mais comme vous le savez, la situation en Cisjordanie est très mauvaise. Il trouve du travail de temps en temps pour la journée mais le plus souvent il est à la maison.

J'ai également deux frères à l'université ce qui aggrave la situation financière de ma famille.

Aussi, je vous serais extrèmement reconnaissant si vous pouviez m'aider à poursuivre mes études, sinon je vais être obligé de renoncer à mes rêves de devenir avocat et de pouvoir ensuite aider mes compatriotes.

Merci encore



Rawan Jeres Hanna Saeed; Zababdeh, Gouvernorat de Jénine (45)
Prix du semestre : 769.25 Dollars (environ 560 Euros)

Mon nom est Rawan, j'ai 19 ans et je vis dans une petite maison avec ma famille de 7 personnes.

Il y a un an, j'ai passé mon baccalauréat avec une note de 94.4 sur 100 et je viens de terminer ma première année à la Faculté en Sciences & Lettresà l'Université Arabe-Américaine de Jénine.

J'aimerais pouvoir continuer mes études pour obtenir une maitrise d'Anglais.

Si je vous demande de l'aide, c'est pour deux principales raisons.
D'abord, j'aimerais continuer mes études, ainsi je serais quelqu'un de qualifié et je pourrais ainsi contribuer au développement de ma société.
Mais cela passe par l'élargissement et le développement de mes connaissances et de mes capacités et ensuite, je me ferai un devoir de mettre à la disposition de ma société mes capacités et mes compétences en anglais, qui est ma matière principale.

Puis, comme vous le savez, je fais partie d'une grande famille et mon frère est également à l'université.
Votre aide donnera à ma famille une lueur d'espoir et en l'aidant financièrement, je pourrais terminer les études rapidement et ensuite les aider à mon tour.

Merci à vous
(Rawan est une jeune fille qui parle très bien l'anglais)
Rawan a la chance d'avoir trouvé un donateur


Mohammad W. Sbaih, Jénine (40)
Montant du semestre : 478.31 dollars (350 Euros)

J'ai 19 ans et j'ai 5 frères et sœurs dont 2 frères qui vont à l'école, 2 sœurs qui sont à la maison et mon frère ainé qui poursuit ses études à l'Université Arabe-Américaine de Jénine.

Ma mère est femme de ménage sans travail et mon père est décédé il y a 7 ans des suites d'une longue maladie qui l'a gardé au lit pendant 4 ans.

Ma famille touche environ 100 dollars par mois des services sociaux.

Je parle évidemment l'arabe et mon anglais est excellent.
Je lis énormément et je m'intéresse à internet.

Mon rêve est d'étudier les Sciences Administratives & Financières à l'Université Arabe-Américaine de Jénine puisque leurs diplômes sont très réputés et permettent d'obtenir des postes intéressants.

J'aimerais espérer d'un meilleur futur pour aider ma mère dans ses responsabilités.

Merci
Mohamad a la chance d'avoir trouvé un donateur


Ahmad Abdellatif Hassan Abu Obaid, Jénine (5)
Montant du semestre : 1.371.78 Dollars (997 Euros)

J'ai 19 ans et j'habite Nablus Street à Jénine.

Je suis un passionné d'informatique et j'aimerais poursuivre des études en Technologie de l'Information à la Faculté de Technologie à l'Université Arabe-Américaine de Jénine.

Le problème c'est que m'a famille n'a aucun revenu.
Mon père est décédé et je suis l'ainé de la famille. Mes trois frères vont à l'école, et ma mère n'a pas de travail.

Pourtant, mon devoir est d’obtenir un métier qui me permettra demain d’aider ma mère et permettre à mes frères de poursuivre aussi leurs études.

J'aimerais également participer au développement de ma société grâce à ces études.

Si vous pouvez contribuer à m’aider, faites-le, s’il vous plaît. Sans quoi je me vois obligé de renoncer à mes études.

Je me démène également pour trouver ici des personnes qui peuvent me prêter de quoi continuer, avec promesse de rembourser quand je travaillerai.

Merci de votre attention.

(Ahmad parle très bien l'anglais)



Khader Nader Jameel Khader, Zababdeh (25)
Montant du semestre : 946.56 Dollars (690 Euros)

Mon nom est Khader et j'ai 20 ans.

Je vis à Zababdeh, un petit village à côté de Jénine avec ma famille (mon père, ma mère et mes 4 frères) dans une petite maison de location.

Il n'y a que mon père qui travaille dans la famille et son salaire n'est pas suffisant pour payer la location de la maison, la nourriture, l'eau, l'électricité, et les factures de téléphone.

Chaque mois, nous sommes obligés d'emprunter de l'argent à des proches pour finir le mois que nous remboursons dès le versement du salaire de mon père.

J'ai commencé des études de Mathémathiques et d'Informatique à l'Université Arabe-Américaine de Jénine mais mes parents n'ont pas encore réglé le premier semestre.

Mes trois plus jeunes frères vont eux à l'école. Et j'ai un frère ainé, Jameel, qui étudie la comptabilité à l'université, donc je risque d'être obligé d'interrompre mes études pour trouver un travail.

J'aimerais, pourtant, ne pas avoir à arrêter afin de terminer au plus vite ma formation et aider ma famille.

Je rêve de servir ma nation et de participer à l'éducation des futurs étudiants en devenant professeur de mathématiques et d'informatique.

(Khader parle très bien l'anglais)



Marseel Muneer A'awwad, Zababdeh, Gouvernorat de Jénine (31)
Montant du semestre : 769.25 dollars (560 Euros)

J'ai 19 ans et je viens d'avoir mon baccalauréat avec une note de 93 sur 100.

J'ai passé l'examen d'entrée à l'Université Arabe-Américaine de Jénine avec succès mais je ne suis pas sure de pouvoir suivre les cours en raison de la situation financière de ma famille.

Mon père a une maladie cardiaque et il vient de subir plusieurs opérations très lourdes. Il ne travaille donc pas.
Ma mère s'occupe de la maison et elle n'a pas de travail.

J'ai un frère et deux sœurs dont l'une est aussi inscrite à l'université.

La situation financière de mes parents ne peut pas financer mes études et, sans votre aide, je vais être obligée de renoncer à mes rêves et d'annuler mes études de Mathémathiques à la Faculté de Lettres & Sciences à l'Université Arabe-Américaine de Jénine.

Donc si vous le pouvez, aidez-moi, sinon je ne sais pas quel sera mon avenir.

(Marseel parle bien l'anglais)


Ruba Radeef, Jénine
Prix du semestre : 769.25 dollars (560 Euros)

Je suis en 3ème année d'Anglais et j'ai une moyenne générale de 3.3 sur 4 et j'espère encore faire mieux.

J'ai 3 sœurs qui sont vraiment formidables dont deux vont à l'école primaire et Raw'aa qui est étudiante en 4ème année d'anglais à l'Université Arabe-Américaine de Jénine (UAAJ).

Mon père est décédé et ma mère qui a eu un terrible accident de voiture s'est fracturé plusieurs vertèbres et elle ne peut donc pas travailler.

J'espère que vous allez pouvoir m'aider à poursuivre mes études.

Merci encore pour votre aide
(Ruba parle très bien anglais)
Ruba a la chance d'avoir trouvé un donateur


Ahmad Abuarrah, Aqqaba, Gouvernorat de Jénine
Prix du semestre : 1212.20 Dollars (900 Euros)

Salam,

Je travaille à mi-temps pour payer mes études de Médecine mais mon salaire n'exède pas 300 dollars.

Ce n'est pas suffisant pour couvrir mes besoins et ceux de ma famille parce que j'ai deux enfants en plus de ma mère qui a besoin de soins réguliers car elle souffre de mastoïdite et d'ostéporose aux articulations des genoux et aux vertèbres.

Mon père étant décédé, nous n'avons aucun autre revenu.

Je ne peux pas payer mon inscription à la faculté de Médecine l'Université Arabe-Américaine de Jénine (UAAJ) aussi j'ai un besoin urgent d'aide extérieure.

J'aimerais ajouter que j'ai sollicité différentes sources de financement, sans résultat. Cela m'a forcé à emprunter de l'argent à certains membres de ma famille, qui sont également en charge d'une grande famille et ils me demandent constamment de leur rendre l'argent, ou au moins une partie.

Pour être honnête, je vais certainement quitter l'université si je ne trouve pas de financement extérieur pour payer mes études.

Merci de votre intérêt

(Ahmad parle très bien l'anglais)

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Etudiants

Même auteur

ISM-France

Même date

25 août 2007