Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1539 fois

Jérusalem -

Al Aqsa en péril: la colère gronde dans la Jérusalem islamique

Par

Le froid et les checkpoints militaires ne les ont pas arrêtés. Des centaines de personnes se sont rendues dimanche dans Jérusalem pour manifester leur colère face aux plans israéliens de démolition de la porte du Maroc, un des chemins menant à l'Esplanade des Mosquées situé à droite du mur des Lamentations.

Le gouvernement hébreu veut en effet créer un chemin réservé aux Juifs et s'apprête à construire des colonies supplémentaires dans Jérusalem-Est, un quartier palestinien, et une synagogue près de l'entrée de la mosquée.

La police, la sécurité et lplusieurs unités des forces spéciales israéliennes étaient ainsi sur le qui-vive dimanche matin, devant les portes menant au lieu saint musulman. Des barricades supplémentaires ont été imposées dans la vieille ville, ainsi que des contrôles d'identification. Seuls les hommes de plus de 45 ans et les femmes ont été autorisés à se rendre près d'Al Aqsa.

A la porte du Maroc qui mène directement à l'Esplanade des mosquées, les procédures étaient plus strictes encore. Les manifestants, brandissant des drapeaux et des bannières, ont été forcés de se réunir sous la pluie près de la porte de Damas, à trois kilomètres du lieu saint. Plus tard, la police a arrrêté un adolescent de 16 ans qui tentait de forcer le passage.

Parmi les manifestants, le sheikh Taysir Tamimi, autorité islamique suprême de la Palestine, le chef du Waqf islamique Abdel A Salhab ainsi que des dizaines de religieux. Durant le sit-in, plusieurs érudits islamiques se sont prononcés contre les menaces qui planent sur la mosquée et les plans visant à coloniser la zone.

Le sheikh Tamimi a souligné que la démolition de la porte du Maroc met en évidence les dimensions politique et religieuse des plans israéliens. "Le gouvernement a donné l'ordre de démolir des anciens bâtiments autour de la porte du Maroc. Il profite de ce que l'attention est tournée vers les conflits internes pour faire progresser leurs projets."

Le sheikh a demandé à ce que les personnes qui réussissent à traverser les checkpoints prient quotidiennement à la mosquée pour y maintenir une présence, condamnant les Israéliens qui "empêchent les fidèles de venir prier".

Le mufti de Jérusalem Mohammad Hussein a qualifié ces événements de "crimes abominables contre la mosquée Al Aqsa et contre les musulmans". Le sheikh a souligné que les forces israéliennes tentent depuis les années 1980 d'appliquer leurs plans concernant la porte du Maroc. Jusqu'à maintenant, ils en ont été empêchés par la dimension religieuse et historique des lieux. Le sheikh a appelé les leaders arabes et musulmans à intervenir de toute urgence pour sauver la porte et la mosquée avant qu'il ne soit trop tard.

Le président du Conseil suprême islamique, le Sheikh Ikrima Sabri, a quant à lui déclaré que les projets visant à construire un pont et à agrandir le mur des Lamentations sont un affront direct à l'héritage de la ville.

Chef du département de l'information du mouvement islamique, Khalid Muhanna, interdit d'entrée à la mosquée, a déclaré: "On pouvait s'attendre à être tenus éloignés de notre mosquée. Nous avons découvert la plus grande conspiration jamais imaginée pour s'emparer de Jérusalem".

Muhanna a affirmé que le Mouvement islamique maintiendra sa présence dans la ville de manière à freiner ces plans de destruction et a appelé le président et le Premier ministre à s'unir pour défendre cet héritage unique.

Source : http://french.pnn.ps/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Monuments historiques

Même auteur

Maisa Abu Ghazaleh

Même date

5 février 2007