Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1984 fois

USA -

Abrams, futur responsable de la politique étrangère de McCain ?

Par

Pas très surprenant, mais j'ai appris d'une source fiable qu’Elliott Abrams, actuellement sous-conseiller à la Sécurité Nationale pour la Stratégie de Démocratie Mondiale qui dirige également le bureau du Proche-Orient du NSC, est régulièrement tenu au courant de la campagne de McCain - Randy Scheunemann semble être le principal contact - et a dit à des amis et collègues qu'il est convaincu qu'il saura obtenir un haut poste dans une administration McCain.

Maintenant, en supposant qu’Abrams ne parle pas à tort et à travers, je doute fort qu'une majorité de Démocrates au Sénat confirme Abrams, qui a plaidé coupable dans une accusation de mensonge devant le Congrès pendant l’affaire Iran-Contra, dans un poste qui requiert la confirmation (en particulier aussi longtemps que Chris Dodd, qui s’est affronté âprement à plusieurs reprises avec Abrams lorsque ce dernier était sous-secrétaire d'État aux affaires interaméricaines sous Reagan, sera en poste).

Ce qui indiquerait que son poste actuel - le NSC - serait sa plus probable destination. Mais il est déjà sous-conseiller à la Sécurité Nationale. Est-ce que cela signifie qu'il pense devenir le vice-conseiller à la Sécurité Nationale - en charge des opérations quotidiennes du NSC - ou même Conseiller à la Sécurité Nationale de la Maison Blanche sous McCain ?

Abrams n'est pas fou, et son instinct politique a toujours été très affûté, donc, à moins que mon informateur soit dans l'erreur, je suppose qu'il a des raisons de se sentir confiant sur son avenir avec McCain.

Si tel est le cas, il ne reste que peu de doutes qu’en matière de politique étrangère, McCain sera à fond un néo-conservateur très agressif, une répétition du premier mandat de Bush.

Après tout, c’étair Abrams, soutenu par Cheney, qui a poussé à l'isolement politique du Hamas (super pour la promotion de la démocratie !), c’était Abrams qui a suggéré aux dirigeants israéliens d’étendre la guerre de 2006 avec le Hezbollah à la Syrie, c’était Abrams qui, pour des raisons pratiques, a sapé les efforts de Rice pour obtenir un accord-cadre Israël-Palestine avant que Bush quitte ses fonctions. Parmi beaucoup d'autres choses.


En savoir plus sur Elliott Abrams, à lire : La guerre incivile d’Elliott Abrams

Source : http://www.ips.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

USA

Même sujet

Néolibéralisme

Même date

23 septembre 2008