Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4254 fois

Gaza -

« Plomb durci » : des tonnes d’Uranium Appauvri et d’autres produits cancérigènes déversées sur la bande de Gaza

Par

> contact@acdn.net

Du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009, l’armée israélienne a conduit dans la bande de Gaza une opération aérienne et terrestre baptisée « Plomb durci ». Dès les premiers jours, le Dr Mads Gilbert, chirurgien norvégien en service humanitaire à l’hôpital de Shifa, dénonçait la présence de matières radioactives dans le corps des blessés, possiblement de l’Uranium Appauvri.

« Plomb durci » : des tonnes d’Uranium Appauvri et d’autres produits cancérigènes déversées sur la bande de Gaza


Le 4 janvier 2009, après enquête, l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN) alertait la presse et l’opinion : « A Gaza, le génocide à l’Uranium appauvri a commencé, avec les bombes GBU-39 fournies par les Etats-Unis ».

Cette accusation est sortie renforcée de plusieurs mois d’enquête menée en liaison étroite avec les intéressés et avec l’aide de Jean-François Fechino, consultant en pollutions diffuses et expert auprès du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE).

ACDN vient de produire un rapport de 33 pages et Annexes qui conclut à la présence hautement probable de dizaines de tonnes d’Uranium appauvri (peut-être jusqu’à 75 tonnes) dans le sol et le sous-sol de Gaza.

En avril 2009, une mission de 4 personnes dont Jean-François Fechino s’est rendue à Gaza sous l’égide de la Commission Arabe des Droits Humains. Les échantillons de terre et de poussières rapportés de Gaza ont ensuite été soumis à l’analyse d’un laboratoire spécialisé. Celui-ci y a trouvé de l’Uranium Appauvri (radioactif, cancérigène, tératogène), du Césium (radioactif, cancérigène) peut-être originaire de Tchernobyl, de la poussière d’amiante (cancérigène), des Composés Organiques Volatils (fines particules dangereuses pour la santé, surtout celle des enfants, des asthmatiques et des vieillards), des phosphates (oxydation du phosphore blanc), du tungstène (cancérigène), du cuivre, de l’alumine (cancérigène), de l’Oxyde de Thorium (ThO2) (radioactif)...

Les résultats détaillés seront bientôt rendus publics. Les journalistes et les personnes souhaitant en savoir plus peuvent se mettre en rapport avec ACDN par Internet contact@acdn.net ou visiter son site http://www.acdn.net.

Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
Saintes, le 22 mai 2009.

Source : ACDN

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Armement israélien

Même auteur

ACDN

Même date

23 mai 2009