Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1241 fois

Israël -

8 ans de prison pour le soldat qui a tué le pacifiste britannique, Tom Hurndall

Par

Une cour militaire israélienne a condamné un soldat de l'armée israélienne à 8 ans de prison après avoir été jugé coupable d'homicide involontaire pour la mort du pacifiste britannique Tom Hurndall, ont rapporté des sources israéliennes ce jeudi.

8 ans de prison pour le soldat qui a tué le pacifiste britannique, Tom Hurndall


Tom Hurndall, quelques minutes avant de partir à une manifestation lors de laquelle il recevra une balle dans la tête- Photo : ISM


En avril 2003, le soldat Wahid Taysir avait tiré et mortellement blessé Tom Hurndall, 22 ans, un membre de l'International Solidarity Movement (ISM), qui aidait des enfants palestiniens a éviter des tirs de l'armée israélienne.

Hurndall, blessé d'une balle dans la tête, est resté dans le coma pendant neuf mois avant de décéder dans un hêpital Londonien.

Taysir, un membre de la minorité bédouinne israélienne, a déclaré qu'il avait été poursuivi parce qu'il est Arabe et parce que sa victime était un Étranger.

Taysir a également été accusé d'obstruction à la justice et de faux témoignage. Au début, il avait déclaré qu'il a ouvert le feu sur un homme armé portant une veste de camouflage. Cette histoire a été adoptée par l'Etat après l'enquête militaire initiale.

Les parents de Hurndall ont insisté pour qu'il y ait une enquête criminelle, pendant laquelle Taysir a admis qu'il avait voulu tirer à quelques centimètres de la tête de Hurndall pour l'effrayer.

C'est la première fois qu'un soldat est jugé coupable pour la mort d'un citoyen étranger depuis ces quatre dernières années.

L'International Solidarity Movement (ISM) soutient la résistance non-violente à l'occupation israélienne de la terre palestinienne, selon son site internet.


En mars 2003, moins de deux semaines avant que Hurndall soit visé, Rachel Corrie, 23 ans, une activiste d'Olympia, Washington, a été écrasé par un bulldozer israélien Caterpillar de l'armée dans le camp de réfugiés de Yebna, près de Rafah, au sud de la Bande de Gaza alors qu'elle essayait d'arrêter des soldats de démolir la maison d'un civil.
Une enquête militaire a jugé que sa mort était accidentelle.


Quelques pacifistes américains continuent à demander à leurs représentants au Congrès de co-commanditer une résolution demandant une enquête criminelle sur la mort de Corrie.


Plusieurs activistes de l'ISM ont été blessés par les tirs de l'armée isralienne.
Brian Avery, un activiste américain du Nouveau-Mexique, a reçu une balle au visage dans la ville occidentale de Jénine en Cisjordanie , endommageant gravement son visage.

Beaucoup de pacifistes de l'ISM ont été également arrêtés et expulsés d'Israël.

Source : IMEMC

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

IMEMC

Même date

11 août 2005