Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3324 fois

Jérusalem -

Abbas à Israël: Annulez l’expulsion des membres du Conseil Législatif Palestinien

Par

Le Président Mahmoud Abbas a demandé dimanche qu'Israël revienne sur sa décision d’annuler les droits de résidence à Jérusalem et les cartes d'identité de quatre membres du Conseil Législatif Palestinien.

L'appel a été lancé par le négociateur en chef de l'OLP, Saeb Erekat, aux responsables israéliens et aux médiateurs américains, en critiquant leurs négociations rapprochées actuelles et en qualifiant cette action de violation des accords internationaux signés par Israël, puisque cela entraînerait l'expulsion des législateurs.

Les accords, écrit Abbas, garantissent l'immunité à tous les partis et hommes politiques palestiniens qui ont participé aux élections palestiniennes et interdisent leur emprisonnement et expulsion par Israël.

La demande d'annulation lancée par Abbas appelle également Israël à cesser les démolitions de maisons dans le quartier Al-Bustan et d'autres quartiers de Jérusalem-Est, en réaffirmant la demande du président d’un arrêt total de la colonisation, en particulier dans la ville occupée et ses environs.

Il y a 2 semaines, Israël avait annoncé que quatre membres du CLP proches du Hamas - Mohammad Abu Tir, Mohammad Totah, Khaled Abou Arafa, et Ahmed Atoun - avaient été dépouillés de leurs droits de résidence et leur avait donné un délai pour quitter la ville.

Abu Tir a été déchu de ses droits de résidence, peu après avoir été libéré de prison par les Israéliens.

M. Erekat a qualifié les expulsion d’acte contre la démocratie palestinienne’

Depuis 1967, Israël "a mené une politique systématique visant à expulser les Palestiniens de Jérusalem-Est," a déclaré M. Erekat, en condamnant la décision.

Selon le communiqué, M. Erekat a déclaré que plus de 5.000 Palestiniens avaient été dépouillés de leurs droits de résidence à Jérusalem. En faisant référence aux rapports israéliens disant que la décision était basée sur des «considérations de sécurité", Erekat a déclaré : "La décision n’a rien à voir avec la sécurité mais c’est la consolidation d'un système d'apartheid où les Juifs de partout dans le monde sont autorisés à venir librement et à bénéficier de tous les droits à Jérusalem, alors que les Palestiniens autochtones de la ville n'ont pas le droit de vivre sur leur propre terre. "

La décision, a déclaré M. Erekat, est non seulement une menace pour les personnes visées, mais «aussi une menace contre la solution de deux Etats et le processus de paix ... Cela a pour conséquence la séparation des familles et constitue une attaque contre la démocratie palestinienne."

M. Erekat a conclu que «notre vision de la paix comprend un partage de Jérusalem qui est la capitale des deux Etats. La vision israélienne de la ville comme en témoignent les mesures prises par Israël est une vision exclusive. Tant qu'Israël ne reconnaîtra pas les droits des Palestiniens dans la ville, la paix sera difficile à atteindre pour toutes les parties concernées. "

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Maan News

Même date

20 juin 2010