Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1922 fois

Turquie -


Flottille: la Turquie envisage de diminuer ses liens diplomatiques avec "Israël"

Par

La Turquie envisage de baisser le niveau de ses liens diplomatiques avec "Israël" si ce pays ne remplit pas une série de conditions après le raid israélien contre un convoi maritime international qui a coûté la vie à neuf Turcs, a-t-on appris jeudi de source diplomatique turque.

"Si ces conditions ne sont pas respectées, diminuer le niveau de la représentation turque ne prendra pas longtemps", a précisé cette source à l'AFP, sous couvert d'anonymat.

La Turquie réduira alors son niveau de représentation en "Israël" qui passera du rang d'ambassadeur à celui de chargé d'affaires.


Les conditions posées par Ankara sont des excuses officielles de la part d'"Israël" pour son raid meurtrier du 31 mai, la mise en place d'une commission d'enquête internationale, la restitution "immédiate" des bateaux saisis par "Israël" lors de son opération et le paiement de compensations à la Turquie, a ajouté cette source.


Après l'assaut contre la flottille, la Turquie a rappelé son ambassadeur en "Israël".


NOTE DE L'ISM

La Turquie a gelé des milliards de dollars de contrats de défense avec Israël suite au raid meurtrier de la marine d'Israël contre la flottille humanitaire pour Gaza, selon les médias turcs.

16 projets ont été abandonnés dont un accord de 5 milliards de dollars dans lequel Ankara devait recevoir 1.000 tanks Merkava III en provenance d'Israël, un projet de 50 millions de dollars pour moderniser les tanks M-60 turcs et un accord de 800 millions de dollars pour acheter deux avions de patrouille israéliens et un équipement détection et de contrôle aérien.

La Turquie a également annulé l'achat de 54 F-4 Phantom pour un montant de 632,5 millions de dollars et un programme de 75 millions de dollars pour l'achat de 48 bombardiers de combat F-5.

La Turquie refuse de reconnaître l'enquête interne israélienne sur cet incident, selon Zaman.

Source : http://www.almanar.com.lb/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Turquie

Même sujet

Boycott

Même auteur

Al Manar

Même date

18 juin 2010