Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4469 fois

Palestine occupée -

"'Made in Israel' : l'exportation des produits agricoles des territoires occupés", un nouveau rapport de Who Profits

Par

L'exportation agricole est l'un des secteurs les plus rentables du marché israélien, et la plupart des produits partent sur les marchés européens. Une grande partie de la production agricole exportée par Israël est cultivée dans les colonies israéliennes implantées dans les territoires palestiniens occupés. Le développement extensif de l'agriculture israélienne dans les territoires palestiniens occupés a contribué aux bénéfices que les colonies et les colons ont tiré de la mise en place de réseaux d'eau, de cultures et d'entreprises d'exportation de produits agricoles.

''Made in Israel' : l'exportation des produits agricoles des territoires occupés', un nouveau rapport de Who Profits

Le rapport de Who Profits (en anglais, 113 p.) concerne les grandes entreprises israéliennes d'exportation agricole opérant actuellement dans les territoires occupés. Le rapport montre les graves conséquences d'une agriculture uniquement israélienne sur les terres palestiniennes et syriennes.

Les points suivants sont les principaux thèmes présentés dans le rapport de Who Profits :

- Exportations agricoles de produits palestiniens : le Protocole de Paris, l'annexe économique aux Accords d'Oslo, permet aux entreprises israéliennes de commercialiser et d'exporter des produits palestiniens qu'il est pratiquement impossible d'exporter de façon indépendante. Ces produits sont parfois aussi étiquetés comme produits d'Israël et exportés dans le monde entier avec quelques bénéfices négligeables pour les producteurs palestiniens.

- La production agricole israélienne dans les territoires occupés, principalement la partie occupée de la Vallée du Jourdain et le secteur de la Mer morte : dans cette zone fertile, l'agriculture israélienne prospère au détriment des agriculteurs palestiniens, par l'accaparement des terres et la répartition inéquitable de l'eau.

- Le marché des dattes : les dattes constituent l'un des plus grands marchés agricoles en Israël ; la plupart des dattes israéliennes exportées sont cultivées dans la Vallée du Jourdain occupée.

- L'étiquetage trompeur des produits agricoles : les colons et les entreprises exportatrices israéliennes opérant dans les territoires palestiniens étiquettent souvent de façon trompeuse leurs produits "Made in Israël".

Les entreprises d'exportation agricole israéliennes et internationales exploitent l'occupation des terres palestiniennes et syriennes pour leur propre bénéfice/profit, ce qui entrave et même empêche le développement d'une agriculture palestinienne indépendante dans les territoires occupés.

Source : Who Profits

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Economie

Même date

9 juin 2014