Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 8043 fois

Gaza -

Human Rights Watch accuse Israel de violer le Droit International

Par

Human Rights Watch indique que les forces armées de l'Israel sont accusées de violer le droit international en détruisant systématiquement les maisons palestiniennes dans la bande de Gaza.
Dans le cadre du retrait de Gaza, 7000 colons juifs se partageront des millions de dollars en compensation de leur délocalisation.
Les 16.000 Palestiniens transformés en sans-abri suite aux démolitions de leurs maisons par Israel n'ont reçu et ne recevront aucune compensation.

Human Rights Watch accuse Israel de violer le Droit International



Human Rights Watch accuse Israël de violer le Droit International
By Matthew Price
Correspondant de la BBC à Jerusalem
http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/3755416.stm


Le niveau de destruction était "gratuit"

Human Rights Watch indique que les forces armées de l'Israël ont été accusées de violer le droit international en détruisant systématiquement les maisons palestiniennes dans la bande de Gaza.


La condamnation vient de l’organisation basée aux Etats-Unis, Human Rights Watch, publiée dans un rapport complet.


Israël a nié l’accusation, en disant que si les Palestiniens armés arrêtaient d’attaquer Israël, alors il ne serait pas nécessaire de prendre des mesures pour empêcher les attaques.


Mais, le degré de destruction était "gratuit", selon Human Rights Watch.


De nombreuses sans abri

Jetez un coup d'oeil aux images satellites du sud de la Bande de Gaza et vous verrez clairement combien de bâtiments ont été démolis au cours des quatre dernières années.


Le Directeur exécutif de Human Rights Watch, Kenneth Roth :

Là où il y avait les maisons le long de la frontière sud de Gaza avec l'Egypte, il y a maintenant une terre en friche qui, dans certains endroits, est large de plusieurs centaines de mètres.

En déplacement sur la zone, un commandant de l’armée israélienne m'a dit une fois qu'il devait être capable de sécuriser la frontière.
Dégager les bâtiments utilisés par les combattants Palestiniens aide à le faire.

Mais de nombreux bâtiments ont détruits.
En tout, environ 1600, selon Human Rights Watch. Elle estime que 16.000 personnes sont devenues sans-abri, et il y en a encore bien davantage dans le reste de Gaza.



Une tactique inutile?

Human Rights Watch indique qu’elle ne pense pas que les maisons détruites aident à améliorer la sécurité d'Israël.


Israël indique que les bâtiments étaient utiliser pour cacher des tunnels où des armes étaient passées en contrebande. L'armée israélienne dit qu'il détruit les bâtiments qui cachent les tunnels qui sont utilisés pour passer des armes en contrebande à Gaza. Elle indique également que les bâtiments utilisés comme cachettes par des Palestiniens armés sont démolis pour protéger ses soldats.

Mais le rapport de Human Rights Watch indique qu'il y a d’autres et de meilleures façons d'atteindre le même but.

"En ce qui concerne l'identification des tunnels... un moyen bien plus efficace de le faire serait le long de la frontière elle-même, au lieu d’effectuer des incursions dans les secteurs palestiniens," dit le directeur exécutif de Human Rights Watch, Kenneth Roth.


"S’aventurer dans les secteurs palestiniens est certainement bien plus dangereux pour les soldats israéliens."

"Israël veut réellement prendre ces risques, afin de détruire un grand nombre de maisons le long de la frontière pour mettre en place le plan décrété par Ariel Sharon de créer une zone-tampon large de 300 à 400 m sur laquelle toutes les maisons palestiniennes sont détruites.


"Alors que dans une perspective de sécurité, cela pourrait être bien mais ce n'est pas nécessaire."

Et cela le rend illegal au regard du Droit International, dit Mr Roth.


Aucune compensation

J’ai questionné Raanan Gissin, un porte-parole du bureau du Premier Ministre, au sujet du rapport.

Il n'y a aucune compensation pour les Palestiniens devenus sans abri suite aux démolitions Israéliennes. Il m'a dit ce qu’Israël fait dans la bande de Gaza "C’est une affaire de principe".

Il a dit qu’Israël faisait tout ce qu’il pouvait pour assurer la sécurité de ses citoyens. Et il a ajouté que "les règles du jeu vont changer" puisque Israël se rapproche de plus en plus d’un retrait de Gaza.

Cela devrait se produire l’an prochain, si le projet du Premier Ministre d’évacuer les colons Juifs de la Bande de Gaza avance.
Donc cette fois, l'année prochaine, si le plan conçu par le premier ministre israélien avance, 7.000 colons juifs vivant dans la bande de Gaza feront leurs bagages et quitteront leurs maisons. La plupart se partageront des millions de dollars prévus afin de les aider à s’installer dans des nouvelles maisons ailleurs.


Aucune compensation n’a été donnée au nombre bien plus important de Palestiniens devenus sans abri par les démolitions israéliennes dans la bande de Gaza.




Que pouvez-vous faire ?


1. Rejoignez-vous à la Campagne de protestation contre Caterpillar. Demandez que cette enterprise cesse de vendre des bulldozers à Israël.

2. Contactez votre journal, radio et stations de télévision locaux et insistez pour qu'ils donnent des informations sur la violation d'Israël à l’encontre du droit international et qu’ils parlent de la situation des civils dans la Bande de Gaza.


3. Contactez vos élus locaux et nationaux. Demandez leur de faire pression sur Israël pour qu’il respecte le Droit International et les Conventions de Genève.


4. Appelez, envoyez des fax ou des e-mails aux officiels ci-dessous et demandez qu’Ilsrael respecte le Droit International.


Contacts du Gouvernement Israélien :

Premier Ministre, Ariel Sharon
Bureau du Premier Ministre
3 Kaplan Str., P.O. Box 187
Jerusalem, 91919 Israël
Fax: 972-2-670-5475
e-mail : pm_eng@pmo.gov.il



Ministre de la Defense, Shaul Mofaz
37 Kaplan St.
Hakirya
Tel-Aviv 61909
Tel : 972-3-5692010
Fax : 972-3-6916940
Website : http://www.mod.gov.il
e-mail : sar@mod.gov.il ou pnoit@mod.gov.il



Ministre de la Justice, Yosef Lapid
29 Salah al-Din Str.
Jerusalem, 91010, Israël
Fax : 972-2-628-8618
e-mail : sar@justice.gov.il



Ministère de l’Intérieur, Avraham Poraz
2 Kaplan St.
P.O.B. 6158
Kiryat Ben-Gurion
Jerusalem 91061
Tel : 972-2-6701411
Fax : 972-2-6701628
e-mail : sar@mops.gov.il



Les addresses des Ambassades israéliennes dans le monde peuvent être trouvées à :
www.embassyworld.com/embassy/isreal1.htm

ou allez sur le site internet du Gouvernement israélien :
http://www.info.gov.il/FirstGov/

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM-France

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Campagnes

Même auteur

ISM

Même date

1 novembre 2004