Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3693 fois

Jérusalem -

Accident de car : Les familles des victimes accusent l’occupation

Par

La tristesse et la colère continuent de régner dans le village jérusalémite d’Anata, après l’effroyable accident de Jaba qui a coûté la vie à leurs enfants. Tristesse, pour les enfants qui ont payé le prix du blocus de leur village par le mur et la colonisation, les contraignant à emprunter des routes propices aux accidents. Colère, contre l’occupation qui continue d’assiéger leur village et de l’encercler par un mur, les étouffant continuellement, et causant directement et indirectement la mort de leurs enfants.

Accident de car : Les familles des victimes accusent l’occupation

L’occupation tenue responsable

Mohamed Yasser accepte cet accident qui a coûté la mort de dix enfants, une institutrice, et plus de trente autres blessés, en tant que décret d’Allah, mais il ajoute : « Au village d’Anata, nous sommes contraints d’emprunter des routes spécifiques après que l’occupation a fermé toutes les routes et décidé d’assiéger le village par le mur et la colonisation, c’est pourquoi l’occupation ne doit pas se défiler de sa responsabilité dans cet accident tragique. »

« L’autobus est parti d’Anata en direction de la ville de Bira, puis l’accident s’est produit et a fait le bonheur des sionistes qui se sont réjouis sur Facebook en disant « dix voyous en moins » », a-t-il ajouté tout en estimant que ces gens sont « des monstres dans des vêtements d’homme, qui ne connaissent pas la paix et le sens humain. »

Photo

Le barrage de Jaba est rempli de camions sionistes qui se mêlent aux voitures palestiniennes, l’occupation est donc tenue responsable de cet accident par plusieurs conducteurs.

La colonie Pisgat Ze’ev, qui se situe au-dessus d’Anata et a occupé la plus grande superficie des terres du village, est entourée de murs de ciment et de barbelés.
 
La malédiction d’Oslo

Le père de la fillette Zeina d’Anata tient l’occupation responsable de ce nombre élevé de victimes, en disant : « La zone dans laquelle s’est produit l’accident appartient à l’occupation en vertu des accords d’Oslo maudits, car l’occupation a mis du temps avant d’arriver sur les lieux de l’accident, ce qui a causé davantage de pertes humaines, sans compter le retard des secours palestiniens. »

Il remercie Dieu que sa fille soit saine et sauve, et dit : « Nous sommes choqués par cette grande tragédie, et l’accident fait partie du décret de Dieu en raison du mauvais temps, mais l’occupation n’est-elle pas responsable du blocage des routes d’Al-Qods et de Cisjordanie et de l’installation de routes de dérivation ? »

Le village d’Anata est situé au nord-est de la ville d’al-Qods à laquelle elle est rattachée, ses terres représentent la plus grande superficie de Cisjordanie mais leur majorité a été confisquée. Anata fait partie des zones résidentielles avec une densité de population très élevée, et les autorités sionistes ont utilisé les terres rattachées au village pour construire des colonies et les agrandir, établir une base militaire et construire un mur de séparation en plus de la saisie des terres près du mur au détriment de celles du village.

Le nombre d’habitants d’Anata est de 27.000 personnes dont à peine la moitié détiennent une carte d’identité de Cisjordanie , et près de 20.000 citoyens vivent dans la banlieue Salam située sous les prétendues frontières de la municipalité de la ville d’al-Qods, et possèdent les cartes d’identité de Jérusalem.

Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Enfants

Même auteur

Palestine Info

Même date

18 février 2012