Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2198 fois

Israël -

250 lycéens israéliens refusent de servir dans l'armée

Par

Yesh Gvul ("il y a une limite!") est un groupe pacifiste israélien dont l’objectif est de soutenir les soldats qui refusent des attributions de nature immorale ou illégale.

Une nouvelle déclaration de refus par les "Shministim" - des élèves de Première et de Terminale – adressée au premier ministre, Ariel Sharon, au ministre de la Défense,Shaul Mofaz, au Chef d'Etat-Major de l'IDF, Moshe Yaalon et au Ministre de l'Education, Limor Livnat, a déjà rassemblé 250 signatures de jeunes qui doivent partir faire leur service militaire obligatoire.

Les premiers membres du groupe doivent être incorporés dans l'armée dans les prochains jours, et les refuseniks attendent de voir comment l'armée va les traiter.


Le texte dit :

"Nous, garçons et filles, citoyens d'Israël, qui croyons dans les valeurs de la démocratie, de l'humanisme et du pluralisme, affirmons par la présente que nous refuserons de participer à la politique d'occupation et de répression pour laquelle le gouvernement israélien a opté. Nous venons de milieux variés, mais nous sommes tous d'accord que les valeurs suivantes sont la base d'une société juste. Chaque personne a droit aux droits fondamentaux : le droit à la vie, à l'égalité, à la dignité et à la liberté. C'est notre devoir moral et civique d’agir pour la défense de ces droits en refusant de participer à la politique d'occupation et de répression.

L'occupation nécessite de renoncer à la dignité humaine et à une perte massive de vies humaines. Il affecte les droits fondamentaux de millions de personnes et cause chaque jour la mort et la souffrance. Elle mène à la confiscation de terres, la démolition massive de maisons, aux arrestations et aux exécutions extrajudiciaires, au mauvais traitement et au meurtre d'innocents, à la faim, à la privation de soins médicaux, aux punitions collectives, à la construction et à l'expansion des colonies juives et empêche toute possibilité d'une vie normale dans les Territoires Occupés et en Israël. Cette déprivation flagrante des droits de l'homme va à l'opposé de notre philosophie toute entière, tout comme aux conventions internationales qu'Israël a signées et confirmées.

L'occupation ne contribue pas à la sécurité de l'état et de ses citoyens, il lui nuit tout simplement. Il aggrave le désespoir et la haine parmi les Ppalestiniens, soutient le terrorisme et augmente le cycle de la violence. La véritable sécurité sera atteinte seulement en mettant une fin à l’occupation, en démantelant le mur de ségrégation et en travaillant pour un accord de paix juste entre l'état d'Israël et la direction palestinienne et du monde arabe en général. La politique actuelle ne vient pas des besoins de la défense, mais plutôt, d'une vision du monde nationaliste et messianique.

L’occupation corrompt la société israélienne, la rend militariste, raciste, chauvine et violente. Israël gaspille ses ressources en perpétuant l’occupation et la répression dans les territoires occupés, à un moment où des centaines de milliers de citoyens israéliens vivent dans une pauvreté honteuse. Les citoyens de l'état ont éprouvé un déclin de tous les systèmes publics ces dernières années. L'éducation, la santé, l'infrastructure, les pensions, les prestations sociales et tout ce qu’il y à faire pour le bien-être des citoyens Israéliens - sont négligés en faveur du soutien aux colonies qu'une majorité de la population veut voir démantelées. Nous ne pouvons pas rester sans rien dire en voyant cette situation, qui constitue "la liquidation ciblée" du principe de l'égalité.

Nous voulons voir la société dans laquelle nous vivons rechercher la justice, soutenir l'égalité pour chaque personne et citoyen. La politique d’occupation et de répression est un obstacle à la réalisation de cette vision, et nous refuserons d’y participer. Nous souhaitons contribuer à la société d'une manière alternative, qui n'implique pas de nuire aux êtres humains.

Nous invitons tous les jeunes attendant leur incorporation, et tous les soldats de l'armée israélienne, à reconsidérer le fait de risquer leurs vies en participant à la politique de répression et de destruction.


Nous pensons qu'il y a une autre voie."



Peretz Kidron

Yesh Gvul

Shministim Refuseniks du Secondaire
Shministim - Israëli Youth Refusal Movement

'michtav shministim'
http://www.shministim.org

Source : http://www.yeshgvul.org

Traduction : ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Objecteurs de conscience

Même date

22 mars 2005