Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2291 fois

Gaza -

60% des enfants de Gaza souffrent de malnutrition et d’anémie, cancer et problèmes rénaux en hausse chez les adultes

Par

Le député Jamal Al-Khudari, chef du Comité populaire contre le siège, a affirmé dimanche qu’environ 60% des enfants de Gaza souffraient de malnutrition et d’anémie et que 35% des victimes du blocus étaient des enfants.

Dans son discours à la cérémonie d’ouverture du 10ème festival Palestine pour l’enfance et le développement, Khudari a appelé toutes les institutions s’occupant d’enfants et d’éducation à aider les enfants de Gaza en montant des projets qui développement leurs capacités et améliorent leurs vies.

Le député a salué la fermeté des enfants de Gaza et leur détermination à survivre et à faire face aux difficultés et aux crises dont ils font tous les jours l’expérience.

Il a affirmé que la dernière guerre israélienne avait accru leurs souffrances, avec des centaines d’entre eux tués, blessés ou mutilé, soulignant en même temps la souffrance des dizaines d’enfants palestiniens dans les geôles israéliennes.

Passant à un autre sujet, Khudari a dit que le Comité Populaire contre le siège avait l’intention d’organiser une série d’événements liés au soulèvement des bateaux que les parties internationales renouvellent.

Dans un communiqué de presse reçu par le Centre Palestinien d’Information, Khudari a ajouté que le Comité enverra environ 100 bateaux, à mi-avril, à la rencontre du nouveau convoi d’aide qui doit arriver aux alentours de cette date à Gaza et pour mettre l’accent sur le droit de la population de Gaza à un passage sûr par les eaux qui les connecte au monde extérieur.

Le nombre de malades du cancer en hausse à Gaza

Le docteur Yousef Ibrahim, chef du service de la qualité de l’environnement, a dit mardi que le nombre de malades du cancer et de problèmes rénaux dans la Bande de Gaza était en augmentation à la suite de l’usage par Israël d’uranium appauvri et de bombes au phosphore dans la guerre contre Gaza l’an dernier.

Ibrahim, dans un communiqué au Centre Palestinien d’Information, a dit que les produits nocifs et dangereux utilisés par les forces de l’occupation pendant la guerre s’étaient infiltrés dans le sol palestinien ainsi que dans les corps des victimes.

Il a déclaré qu’on trouvait maintenant dans le sol de Gaza des matériaux cancérigènes comme l’uranium, le zinc, le mercure et le cobalt.

Il a appelé toutes les organisations régionales et internationales à intervenir d’urgence pour aider à débarrasser Gaza de l’influence destructrice de ces matériaux sur l’environnement palestinien.

Pour sa part, le docteur Mohammed Al-Ghoul, ministre des prisonniers à Gaza, a demandé que les dirigeants israéliens soient traduits en justice pour crimes de guerre contre le peuple et les prisonniers palestiniens.

Il a dit mardi lors d’un séminaire sur les prisonniers à l’université islamique qu’il n’y aurait pas de règlement de la cause palestinienne sans la libération de tous les prisonniers des geôles de l’occupation israélienne.


Source : Palestine Info

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Palestine Info

Même date

8 avril 2010