Palestine - ISM France



Mission



Une campagne contre l'occupation israélienne de la Palestine et pour une paix juste et viable.

Les Palestiniens vivent sous occupation illégale depuis des dizaines d'années. Par les résolutions de l'ONU, les nations du monde ont demandé à plusieurs reprises à Israël de respecter la Loi Internationale, d'arrêter de brutaliser les Palestiniens et de cesser l'Occupation de leurs terres. Avec la protection de son puissant allié et bienfaiteur, les Etats-Unis, Israël a pu continuer l'Occupation, construire des colonies illégales, refuser les droits humains les plus basiques et poursuivre sa politique visant à expulser tous les Palestiniens de leurs terres.

Le Premier Ministre Sharon et l'administration Bush disent qu'il ne peut y avoir de négociations sous la violence. C'est vrai. Cependant, ce qu'ils n'admettent pas, c'est que l'Occupation est une violence. L'Occupation doit cesser avant, alors, il pourra être effectué de véritables progrès vers la justice, et la justice est la seule base sur laquelle peut se construire une paix véritable et significative.

La réponse palestinienne depuis des années s'est traduit par quelques tentatives de lutte armée (ce qui est leur droit) mais fut principalement des protestations pacifiques, des manifestations et des appels devant les Tribunaux israéliens. La grande majorité des Palestiniens sont pacifiques. Ils demandent seulement que les Israéliens les traitent avec justice et respect et desirent vivre en paix avec eux comme voisins. Bien que les Israéliens prennent les actes occasionnels de violence palestinienne comme un grave problème, il est clair que l'Occupation elle-même est un acte accablant et continu qui représente la violence collective dans la région.

Parce que la violence israélienne à l'égard des civils en Palestine s'est aggravé, et que la répression de l'Occupation s'est renforcée, de nombreux alliés internationaux à la cause palestinienne veulent faire plus qu'écrire des lettres, manifester, présenter des programmes, former des délégations de solidarité ou envoyer de l'aide humanitaire. Ils veulent faire quelque chose de plus frappant pour arrêter les attaques israéliennes contre les secteurs palestiniens et leur population avec des bombes et des balles, des fermetures et des couvre-feux, et arrêter les Etats-Unis qui récompensent massivement Israel pour sa brutalité et protègent l'occupation de la Palestine. Ils veulent effectuer des actions directes pour s'opposer à l'Occupation et forcer Israel à se retirer de la Cisjordanie, de Jérusalem-Est et de Gaza.

Si c'est ce que vous ressentez, alors cet appel est pour vous.

Une campagne formée de pacifistes internationaux s'est créée en Aout 2001, utilisant des méthodes d'action directe non-violente déjà utilisées par Gandhi, l'Archeveque Tutu, le Dr Martin Luther King et d'autres spécialistes de la résistance non-violente active.

Ceci est une invitation à venir rejoindre cette campagne, à la soutenir financièrement ou à vous joindre à nous dans nos efforts pour influencer les medias.

L'International Solidarity Movement a pour but de faire quatre choses :

1: Faire connaitre les terribles conditions sous lesquelles vivent les Palestiniens en raison de l'Occupation, et de les protéger de la violence physique qu'ils subissent de la part des soldats israéliens et des colons. Nous travaillons sous la direction de pacifistes Palestiniens, en les soutenant dans leur résistance creative à l'Occupation et en prêtant notre soutien aux Israéliens et aux autres groupes de pacifistes.

2: Mettre la pression sur les medias pour qu'ils se focalisent sur l'illégalité et la brutalité de l'Occupation, et ainsi changer l'opinion publique pour qu'elle demande à Israel de respecter la loi internationale, et que l'Amérique cesse de financer Israel avec ses milliards de dollars chaque année.

3: Recruter des volontaires d'autres nations pour s'engager dans la résistance non-violente à l'Occupation.

4: Etablir des campagnes de désinvestissement aux Etats-Unis et en Europe pour mettre une pression économique sur Israel tout comme la communauté internationale l'a fait sur l'Afrique du Sud lors de son régime d'apartheid.

Les pacifistes internationaux ont déjà joué un rôle significatif en portant l'attention sur l'Occupation et en protégeant les Palestiniens qui tentaient de protester pacifiquement contre la brutalité israélienne. La réponse habituelle des militaires israéliens aux manifestations pacifiques des Palestiniens est de tirer des gaz lacrimogènes, des balles en caoutchouc et, certaines fois, des balles réelles sur la foule.

Par exemple: "Shedma" est une base militaire israélienne qui a causé de terribles souffrances à la population pacifique de Beit Sahour lors des trois premiers mois de l'Intifada. Plus de 200 maisons ont été endommagées, deux mères et un jeune homme ont été tués et 10 personnes ont été blessées. Le 28 décembre 2000, des centaines de Palestiniens, d'Israéliens et d'Internationaux ont défilé ensemble pour demander l'évacuation immediate et le démantèlement de cette base militaire. La présence des internationaux empêchent les militaires israéliens d'utiliser la violence. Un membre italien du parlement, Lousia Morgantini (membre du Parlement Européen) et de l'association italienne pour la Paix (Associazione per la pace) mérite un remerciement spécial pour avoir pris part à cela et à d'autres actions internationales.

La même chose a été vraie lors des manifestations aux checkpoints et aux routes bloquées, qui sont des cibles importantes pour les actions parce qu'ils sont des exemples des obstacles générés par l'Occupation sur la vie quotidienne des Palestiniens. Ils empêchent à des milliers de personnes l'accès à leur travail, leurs affaires, aux services de base et même aux traitements médicaux d'urgence. Les observateurs internationaux empêchent les soldats israéliens de commettre les harassements habituels et les brutalités effectués lorque seuls les Palestiniens sont présents. Une organisation, International Checkpoint Watch (Surveillance Internationale des Checkpoints) s'est créée en raison du succès de cette pratique. Des internationaux ont souvent participé au démantèlement des routes bloquées avec leurs mains. Ils ont empêché à un nombre incalculable de Palestiniens d'être blessés ou tués.

L'International Solidarity Movement a également pour but de créer un soutien suivi et permanent sur les efforts de justice en encourageant les internationaux à se porter volontaires pour suivre des programmes de désobéisance civile et sur le développement de l'infrastructure économique palestinienne, et d'une autre façon travailler pour la justice en Palestine, la fin de l'Occupation israélienne et de son subventionnement par les Etats-Unis, et une reconciliation entre le gouvernement et le peuple israélien avec leurs voisins Palestiniens.

Les règles de non-violence sur le terrain pour l'ISM sont celles-ci :
• Nous ne porterons pas d'armes
• Nous n'apporterons ni n'utiliserons d'alcool ou de drogue autres que pour des besoins médicaux.
• Nous respecterons tous les différents accords concernant les actions.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.