Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1592 fois

Israël -

Accord de principe d'Israël pour une trêve à Gaza

Par

Israël a donné son accord de principe à une trêve dans la bande de Gaza négociée via l'Egypte, a annoncé mardi un haut responsable égyptien cité par l'agence officielle Mena.

"Les dirigeants israéliens (ont fait part) de leur soutien et de leur compréhension de la proposition égyptienne concernant une trêve (...)" dans la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste palestinien Hamas depuis juin 2007, a déclaré ce responsable sous couvert de l'anonymat.

Israël dit "être prêt à l'appliquer dès que les dirigeants israéliens seront informés de l'accord des organisations palestiniennes aux éléments de la trêve", a-t-il poursuivi.

Interrogé par l'AFP, Mark Regev, le porte-parole du Premier ministre israélien Ehud, a dit sans autres précisions: "En ce qui nous concerne, nous pouvons uniquement indiquer que les contacts se poursuivent".

Selon le responsable égyptien, le chef des services de renseignements égyptiens, Omar Souleimane, a transmis l'accord de principe israélien à une délégation du Hamas, arrivée la veille au Caire. La délégation est présidée par le numéro deux de son bureau politique, Moussa Abou Marzouk, et comprend trois de ses dirigeants à Gaza: Mahmoud Zahar, Khalil Al-Hayya et Jamal Abou Hachem.

La proposition égyptienne consiste d'abord en une accalmie -arrêt des opérations militaires israéliennes à Gaza et des tirs de roquettes palestiniens sur Israël-, qui ouvrirait la voie à des discussions sur un échange de prisonniers entre l'Etat hébreu et le Hamas ainsi qu'à une ouverture des points de passage de la bande de Gaza, a-t-il précisé.

Il a implicitement appelé le Hamas à répondre positivement à son tour, estimant qu'il ne fallait pas "laisser passer une chance historique".

Une réunion est prévue avec les groupes palestiniens pour évoquer "le début de l'application (de la proposition égyptienne), avec une intensification des efforts égyptiens pour résoudre les questions d'échange des prisonniers et de (...) la levée totale du blocus" imposé par Israël à Gaza, a-t-il encore dit.

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak avait discuté la veille en Egypte avec le président Hosni Moubarak de la trêve. Il avait mis en garde contre le risque d'une escalade militaire dans la bande de Gaza si les tirs de roquettes contre Israël se poursuivaient.

En contrepartie à un arrêt des tirs de roquettes, le Hamas exige la fin des attaques israéliennes, la levée du blocus et la réouverture des points de passage, notamment celui de Rafah à la frontière avec l'Egypte.

Israël exige de son côté, outre la fin des attaques à la roquette, l'arrêt de la contrebande d'armes entre la péninsule égyptienne du Sinaï et Gaza ainsi que des progrès en vue de la libération d'un soldat israélien capturé par un commando palestinien en 2006 à la lisière de Gaza.

(©AFP / 20 mai 2008 21h03)

Source : http://www.romandie.com/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Initiatives de Paix

Même auteur

AFP

Même date

20 mai 2008