Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2466 fois

Gaza -

Abbas à Obama: Je suis contre la levée du blocus maritime de Gaza

Par

Le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, est opposé à la levée du blocus maritime de la bande de Gaza parce que cela renforcerait le Hamas, selon ses propos au président américain Barack Obama lors de leur réunion à la Maison Blanche mercredi. L'Egypte soutient également cette position.

De son côté, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a, une fois de plus reporté l’annonce de mise en place d'une commission d'enquête sur le raid de commandos de marine contre la flottille pour Gaza, et il ne présentera pas la proposition au vote du gouvernement ce matin.

Netanyahu et ses conseillers avaient espéré annoncer la création d'une commission d'enquête hier soir pour un vote lors de la réunion du gouvernement d'aujourd'hui. Néanmoins, le bureau du Premier ministre a déclaré hier soir que les conditions pour une telle annonce n’étaient arrivées à maturité "pour des raisons politiques."

Des discussions ont eu lieu avec l'administration américaine et plusieurs pays européens afin d’obtenir leur soutien au mandat de la commission d'enquête et l'approbation de sa composition. Les Américains ont rejeté – à plusieurs reprises de fois - les propositions d'Israël et ont demandé qu’un juge à la retraite de la Cour Suprême dirige l’enquête. Le problème a été résolu lorsque le juge Yaakov Tirkel a été proposé pour le poste.

Les Américains ont aussi été très occupés par la question des sanctions contre l'Iran au Conseil de sécurité des Nations Unies et aussi avec la visite d’Abbas dans la capitale américaine et donc, les échanges avec le bureau de Netanyahu sur la commission d'enquête ont été retardés.

Apparemment, une autre cause du retard au sujet des échanges entre les Américains, Israël et les pays européens concerne les observateurs étrangers proposés pour la commission d'enquête et leur autorité. L'un des observateurs étrangers de la commission sera un juriste américain. Washington a clairement fait savoir que l'administration souhaitait qu’au moins deux observateurs européens y participent afin de renforcer la légitimité de la commission.

Le sujet de la flottille de Gaza et de la levée du blocus israélien de la bande de Gaza a été le principal sujet de discussion entre Obama et Abbas mercredi dernier.

Des diplomates européens informés sur les discussions par la Maison Blanche ont indiqué que M. Abbas avait insisté auprès d’Obama sur la nécessité de l'ouverture des passages frontaliers de la bande de Gaza et sur l'assouplissement du siège, mais seulement de façon à ne pas renforcer le Hamas.

Un des points soulevé par M. Abbas est que le blocus maritime imposé à Gaza par Israël sur ne devrait pas être levé pour l’instant. Les diplomates européens disent que l'Egypte a fait clairement savoir à Israël, aux Etats-Unis et à l'Union européenne qu'elle était également opposée à la levée du blocus maritime en raison de la difficulté d'inspection des navires qui entrent et sortent du port de Gaza.

Abbas a dit à Obama que les actions destinées à soulager le blocus devraient être faites de façon prudente et progressive afin que cela ne soit pas interprété comme une victoire pour le Hamas.

Le dirigeant palestinien a également souligné que la population dans la bande de Gaza devait être soutenue, et que la pression devait être exercée sur Israël afin qu’il permettre l’entrée de plus de marchandises, d’aide humanitaire et des matériaux de construction pour la reconstruction. Abbas, a toutefois déclaré que cette aide pouvait être réalisée par l'ouverture des postes frontaliers terrestres et d'autres mesures qui ne comprennent pas la levée du blocus maritime.

Vendredi, Netanyahu a reçu dans son bureau le représentant du Quartet, Tony Blair. Il s'agissait de la troisième rencontre après les deux autres qui ont eu lieu au cours des huit derniers jours, et avait pour objectif la recherche des moyens pour alléger le blocus imposé à la bande de Gaza.

De hauts responsables israéliens et des diplomates européens disent qu'ils se seraient mis d’accord sur une modification de la politique concernant le blocus, mais cela doit être appliqué soigneusement et discrètement.

"Il est convenu qu’aucune déclaration importante ne sera faite afin de ne pas permettre au Hamas de marquer des points," a déclaré une source proche des discussions avec Blair.

Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Collabos

Même auteur

Barak Ravid

Même date

13 juin 2010