Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1942 fois

Jérusalem -

Affrontements près d’une porte de la Vieille Ville de Jérusalem

Par

Des Palestiniens et les forces israéliennes se sont affrontés ce matin près de la Porte des Lions, dans la vieille ville de Jérusalem occupée. On ne fait état pour l’instant d’aucun blessé, bien qu’au moins 40 personnes aient été blessées lors des féroces confrontations de la semaine dernière.

Affrontements près d’une porte de la Vieille Ville de Jérusalem


L’affrontement a débuté autour de minuit, lorsque les forces israéliennes ont tenté d’évacuer et de détenir environ 200 fidèles musulmans qui s’étaient retranchés dans la Mosquée Al-Aqsa.

La Vieille Ville et le secteur de la mosquée ont été rapidement bouclés tandis que les forces israéliennes exigeaient des Palestiniens qu’ils se rendent, en échange de l’ouverture des portes de la mosquée, qui avaient été fermées pendant la nuit.

On rapporte que des hélicoptères israéliens ont survolé le secteur.

A l’aube, la police a arrêté Hatim Abdul-Qader, l’ancien ministre de l’AP aux Affaires de Jérusalem, ainsi que trois fidèles.

La police a interdit à Azzam Al-Khatib, directeur du département des donations de Jérusalem, l’entrée à la mosquée.

Entre temps, des colons religieux se sont rassemblés près de la Porte des Marocains, tandis que des sources israéliennes auraient informé les officiels locaux que la police envisageait d’autoriser les colons à accéder au site de la mosquée, en groupes. Pour sa part, Sheikh Mohammed Hussein a mis en garde contre les possibles répercussions de l’entrée des colons.

Vendredi, Sheikh Raed Salah, leader du Mouvement Islamique en Israël, a dit que les groupes religieux pourraient forcer l’entrée au site pendant les célébrations juives de Sukkot. Il a appelé les Musulmans à être présent sur le site pendant toute la fin de semaine, selon une déclaration que la Fondation al-Aqsa a largement fait circulée.

La Mosquée Al-Aqsa est située près du Haram Ash-Sharif, ou Noble Sanctuaire, à Jérusalem-Est occupée. L’armée israélienne a remis le contrôle nominal du secteur au Waqf en 1967, mais la mosquée a périodiquement été attaquée par des extrémistes depuis lors. L’attaque la plus notable a eu lieu en 1969, lorsqu’un sioniste chrétien d’Australie y a mis le feu pour proclamer le Second Avènement du Christ.

Considérée par les Musulmans comme le lieu de l’ascension vers le ciel du Prophète Muhammad lors de son Voyage Nocturne, Al-Aqsa est le troisième site saint de l’Islam. Le site, avec le Dôme du Rocher doré, est aussi un point central de la fierté nationale palestinienne.

Haram Ash-Sharif est situé sur ce que les Israéliens considèrent comme étant le Mont du Temple, où les Premier et Second temples juifs auraient été situés. Le lieu est particulièrement sensible parce que certains extrémistes religieux veulent détruire la mosquée pour construire un “troisième temple”.


Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Attaques de colons

Même auteur

Maan News

Même date

4 octobre 2009