Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3493 fois

Belgique -

17 avril 2012 à Bruxelles : Journée internationale pour les Prisonniers palestiniens

Par

Appel à un rassemblement devant le Parlement européen de 12h à 14h et à une soirée de solidarité de 18h à 22h (film, témoignages)

Chères amies, Chers amis,

En avril 2011, vous avez participé à l'action devant la Commission européenne à Bruxelles à l'occasion de la Journée internationale pour les Prisonniers palestiniens. Plusieurs organisations ont publié des reportages et les messages de solidarité des différentes organisations présentes.

Nous vous invitons à être à nouveau parmi les organisateurs de :

- Un rassemblement devant la Commission européenne - Bruxelles (Rond-Point Schuman) de 12h00-14h00

et

- Une soirée de solidarité avec film 
« Libres dans la prison de Gaza » de Chris Den Hond et Mireille Court (25 min.) 2012) et des témoignages, de 18h00-22h00


Nous demandons à tous les participants de rédiger un message de solidarité à l'occasion de cette journée et de signer l'appel.

Merci de nous envoyer votre prénom, nom, organisation et site/blog par mail à vervaetluk@gmail.com.

Salutations solidaires,

. Luk Vervaet, Prisoner's Family & Friends Association (PFFA),  
. Marijke Kruyt, Talliq - Recht voor Palestijnse Kinderen,
. An Peeters, Palestina Solidariteit,
. Nordine Saidi, Mouvement Citoyen Palestine (MCP),
. Inge Neefs, activiste voor Palestina,
. Chris Den hond en Mireille Court, journalistes militants
. Ludo De Brabander, Vrede,
. Lieven De Cauter, BRussells Tribunal.


Appel à l'occasion de la journée internationale pour les prisonniers palestiniens du 17 avril 2012


Nous exigeons la libération immédiate de tous les prisonniers politiques palestiniens détenus par Israël, car ils sont victimes d’un système judiciaire illégal et injuste qui découle du système de discrimination raciale mis en place par Israël. En particulier, nous exigeons la fin des pratiques suivantes :

La détention administrative,
La torture et les mauvais traitements,
La détention en isolement,
L’usage, dans les territoires occupés palestiniens, de tribunaux militaires qui jugent illégalement des civils.
L’usage des « éléments de preuves à caractère secret » qui est une atteinte flagrante au droit à une procédure judiciaire régulière et équitable.
Les arrestations opérées au sein de catégories vulnérables de la population incluant les enfants, les handicapés, les personnes âgées et les malades. »

Depuis le 17 avril 2011, la résistance inouïe de la part des prisonniers palestiniens et l'engagement des organisations de résistance et de solidarité, ont remis la lutte pour la libération des prisonniers palestiniens au centre de l'attention mondiale.

Le 27 septembre 2011, des centaines de prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes ont commencé une grève de la faim contre la détention en isolement, dont celle de Ahmad Saadat, dirigeant du PFLP, et contre le refus de visites familiales et l'humiliation des prisonniers pendant les transferts.

Fin 2011, 1027 prisonniers palestiniens ont été relâchés en échange d'un soldat israélien dans un accord conclu entre Israël et le Hamas.

Le 17 décembre 2011, Khader Adnan, 34 ans, a commencé une grève de la faim qui a duré 66 jours après son arrestation et sa mise en détention administrative.

Hana Shalabi, 30 ans, une des prisonnières relâchées en échange du soldat israélien, a été à nouveau arrêtée le 16 février dernier, moins de quatre mois après sa libération. Elle a a commencé une grève de la faim qui continue jusqu'à ce jour contre sa détention administrative.

Par l'arme de la grève de la faim, l'arme de leur corps comme seul arme qui leur reste, et autres actions, les prisonniers palestiniens ont déclenché une vague de solidarité mondiale et ont rejoint les exemples héroïques les plus connus en Europe : celui de l'irlandais Bobby Sands et de ses camarades en 1981. Plus que jamais, les prisonniers palestiniens et leur lutte représentent l'unité et le droit et le devoir à la résistance du peuple.

Notre action à Bruxelles s'inscrit dans l'Appel lancé par les organisations Addameer Prisoner Support and Human Rights Association, Defence for Children International - Palestine Section, UFree Network, Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network, Free Ameer Makhoul Campaign et Campaign to Free Ahmad Sa'adat : "Le monde doit écouter et réagir à l’appel de Khader Adnan". Nous demandons aux parlementaires européens de faire entendre leur voix face à ce constat alarmant : “Au 4 janvier 2012, 4417 prisonniers politiques palestiniens sont détenus dans les prisons israéliennes, incluant 170 enfants et 6 femmes. De la même façon que Khader Adnan, 310 prisonniers sont détenus sans procès ni accusation sous le régime de la détention administrative avec parmi eux 20 élus législatifs”.

Luk Vervaet
http://lukvervaet.blogspot.com/
http://familiesfriendsassociation.blogspot.com/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Belgique

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Luk Vervaet

Même date

16 avril 2012