Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2803 fois

Palestine occupée -

3.412 Palestiniens arrêtés pendant les six premiers mois de 2016

Par

Les forces israéliennes d'occupation ont arrêté 3.412 Palestiniens pendant la première moitié de 2016, dont 706 enfants et 96 femmes et filles. Les chiffres ont été recensés dans un rapport commun publié par le Comité pour les prisonniers et les ex-prisonniers de l'Autorité palestinienne, la Société des prisonniers palestiniens, l'organisation pour les droits de l'homme Addameer (1) et le Centre pour les droits de l'homme Al-Mezan (2).

3.412 Palestiniens arrêtés pendant les six premiers mois de 2016

Depuis le début de l'Intifada Jérusalem en octobre 2015, 6.326 ont été arrêtés par les forces israéliennes. Depuis le début de 2016, les autorités d'occupation ont pris 1.028 ordres de détention administrative.

7.000 Palestiniennes, 11 enfants et 2 députés ont également été placés en détention administrative pendant la période concernée.

Il y a actuellement 750 détenus administratifs dans les geôles israéliennes, souligne le rapport.

123 Palestiniens originaires de la Bande de Gaza ont également été arrêtés depuis le début de l'année, dont 83 pêcheurs.

Selon le rapport, 330 mineurs palestiniens sont toujours détenus dans les prisons Megiddo et Ofer, donc des garçons malades et blessés.

15 filles sont détenues dans les prisons HaSharon et Damon.

Dans la même ligne, les autorités israéliennes ont placé 65 mineurs jérusalémites en résidence surveillée depuis le début de 2016.

Le rapport précise que 65 Palestiniennes et 700 prisonniers malades sont détenus de façon arbitraire dans les geôles israéliennes, au mépris total de leurs besoins spécifiques.

Depuis Octobre 2015, 170 Palestiniens, mineurs pour la plupart, ont été arrêtés sous des accusations d'"incitation" sur les réseaux sociaux.

Pendant la période concernée, 33 prisonniers palestiniens ont entamé des grèves de la faim pour protester contre les mesures israéliennes arbitraires et punitives.

Le communiqué commun appelle les organisations internationales pour les droits de l'homme et le monde libre à agir d'urgence pour dénoncer les violations israéliennes documentées du droit international.


(1) Article en arabe sur Addameer.
(2) Article en arabe sur al-Mezan.



Source : Palestine Info

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Palestine Info