Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3596 fois

Palestine 48 -

"Israël" : interdiction de mentionner la "Nakba" dans les livres scolaires

Par

La "Nakba", un terme arabe qui signifie la "catastrophe" utilisé après l'occupation de la Palestine par "Israël" en 1948, sera exclu des livres scolaires destinés aux Arabes vivant dans les territoires occupés, c'est ce qu'a annoncé mardi le ministre de l'Education Gidéon Saar.

Selon les prétentions de ce ministre, "il n'y a aucune raison de présenter la création de l'Etat d'"Israël" comme une catastrophe dans un programme d'enseignement officiel. L'objectif du système éducatif n'est pas de nier la légitimité de notre Etat ni de favoriser l'extrémisme parmi les arabes israéliens".

Une commission du gouvernement israélien avait, de son côté, approuvé dimanche un projet de loi controversé sur la Nakba.

Le texte doit désormais être entériné par le Parlement lors de trois votes successifs.

Le projet de loi revu par le cabinet interdit toute aide de la part de l'occupation à une quelconque participation à la commémoration de la Nakba, sans imposer des sanctions pour ceux qui marqueraient l'événement.

Le projet initialement proposé par le ministre israélien des Affaires Etrangères, Avigdor Lieberman, visait à interdire toute commémoration de la Nakba, prévoyant une peine allant jusqu'à trois ans de prison pour les contrevenants.

Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine 48

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Al Manar

Même date

22 juillet 2009