Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1248 fois

Gaza -

Abou Obeida aux familles des prisonniers capturés : Israël ne s’intéresse pas au sort des Israéliens noirs

Par

Alors qu’Israël rendait hommage le 23 juillet aux soldats israéliens disparus à Gaza lors de la guerre de juillet 2014 contre l’enclave palestinienne, le porte-parole des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche militaire du Hamas a fait le mardi 24 juillet une annonce officielle.

Abou Obeida aux familles des prisonniers capturés : Israël ne s’intéresse pas au sort des Israéliens noirs

Les prisonniers israéliens détenus à Gaza : de gauche à droite, Oron Shaul, Hadar Goldin et Avraham Mengistu. (Flash90/The Times of Israël)
« Il existe une manière de résoudre le problème si l’occupation est prête à en payer le prix, » a affirmé Abou Obeida qui a révélé que « depuis cinq ans, le gouvernement israélien ment sur le sort des prisonniers ».

Le sort des deux soldats israéliens détenus depuis cinq ans par le Hamas n’a toujours pas été dévoilé. Israël prétend qu’ils seraient morts. Deux autres Israéliens, dont un d’origine éthiopienne sont également emprisonnés par le Hamas.

« Demandez à Netanyahu, Ya’alon ou Gantz où ils ont emmené vos enfants, demandez au rabbin de l’armée qu’il vous explique comment il ose vous livrer de fausses informations pour de fins politiques minables, » a affirmé le porte-parole du Hamas à l’adresse de ces familles. « Votre gouvernement vous ment », a-t-il encore insisté.

Il convient de noter que les familles des deux soldats israéliens ont boycotté la cérémonie d’hommage organisée par l’entité sioniste.

M. Abou Obeida a en outre révélé que les autorités d’occupation ne se sont même pas intéressées au sort d’Avraham Abré Mengistu (26 ans), un Israélien habitant de la colonie d’Ashkelon, né en Ethiopie et emprisonné à Gaza depuis septembre 2014.

« Cette négligence est due au fait qu’Avraham Mengistu est noir et que le sort des falashas [les Juifs originaires d’Ethiopie, ndlr] n’intéresse pas grand monde en Israël », regrettent les proches et les voisins de l’otage.

Le porte-parole des Brigades Ezzedine al-Qassam a en outre menacé que le dossier des prisonniers israéliens sera clos si les autorités d’occupation ne bronchent pas, rappelant le sort du soldat israélien, Ron Arad, disparu au Liban en 1982.


Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Al Manar

Même date

25 juillet 2019