Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3353 fois

France -

"Cadastre sioniste", mercredi 4 décembre à 18h30 sur Radio Campus Lille (106,6 ou en direct sur le site)

Par

"C’est de ce cadastre du fait accompli dont il sera question dans notre « ¼ d’heure en Palestine », puisque nous diffuserons les propos de Ghassan Daghlass, chargé par l’Autorité Palestinienne, du dossier de la colonisation. Il était à Lille il y a peu, et nos copains d’Amitié Lille-Naplouse ont fait l’interview."

En Palestine, il y a deux sortes de colonies : la colonie légale, c’est quand la terre, les oliviers, la maison, le village, l’histoire, la vie du Palestinien, sont confisqués par des New-Yorkais ou des Moscovites ou des Parigots, avec l’autorisation expresse d’un tribunal créé à cet effet, obéissant à la Loi du Plus Fort.
 
Et puis il y a la colonie illégale. Là, c’est quand la terre, les oliviers, la maison, le village, l’histoire, la vie du Palestinien, sont confisqués sans l’autorisation préalable d’un tribunal. Ce n’est qu’après coup qu’une juridiction d’exception tranche en faveur des voleurs, obéissant à la Loi du Fait Accompli.
 
Il est intéressant de noter que, pour quelques hurluberlus toujours bien en cour, la colonie serait en quelque sorte une excroissance regrettable de l’Etat d’Israël. Lequel n’est en soi, pourtant, que cela : une colonie. Qui s’agrandit, par à-coups, en démolissant, en arrachant, en expulsant, en tuant.
 
Mais le Fait Accompli ne se soucie pas d’exactitude historique, de légitimité ou de justice. Il est. Aussi, les Palestiniens ont-ils – douloureusement -, sacrifié ce qui était déjà perdu, en échange d’un arrêt de la colonisation à venir. C’était à Oslo. C’était un geste fort.
 
Que se passa-t-il ? L’Etat sioniste fit un geste fort aussi : il amplifia, plus que jamais, son œuvre colonisatrice, qui lui est consubstantielle.
 
Le saviez-vous ? Le colon n’a pas changé. C’est toujours le même : il se comporte comme le Maître et considère l’Indigène comme un sous-homme. C’est cette petite pirouette raciste qui permet au New-Yorkais, au Moscovite, au Parigot, arrivant sur la terre de Palestine, de se comporter comme un bon vieux ratonneur, tirant sur tout ce qui bouge et rendant la vie impossible à ceux qu’il a poussés un peu plus loin.
 
Et qui lui résistent.
 
C’est de ce cadastre du fait accompli dont il sera question dans notre « ¼ d’heure en Palestine », puisque nous diffuserons les propos de Ghassan Daghlass, chargé par l’Autorité Palestinienne, du dossier de la colonisation. Il était à Lille il y a peu, et nos copains d’Amitié Lille-Naplouse ont fait l’interview.
 
A propos : http://lillenaplouse.unblog.fr/
 
Par ailleurs, il se peut fort bien que, dans cette émission, il soit question des liens parfois tendus qui unissent les impérialistes et les divisent en même temps, sur base d’écoutes téléphoniques et autres gisements de gaz.
 
Et si, la semaine passée, vous n’avez pas eu le temps de noter l’adresse du magasin où l’on trouve de l’huile d’olive pas encore colonisée, ou que vous ignorez encore ce que fut la lutte des classes en gare de Rethel, vous pouvez encore vous rattraper. Ici :
 
http://www.campuslille.com/index.php/lheure-de-lmettre/1759-un-philistin-un-cheminot-des-micros-cest-lheure-de-lmettre-

"l'heure de l'mettre"
radio campus lille 106,6
en direct sur www.campuslille.com

Source : Radio Campus Lille

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Colonies

Même auteur

Radio Campus Lille

Même date

3 décembre 2013