Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1730 fois

Palestine occupée -

Appel international pour la libération de Khalida Jarrar, féministe et parlementaire palestinienne

Par

Plus de 180 organisations se sont unies pour demander la libération immédiate de Khalida Jarrar, féministe palestinienne et parlementaire de gauche emprisonnée. Jarrar, l'un des principaux défenseurs des droits des prisonniers palestiniens, a été emprisonnée sans inculpation ni jugement sous le régime de la détention administrative israélienne pendant près d'un an.

Appel international pour la libération de Khalida Jarrar, féministe et parlementaire palestinienne

Les organisations qui ont exprimé leur soutien à la liberté de Jarrar comprennent des partis politiques, des groupes féministes, des groupes de solidarité avec la Palestine et de la communauté palestinienne, pour la justice indigène, pour l'abolition des prisons, des organisations de défense des droits de l'homme etc. de plus de 20 pays.

Jarrar a été emprisonnée depuis le 2 juillet 2017, lorsqu'elle a été arrêtée lors d'une descente de nuit à son domicile à El-Bireh par les forces d'occupation israéliennes. Le 14 juin 2018, elle a été informée que sa détention serait prolongée de quatre mois supplémentaires, une peine qui devrait être confirmée par un tribunal militaire israélien le 2 juillet 2018.

Nous appelons à des journées d'action pour la libération de Khalida Jarrar entre le 30 juin et le 2 juillet. Il est plus important que jamais que nos voix soient entendues et que nos actions soient visibles. Des manifestations sont déjà organisées à New York et ailleurs dans le monde. Vous pouvez télécharger des dépliants, du matériel et des pétitions pour rejoindre la campagne ici : http://samidoun.net/2018/06/take-action-to-free-khalida-jarrar-june-30-july-2-organize-for -liberté/

Vous êtes invités à ajouter le nom de votre organisation à la déclaration suivante pour demander la libération de la dirigeante palestinienne emprisonnée Khalida Jarrar ! Nous continuerons de mettre à jour cette déclaration et de la rediffuser avec d'autres signataires. Pour la signer, veuillez utiliser le formulaire ou envoyer un courriel à samidoun@samidoun.net avec le nom de votre groupe.

Liberté pour Khalida Jarrar !
Arrêt de la détention administrative !


Nous, les organisations signataires, nous nous associons afin de réclamer la mise en liberté de la dirigeante politique palestinienne Khalida Jarrar, personnalité de gauche, féministe, avocate des droits des prisonniers et membre du Conseil législatif palestinien. Elle est emprisonnée sans accusation ni procès depuis juillet 2017 – et, cette fois, l'occupation militaire israélienne vient de décider que sa détention serait prolongée de quatre mois supplémentaires.

Le 2 juillet 2017, avant l'aube, les militaires de l'occupation israélienne ont fait irruption au domicile de Khalida Jarrar. Peu après, elle a fait l'objet d'une ordonnance de détention administrative, c'est-à-dire d'un emprisonnement sans accusation ni procès. Khalida Jarrar est l'une des quelque 450 Palestiniens emprisonnés en détention administrative, un vestige du Mandat colonial britannique repris par l'occupation israélienne pour incarcérer des milliers de membres et de dirigeants politiques de la communauté palestinienne. Actuellement, quelque 6.100 Palestiniens dont détenus dans les prisons israéliennes.

En décembre 2017, sa détention a été prolongée de six nouveaux mois. Et, cette fois, une autre ordonnance militaire déclare qu'elle sera emprisonnée durant quatre mois supplémentaires. Les ordonnances de détention administrative peuvent être émises pour six mois à la fois et elles sont renouvelables à l'infini. Sous le coup de ces ordonnances, des Palestiniens peuvent passer des années en prison d'un seul tenant et ils ignorent quand ils pourraient être libérés, en admettant qu'ils le soient un jour.

Comme le fait remarquer Addameer (association de soutien aux prisonniers et des droits de l'homme), « cette pratique de la détention arbitraire constitue une violation grave des lois internationales et des normes des droits de l'homme, tout particulièrement des articles 78 et 72 de la Quatrième Convention de Genève, qui stipule que toute personne accusée a le droit de se défendre. Cette pratique enfreint également l'article 66 de cette même Quatrième Convention de Genève ainsi que les règles fondamentales d'un procès équitable ».

Le 2 juillet, une session du tribunal militaire israélien est prévue afin d'approuver l'ordonnance de détention. Jarrar, à l'instar de tous les détenus administratifs, a boycotté ces séances depuis février, puisqu'elles ne sont que des sessions d'approbation utilisées comme façades pour « cautionner » l'emprisonnement arbitraire des Palestiniens.

Khalida Jarrar est une dirigeante politique palestinienne représentant le Bloc Abu Ali Mustafa, allié au Front populaire (de gauche) de libération de la Palestine au sein du Conseil législatif palestinien. Elle dirige fréquemment et activement des manifestations et des actions populaires pour la liberté de la Palestine, en sa qualité d'avocate de longue date des prisonniers palestiniens et d'ancienne directrice exécutive d'Addameer, au sein de laquelle elle fait toujours partie du conseil de direction. Elle est également présidente du Comité des prisonniers du Conseil législatif palestinien.

Khalida Jarrar est également active au sein du mouvement des femmes palestiniennes depuis l'époque où elle était étudiante à l'université et où, en compagnie d'autres étudiantes, elle organisait l'opposition à l'occupation. Elle est également une organisatrice en vue des événements de la Journée internationale des femmes en Palestine, en étroite coordination avec d'autres organisations des femmes palestiniennes. « Les femmes palestiniennes sont des partenaires à part entière de la lutte palestinienne », insiste-t-elle.

Khalida Jarrar est profondément engagée dans le combat visant à réclamer devant la Cour pénale internationale des comptes aux dirigeants israéliens responsables de crimes de guerre. Elle est membre d'une commission palestinienne chargée de transmettre à la cour internationale plaintes et dossiers sur les incessants crimes israéliens contre le peuple palestinien, depuis les attaques contre Gaza, la confiscation de terres, la construction de colonies illégales, jusqu'aux arrestations et emprisonnements de masse.

Depuis 1998, il lui est interdit de voyager en dehors de la Palestine occupée. En 2010, lorsqu'elle a eu besoin d'un traitement médical en Jordanie, elle a dû lutter pendant des mois dans une campagne publique avant de recevoir enfin une autorisation de sortie. En 2014, l'occupation israélienne a tenté de la chasser de force de son domicile à Jéricho et, en 2015, elle a été arrêtée et emprisonnée pendant 14 mois en raison de ses activités politiques.

La prolongation de la détention administrative de Khalida Jarrar constitue une tentative d'éliminer une dirigeante efficace et populaire du mouvement national palestinien. Particulièrement en ce moment, alors que les gens descendent dans les rues un peu partout en Palestine occupée et que des milliers d'entre eux manifestent à Gaza dans le cadre de la Grande Marche du Retour, les dirigeants de son calibre sont les cibles des arrestations et des emprisonnements dans une tentative de désamorcer le combat palestinien.

Khalida Jarrar est visée en tant que dirigeante palestinienne, en tant que voix palestinienne pour la justice et en tant que femme palestinienne active. Son emprisonnement constitue une attaque de plus de l'État colonial israélien contre le peuple palestinien en lutte pour la liberté, et la détention administrative ainsi que l'emprisonnement massif de Palestiniens sont deux des armes utilisées par Israël dans ses tentatives de briser le mouvement palestinien de libération.

Nous nous associons aujourd'hui pour réclamer la libération immédiate de Khalida Jarrar, la fin de la politique et pratique de la détention administrative, et la libération des prisonniers politiques palestiniens détenus en Israël. Nous nous engageons à lutter pour la justice au cours de manifestations, d'actions, en organisant et en intensifiant les actions BDS (boycott, désinvestissement, sanctions) contre Israël, dans l'esprit de résistance même de Khalida Jarrar.

Signataires :

1. Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network
2. Al-Awda NY, the Palestine Right to Return Coalition
3. Alkarama Movement of Palestinian Women
4. Al-Quds Day Committee of New York
5. American Muslims for Palestine – NY/NJ
6. American Party of Labor
7. Anti-Imperialist Action Ireland
8. Association Belgo-Palestinienne
9. Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP)
10. AFPS 63 (Association France Palestine Solidarité 63)
11. AFPS 59/62
12. AFPS Alès-Cévennes
13. Associazione Amicizia Sardegna Palestina
14. ATIK – Confederation of Workers from Turkey in Europe
15. Balfour Declaration Centenary Campaign
16. BDS France Saint-Étienne
17. BDS Turkey
18. BDS Vancouver-Coast Salish
19. BDS Zürich
20. Belgian Academic and Cultural Boycott of Israël (BACBI)
21. Black Alliance for Peace
22. Bruxelles Panthéres
23. Cafe Palestina of the Southern Berkshires
24. California Coalition for Women Prisoners
25. Campagne BDS France
26. Campagne unitaire pour la libération de Georges Ibahim Abdallah (Paris)
27. Campaign to Boycott Supporters of “Israël” in Lebanon
28. Campaign to Free Ahmad Sa’adat
29. Canada Palestine Association
30. Canadian Friends of Sabeel
31. Centre de la Communauté Démocratique Kurde de Toulouse
32. Coalition for Justice – Blacksburg
33. CODEPINK – Women for Peace
34. Colectivo Contraimpunidad
35. Collectif de Soutien à la Résistance Palestinienne 59-62
36. Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine
37. Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah
38. Colletivo Palestina Rossa
39. Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie
40. Comité Poitevin Palestine
41. Committee to Stop FBI Repression – National
42. Committee to Stop FBI Repression – NY
43. Committees for a Democratic Palestine – Europe
44. Coup Pour Coup 31
45. Dun Padraig Friends of Palestine
46. Eye On Palestine Arts and Film Festival
47. Familles de prisonniers pour la Justice – Belgique
48. Femmes en lutte 93
49. F.O.R. Palestine (Berlin)
50. Free Palestine Movement
51. Freedom Archives
52. Freedom Road Socialist Organization
53. Friends of Sabeel North America
54. Frihet åt Ahed Tamimi Göteborg
55. Fronte Palestina
56. General Union of Palestine Students (GUPS Aix-Marseille)
57. General Union of Palestine Students (GUPS France)
58. Gents Actieplatform Palestina
59. Global Network Against Weapons & Nuclear Power in Space
60. Greek Front of Resistance and Solidarity with Palestine “Ghassan Kanafani”
61. Green Mountain Solidarity with Palestine
62. Greenville for Gaza
63. Handala Center for Prisoners and Former Prisoners – Palestine
64. Harakat Shaab – Lebanon
65. HDP (Peoples’ Democratic Party) Central Women’s Assembly
66. Hilombé Solidaridad
67. Human Rights Defenders
68. Independent Jewish Voices – Canada
69. Indivisible Midlands
70. Inminds Human Rights Group
71. intal
72. International Action Center
73. International Association of Democratic Lawyers
74. International Jewish Anti-Zionist Network (IJAN) Spain
75. International League of Peoples’ Struggle (ILPS)
76. International Red Help
77. International Women’s Alliance
78. Internationalt Forum – Denmark
79. Invictapalestina – Documentation Center
80. Ireland-Palestine Solidarity Campaign
81. Irish Republican Prisoners Welfare Association (IRPWA)
82. Irish Socialist Republicans
83. ISM-France (International Solidarity Movement)
84. Izquierda Unida – Spain
85. Jacksonville Community Action Committee
86. Jacksonville Palestine Solidarity Network
87. Jericho Movement – National
88. Jericho Movement – New York City
89. Jersey City Peace Movement
90. Jeune Garde Lyon
91. Jeunes Révolutionnaires Genève
92. Jewish Voice for Peace (JVP)
93. Jewish Women for Justice in Israël/ Palestine
94. Jews for Palestinian Right of Return
95. Justice For Palestinians, Calgary
96. Justice for Palestinians – San Jose
97. Karapatan Alliance for the Advancement of People’s Rights – Philippines
98. Katie Miranda Studios
99. Kia Ora Gaza (New Zealand)
100. LA4Palestine
101. Labor for Palestine
102. La Voix des Prisonnier.ère.s Politiques de Turquie et Kurdistan
103. Le Collectif Rouge Internationaliste pour la libération des prisonniers révolutionnaires (Paris)
104. Le Comité d’action et de soutien aux luttes du peuple marocain (Paris)
105. Libérons-les
106. London Palestine Action
107. Manchester Palestine Action
108. Mouvement Citoyens Palestine
109. National Campaign to Free Georges Abdallah – Lebanon
110. National Coalition to Protect Student Privacy
111. National Lawyers Guild International Committee
112. National Lawyers Guild- Massachusetts Chapter
113. Newry Palestinian Support Group
114. NION (Not In Our Name)
115. No One Is Illegal – Vancouver Coast Salish Territories
116. NY4Palestine
117. NYU Disorientation Guide
118. NYU Jewish Voice for Peace
119. NZ Palestine Solidarity Network
120. Palestine Democratic Forum
121. Palestine International Network – Lebanon
122. Palestine Solidarity Committee – Austin, TX
123. Palestinian Child and Youth Institute (PCYI)
124. Palestinian Cultural Club – American University of Beirut
125. Palestinian Cultural Club – Beirut
126. Palestinian Progressive Student Bloc
127. Palestinian Refugee Portal
128. Palbox
129. Palestina Toma La Calle
130. Palestinian Youth Movement – USA
131. Partido Comunista de España
132. Party for Socialism and Liberation
133. Paz con Dignidad
134. People Power Assembly Queens
135. People’s Power Assembly
136. Pittsburgh Palestine Solidarity Committee
137. Plate-Forme Charleroi-Palestine
138. Progetto Palestina
139. Progressive Palestinian Youth Union
140. Progressive Scouts Group – Gaza
141. Progressive Student Labor Front (Palestine)
142. Project South
143. Release Aging People in Prison/RAPP
144. Republican Network for Unity
145. Right of Return Coalition – Baddawi Camp, Lebanon (composed of 22 organizations)
146. Saoradh
147. Scottish Palestine Solidarity Campaign
148. Secours Rouge Belgique / Red Help Belgium
149. Sheffield Hallam Palestine Society
150. Sheffield Labour Students
151. Sodepaz Euskadi
152. Solidarity with Palestine St. John’s
153. Students Against Israëli Apartheid at York University
154. Students for Justice in Palestine – CCNY
155. Students for Justice in Palestine – College of Staten Island
156. Students for Justice in Palestine – Houston
157. Students for Justice in Palestine – NYU
158. Students for Justice in Palestine – Temple University
159. Students for Justice in Palestine at University of South Carolina
160. Syria Solidarity Movement
161. Taqadomy Media Team
162. TJA (Tevgera Jinên Azad) – Free Women Movement
163. The Bronx Green Party
164. The Palestine Project
165. The Red Nation
166. UNADIKUM Association
167. United National Antiwar Campaign (UNAC)
168. Union of Palestinian Communities and Institutions – Europe
169. Unión de Juventudes Comunistas de España
170. Unione Democratica Arabe Palestina (UDAP)
171. Union juive française pour la paix (UJFP)
172. University of Leeds – Palestine Solidarity Group
173. University of Sheffield Palestine Society
174. US Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israël (USACBI)
175. US Palestinian Community Network (USPCN)
176. Vrede vzw
177. Within Our Lifetime • United for Palestine
178. Women Against Military Madness
179. Women for Women’s Humans Rights – New Ways
180. Women’s Solidarity Foundation (KADAV)-Turkey
181. Workers World Party
182. Young Democratic Socialists – University of South Carolina


Source : Coup Pour Coup 31

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Coup Pour Coup 31

Même date

2 juillet 2018