Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2203 fois

Cisjordanie -

250 000 Palestiniens enfermés derrière des barrières, dit le rapport

Par

Environ 250.000 Palestiniens ont été coupés du reste de la Cisjordanie par la barrière de Séparation, selon un rapport publié par "Bimkom – Architectes pour les Droits à l'Aménagement", une organisation de droits de l'homme.
Le rapport dit qu'il existe 21 enclaves de ce type et que 8.000 Palestiniens vivent dans des "enclaves de couture" coincés entre la Ligne Verte et la barrière de séparation.

250 000 Palestiniens enfermés derrière des barrières, dit le rapport



Selon le rapport, il y a 21 enclaves dans les territoires palestiniens, où vivent environ 250.000 Palestiniens.

8.000 d'entre eux vivent dans des "enclaves de couture" coincés entre la Ligne Verte et la barrière de séparation.

"Cette population vit derrière des barrières, sous un régime d'autorisations et d'interdictions, dans un secteur coupés du reste des habitants de la Cisjordanie , de leurs amis et de leurs parents proches." déclare le rapport.

Dans certains secteurs, les villages sont barricadés sur trois ou quatre côtés, les coupant des centres urbains, des sources de gagne-pain et des centres commerciaux, nuisant gravement à la vie quotidienne, provoquant la désintégration de la société palestinienne vivant dans la région.

Le rapport indique que dans certains cas, la situation est telle que des maisons isolées sont déconnectées des villes auxquelles elles appartiennent, transformant leurs habitants en "invités" dans leurs propres maisons.

"Cela crée une situation horrible qui force un homme vivant dans sa maison depuis des décennies à obtenir une autorisation périodique afin de pouvoir entrer dans le secteur où om vit. Sans cette autorisation, il est sujet aux pénalités de la loi : jusqu'à cinq ans de prison ou une forte amende." dit le rapport.

Concernant les questions médicales, le rapport montre que : "Pour accéder aux hôpitaux des villes voisines, les habitants des enclaves doivent franchir des portes dans la barrière, ce qui n'est pas possible pendant la nuit, et le temps passé avant l'arrivée des soldats appelés en cas d'urgence pourrait faire la différence entre la vie et la mort."



Tracé dicté par les colonies

Le rapport déclare également qu'en dépit de la décision de la Cour Suprême de Justice sur le tracé de la barrière, celui-ci est d'abord dicté par les besoins des colonies.

Le rapport donne l'exemple du village palestinien de Bartaa, où l'itinéraire de la barrière a été modifié de trois kilomètres au delà de la Ligne Verte, principalement pour fournir de l'espace à l'expansion de la colonie juive de Rihan, et la construction d'une nouvelle colonie appelée "Rihanit".

L'activiste de Bimkom, l'architecte Alon Cohen-Lipschitz déclare que le tracé de la Barrière a été décidé en négligeant totalement les habitants palestiniens.

Cohen-Lipschitz donne comme exemple la ville de Bir Nabala près de Jérusalem.
"L'enclave qui a été formée dans le secteur laisse 15.000 habitants dans un petit espace cerné de tous les côtés par la barrière, avec seulement un passage souterrain contrôlé par un barrage routier."

"Quand la barrière sera achevée, l'accès au système d'éducation et aux services médicaux deviendra impossible aux résidants de l'enclave", dit Cohen-Lipschitz, en ajoutant que l'existence à long terme de ces enclaves était douteuse.



NOTES :

Les Sionistes, même pacifistes, utilisent le terme "Barrière" pour parler du Mur d'Apartheid

Source : http://www.ynetnews.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Ali Waked

Même date

23 janvier 2007