Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1782 fois

Gaza -

A Gaza, cinq malades décèdent en 24 heures en raison du siège

Par

Rami Abdo, le porte-parole du Comité Populaire contre le Siège, a déclaré vendredi que cinq malades sont décédés dans la bande de Gaza en 24 heures dont un bébé de trois mois qui souffrait d'une maladie cardiaque.

Dans un communiqué de presse, Abdo a déclaré que les malades sont décédés après avoir été empêchés de quitter la bande de Gaza pour recevoir des soins médicaux à l'étranger alors qu’Israël poursuit son siège de Gaza et que les hôpitaux sont maintenant incapables de soigner les malades, en particulier les malades dans un état critique.

Le bébé a été identifié comme étant Ahmad Abu Amra.

Khadeeja Al-Assar, de Deir Al Balah dans le centre de la Bande de Gaza, est également décédé d'un cancer du rein après avoir été empêché de quitter la bande de Gaza pour un traitement médical.

Un homme âgé, Abu Jamal Mahmoud Qishta, de Rafah dans le sud de la Bande de Gaza, est décédé d'une tumeur au cerveau jeudi soir. Il a également été empêché de quitter la bande de Gaza pour un traitement médical.

Vendredi matin, Amal Ahmad Al Raba’ey, 44 ans, est morte d’un cancer alors qu'elle venait d’obtenir tous les documents pour partir se faire soigner à l'étranger.

Toujours vendredi, Fayiz Al Za'aneen, 37 ans, de Beit Hanoun au nord de la bande de Gaza, est décédé d'un cancer, alors qu’il était en possession de tous les documents de transfert mais il n’a pas été autorisé à quitter la bande de Gaza.

Abdo a lancé un appel à l'Egypte pour qu’elle intervienne et permette aux malades de quitter la bande de Gaza afin qu’ils reçoivent le traitement médical dont ils ont besoin.

Il a également déclaré que des centaines d'étudiants poursuivant leurs études à l'étranger qui étaient venus rendre visite à leur famille sont maintenant bloqués dans la bande de Gaza et sont dans l'impossibilité de retourner dans leurs universités et leurs collèges.



Un bébé meurt dans la Bande de Gaza après que sa demande de soins à l'étranger ait été refusée
Maan News - 31 juillet 2008

Un bébé de 3 mois, Ahmad Eid Abou Omar, est décédé à Deir Al-Balah dans le centre de la bande de Gaza, après avoir été empêché de partir se faire soigner à l'étranger, a annoncé jeudi le Comité Populaire Contre le Blocus.

Le Comité a ajouté que ce décès portait à 221 le nombre de malades disparus après avoir été empêchés de se rendre à l’étranger pour être soignés suite au blocus imposé par Israël à la Bande de Gaza. Abu Omar aurait succombé à une insuffisance cardiaque.

Le blocus, qui a empêché l'importation de matériel médical et empêché de nombreux habitants de Gaza de recevoir un traitement médical à l’extérieur de la bande de Gaza, est maintenant dans sa quatorzième mois.

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Blocus

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

2 août 2008