Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1771 fois

Israël -

"Israël" se félicite d'avoir marqué un point face à l'administration américaine

Par

Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman s'est félicité, ce mercredi, d'une reprise du dialogue entre Israéliens et Palestiniens sans "conditions préalables".

Il réagissait au sommet tripartite mardi à New York entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le président palestinien Mahmoud Abbas et le président américain Barack Obama, qui n'a cependant pas permis de relancer les négociations gelées depuis fin 2008.

"L'important, c'est que ce gouvernement respecte ses engagements (auprès de ses électeurs) et ne cède pas aux pressions", a déclaré à la radio publique Lieberman, chef du parti d'extrême droite Israël Beiteinou.

Il a en outre rejeté toute demande de gel de la colonisation israélienne comme préalable à l'ouverture de négociations, affirmant que les Palestiniens "n'avaient jamais soulevé cette exigence en 16 ans de pourparlers".

"La négociation va être longue et complexe. Il ne faut pas en attendre des résultats un chronomètre à la main", a-t-il averti, interviewé depuis New York.

Il a aussi jugé de nouveau peu probable un accord de paix avec les Palestiniens dans les années à venir, estimant que, tout au plus, il serait possible de parvenir à un modus vivendi, soulignant que "des dizaines de conflits perdurent dans le monde sans accord pour les régler".

De son côté le responsable de l'information du Premier ministre a déclaré à la radio Nir Hefetz, que "Netanyahu est satisfait car son point de vue sur la reprise du dialogue sans condition préalable l'a emporté".

Il s'est félicité par ailleurs que Netanyahu n'ait pas évoqué explicitement un gel de la colonisation dans les territoires palestiniens occupés, "parlant uniquement d'une limitation" des activités de la colonisation.

"Limiter ou geler ce n'est pas la même chose", s'est félicité pour sa part Netanyahu, dans une interview au quotidien à grand tirage Yediot Aharonot.

Pour les médias israéliens, le gouvernement Netanyahu, a marqué un point face à l'administration américaine en lui faisant renoncer au préalable d'un gel de la colonisation.

Ils soulignaient par ailleurs la "froideur" de la rencontre et le fait qu'Obama ait "tancé" Israéliens et Palestiniens pour le blocage du processus de paix.


Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Initiatives de Paix

Même auteur

Al Manar

Même date

24 septembre 2009