Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2125 fois

France -

"Israël" fera appel à la France pour la construction d'une centrale nucléaire

Par

"Israël" va annoncer mardi son intention de faire appel à la France pour la construction d'une centrale nucléaire, lors d'une conférence internationale sur le nucléaire civil qui se tient à Paris, a indiqué un responsable du ministère israélien des Infrastructures.

Le ministre Uzi Landau va expliquer que cette centrale serait un projet commun avec la Jordanie voisine, sous la supervision de la France qui fournirait également la technologie, a déclaré le porte-parole du ministère Chen Lulu.

"Il en a parlé il y a trois mois au ministre français de l'Energie (Jean-Louis) Borloo, qui a manifesté un grand intérêt, assurant qu'il en discuterait avec le président (Nicolas) Sarkozy", a-t-il ajouté.

Le ministre des Infrastructures doit participer à cette conférence internationale co-parrainée par l'OCDE et l'AIEA.

"Israël" n'est pas signataire du Traité de non prolifération nucléaire et a fait savoir qu'il n'adhérerait pas non plus à un Moyen-Orient dénucléarisé, que défend le président américain, Barack Obama.

Dépêche AFP du 09.03.2010 :

La Jordanie affirme ne pas avoir de projet nucléaire commun avec Israël

09-03-2010 15:13:20

AMMAN, 9 mars 2010 (AFP)

La Jordanie a affirmé mardi qu'elle n'avait pas de projet nucléaire commun avec Israël, et souligné qu'elle jugeait "prématuré" d'évoquer une telle coopération avant une résolution du conflit israélo-palestinien.

Lundi, un responsable du ministère israélien des Infrastructures a affirmé à l'AFP qu'Israël souhaitait construire une centrale nucléaire en commun avec la Jordanie voisine, sous la supervision de la France qui fournirait également la technologie.

"Il n'existe pas de projet jordano-israélien dans le domaine de l'énergie nucléaire", a rétorqué le chef de la Commission jordanienne de l'énergie nucléaire, Khaled Toukan, dans des propos rapportés de Paris par l'agence officielle Petra.

"Cette proposition a été faite il y a plusieurs mois par le ministre israélien de l'Energie à son homologue français. Nous n'avons rien à voir avec elle, et il est prématuré d'évoquer une coopération nucléaire jordano-israélienne avant de résoudre la question palestinienne", a poursuivi M. Toukan, qui participe à Paris à une conférence internationale sur le nucléaire civil.

La Jordanie, qui a signé un traité de paix avec Israël en 1994, "cherche à coopérer avec les pays qui sont signataires du traité de non-prolifération nucléaire", a-t-il relevé.

Israël n'est pas signataire du Traité de non prolifération nucléaire et a fait savoir qu'il n'adhérerait pas non plus à un Moyen-Orient dénucléarisé, que défend le président américain Barack Obama.

L'Etat hébreu n'a jamais reconnu disposer d'un arsenal nucléaire, mais des experts étrangers affirment qu'il s'est doté de 200 ogives nucléaires ainsi que de missiles à longue portée.

La Jordanie, qui importe environ 95% de ses besoins en énergie, a annoncé des projets pour construire une centrale nucléaire et produire de l'énergie afin de satisfaire ses besoins croissants.

akh-rh/gk

AFP 091509 MAR 10

Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Collabos

Même auteur

Al Manar

Même date

9 mars 2010