Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 11782 fois

Negev -

Palestine en Marche : Les Bédouins d'al-Naqab (Negev)

Par

Le Comité de lutte pour les droits des Arabes du Naqab et Palestine en Marche en collaboration avec l’ISM lancent une campagne d’information sur la situation des bédouins palestiniens du Negev.

La politique du gouvernement israélien envers les Bédouins est de continuer la ségrégation et le nettoyage ethnique, sans tenir aucun compte de leurs droits.Cette politique est mise en oeuvre à travers la planification, l'utilisation de la terre, la répartition des ressources, les pratiques institutionnelles et politiques.

Palestine en Marche : Les Bédouins d'al-Naqab (Negev)

Le Naqab constitue 60% du territoire situé à l''intérieur de la Ligne Verte. Les environ 140 000 Bedouins arabes palestiniens (25% de la population du Naqab, parmi lesquels environ 50% vivent dans des villages créés de toutes pièces sotes de "townships" alors que les autres vivent dans les villages non-reconnus) constituent une population marginalisée au Sud qui a un niveau de vie socio-économique très bas.
Ils représentent environ 12% de la population palestinienne d'Israël réfugiée en 1948. Les gouvernements israéliens successifs ont mené des politiques visant à isoler la population et à la déposséder de sa terre historique.

Cette politique a atteint son point culminant en Avril de cette année avec un plan de 250 millions de dollars approuvé par le gouvernement Sharon qui a pour but d'obliger quelque 70 000 Bédouins à quitter 45 villages que l'Etat refuse de reconnaître (les villages non reconnus). Ils laisseront le champ libre à de nouvelles installations de colonies juives et à une série de ranchs conçus pour de riches fermiers juifs situés à côtés d'un ranch que Sharon lui-même possède dans al-Naqab.

Transfert, confiscation des terres, sédentarisation forcée sont le lot quotidien des bédouins palestiniens du Naqab depuis plus de cinq décennies.


Les buts du Comité de lutte pour les droits des Arabes du Naqab sont :

• 1- Défense des droits des Arabes du Naqab en ce qui concerne l'habitat, la santé, l'enseignement, les infrastructures, la terre.

• 2 - Enracinement de l'identité arabe palestinienne dans le Naqab.

• 3 - Renforcement de la présence arabe dans le Naqab en assurant le maintien de l'individu, en protégeant la terre, en fondant les institutions sociales et en assurant les travaux d'infrastructure (routes, ponts, etc..).

• 4 - Elevation du niveau d'instruction en fondant les écoles privées pour répondre aux besoins de la société palestinienne du Naqab et le rejet des programmes officiels qui visent à bâtir un individu faible et vaincu.

• 5 - Aider à la formation d'une direction populaire locale capable d'assumer les responsabilités et de développer les potentialités des individus.


Pour en savoir plus, à lire :

Villages non reconnus dans la région du Naqab, Rapport de Human Rights Association - Nasra (Nazareth) Mai 2003

Le plan gouvernemental de Sharon et la résistance arabe

Les Bédouins d' al-Naqab

Destruction d’une mosquée dans un village non-reconnu d' al-Naqab (Negev)

Empoisonnement des cultures des terres arabes dans le Negev

Sharon signe la formation d'une unité de police spéciale pour la destruction des maisons arabes

Faire disparaître les villages non-reconnus du Negev (Al-Naqab)

Lire également nos articles classés dans la rubrique Negev (Al-Naqab)



Le projet de soutien l’association Palestine en Marche

UN BIBLIOBUS POUR LES VILLAGES NON-RECONNUS DU NAQAB

En août 2003, des militants de Palestine en Marche ont visité les villages non-reconnus du Naqab. Suite à leur visite, il a été décidé avec "Le Comité de lutte pour les droits des Arabes du Naqab" d'aider financièrement au fonctionnement d'un bibliobus.

En effet, les villages non-reconnus n'ont pas d'écoles, pas de centres de santé, aucune infrastructure étatique permettant aux villageois de vivre en toute tranquillité dans leurs villages. Ils vivent sous la menace permanente de destructions de leurs maisons. Pour les Bédouins Palestiniens du Naqab, vivre dans leurs villages constitue une résistance.
AIDONS-LES A RESISTER

Un bibliobus couvrant les villages non-reconnus permettra de couvrir en partie les besoins culturels de la population. Le bus existe. Il nous faut financer son fonctionnement et prendre en charge un travail à plein temps. Le coût du projet : 15 à 20 000 dollars par an.


Le Comité de lutte pour les droits des Arabes du Naqab

Le Comité de lutte pour les droits des Arabes du Naqab est une émanation du Conseil Arabe pour l'Education et la Culture.
Le Comité s'est mise en place en 2001 dans le Naqab pour faire face aux politiques de destruction systématique de la société bédouine palestinienne de la région menées par les autorités sionistes (confiscation des terres, destruction des maisons).


Contacter Palestine en Marche : palmar@tiscali.fr ou tel 06 12 51 18 81


Participez à la Campagne de protestation contre l'épuration ethnique dans le Negev lancée par Palestine en Marche

Source : Palestine en Marche

Traduction : RO

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Negev

Même sujet

Campagnes

Même auteur

ISM

Même date

9 février 2005