Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2091 fois

Gaza -

49 Palestiniens, dont 7 enfants, tués pendant la trêve

Par

49 Palestiniens, dont 7 enfants et 8 combattants de la résistance, ont été tués en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza pendant les six mois de trêve négociée par l'Egypte, qui s'est terminée ce matin, selon un rapport du quotidien Quds.

Les factions palestiniennes sont convenues d'une trêve le 19 juin cette année, à condition que l'occupation israélienne arrête son agression et lève le siège, et que la trêve soit étendue à la Cisjordanie .

Selon un rapport de Quds Press, 22 Palestiniens ont été tués dans la Bande de Gaza où la trêve était en vigueur, 22 autres ont été tués en Cisjordanie et 5 à Jérusalem Occupée. Ces chiffres comprennent 7 enfants de moins de 18 ans, un homme et une femme âgés.

Parmi les 8 combattants de la résistance tués pendant la trêve, 7 ont été assassinés en Cisjordanie par les forces spéciales de l'occupation.

Dans la Bande de Gaza, le mois de novembre a vu le nombre le plus élevé de victimes puisque 17 Palestiniens ont été tués par les bombardements et les incursions de l'occupation.

Note ISM : le rapport de Quds ne fait pas état des centaines de morts directement causées par le blocus.

185 violations de la trêve par l'occupation, auxquelles les Brigades Qassam ont riposté 170 fois
par Palestine Info

Les Brigades Qassam, la branche armée du Hamas, a déclaré jeudi que les forces d'occupation israélienne ont violé 185 fois la trêve de six mois, et que les Brigades ont riposté 170 fois, blessant 38 Israéliens.

Dans un rapport publié par la branche armée, les Brigades Qassam ont dit que les violations par les FIO comprennent des cibles sur les civils palestiniens, causant la mort de plusieurs d'entre eux.

La violation inclut également l'enlèvement de plusieurs pêcheurs palestiniens et d'activistes étrangers, ainsi que de fermiers, selon le rapport qui fait également la liste des fermetures des points de passage et des incursions limitées dans la Bande de Gaza, parmi les violations de la trêve.

Le rapport indique que 21 Palestiniens ont été tués pendant ces violations, 53 autres ont été blessés et 38 ont été kidnappés par les FIO, qui ont mené 15 incursions dans la Bande et fermé les passages à 51 occasions. Les navires de l'occupation israélienne ont ciblé les civils palestiniens à 42 reprises et les FIO ont ciblé les fermiers 19 fois, et bombardé différentes parties de la Bande de Gaza 20 fois.

Le rapport ajoute que les Brigades Qassam ont perdu 10 de leurs combattants dans différentes parties de la Bande, et que les Brigades ont riposté aux violations en tirant 98 mortiers, 60 missiles artisanaux Qassam, 5 roquettes Grad, et fait exploser 4 bombes au bord des routes pendant deux affrontements directs avec les FIO lors d'incursions dans la Bande de Gaza.

Source : Palestine Info

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Blocus

Même auteur

Palestine Info

Même date

19 décembre 2008