Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1820 fois

Gaza -

3 Palestiniens tués dont une femme par l'armée israélienne dans le centre de Gaza

Par

Des médecins palestiniens ont annoncé dimanche que trois habitants palestiniens dont une femme et un adolescent, ont été tués par des tirs israéliens dans le camp de réfugiés de Buraij, au centre de la bande de Gaza, dans une nouvelle attaque israélienne contre le territoire côtier.

Une Palestinienne, Eman Hamdan, un homme de 29 ans, Ahmad Khalaf, et un adolescent de 14 ans dont le nom est inconnu ont été identifiés comme les victimes des tirs israéliens sur le camp de réfugiés d'Al-Buraij qui est attaqué sans relâche par l'armée israélienne depuis l'aube, selon des médecins.

Les sources ajoutent qu'au moins 50 autres personnes ont été blessées par des tirs, des bombardements des avions de guerre et du pilonnage des tanks.

Parmi ces blessés, on trouve Rawhiya Hamadan, un parent d'Eman Hamadan, dont la maison a été bombardée par un char israélien ainsi que huit autres personnes sont dans un état critique, selon des sources à l'hôpital des Martyrs d'Al-Aqsa dans la bande de Gaza.

Les sources ajoutent que la plupart des blessés reçus à l'hôpital, ont des brûlures sur tout le corps.

Plus tôt dans la journée, la mort de Ziyad Abou Rokba, un jeune de 17 ans, a été annoncée dans le camp et que trois autres blessés, alors que les bulldozers israéliens appuyés par une colonne de chars, ont commencé à raser des terres appartenant à des Palestiniens.

Pendant ce temps, les médias israéliens ont annoncé que deux soldats israéliens avaient été légèrement blessés suite à un échange de coups de feu avec des Palestiniens.

L'armée israélienne a déclaré que l'action à Buraij avait pour but de tenir à distance les groupes de la résistance palestinienne de la clôture de frontière avec Israël, qui est située à proximité des terres appartenant aux Palestiniens.

La semaine dernière, les attaques de l'armée israélienne contre la bande côtière ont coûté la vie à 11 personnes dont quatre membres d'une même famille, une mère, ses deux fils et sa fille, alors que le nombre de Palestiniens tués, en raison de ces actions, est à la hausse.

Le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, a annoncé dimanche que son armée frapperait encore plus les factions de la résistance palestinienne à Gaza, dans ce qu'appelle Israël, une "tentative pour arrêter le tir des roquettes artisanales sur les zones israéliennes à proximité.

Le 19 Septembre 2007, Israël a déclaré Gaza "entité hostile", et a débuté en octobre une série de mesures, qualifiées de "politique de punition collective" par des groupes internationaux des droits de l'homme.

Gaza subit actuellement une forte pénurie de carburant, ce qui a considérablement affecté la vie de la population civile, avec de longues heures de coupures de courant et un minimum d'utilisation de gaz et d'essence.

En Juin 2007, Israël a placé les 1.5 millions d'habitants de Gaza sous un bouclage paralysant en fermant les points de passage commerciaux et a interdit toutes les entrées et sorties de la bande de Gaza, aggravant le taux de chômage et le taux de pauvreté élevés, alors que plus de 90% des équipements industriels fermaient.

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même auteur

Rami Almeghari

Même date

6 janvier 2008