Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3416 fois

France -

Appel à action auprès de l'Ambassade d'Egypte à Paris pour protester contre la construction du nouveau mur d'acier à la frontière Gaza/Egypte

Par

> iab@sfr.fr

Chers amis,
Alors qu’une marche internationale se dirige vers Gaza pour tenter de desserrer le blocus imposé, nous apprenons que l’Egypte serait en train d’étouffer définitivement les gens de Gaza en construisant un mur de la mort allant jusqu’à 20 à 30 mètres sous terre, tout au long de ses frontières avec la Bande de Gaza.

Appel à action auprès de l'Ambassade d'Egypte à Paris pour protester contre la construction du nouveau mur d'acier à la frontière Gaza/Egypte


Schéma du nouveau chantier en construction (source BBCnews)

Pourrions-nous faire quelque chose, quitte à ce que ce soit un cri, ici en France ou ailleurs dans d’autres pays, ou devrons-nous assister passivement à la mise à mort de Gaza ?

Je pense que nous pouvons agir, même si ce n’est que par la langue, la plume ou le cœur, ce qui serait la moindre des choses.

1. Je lance un appel à toutes les associations de solidarité (toutes confondues) avec le peuple arabe de la Palestine et de Gaza en particulier, pour organiser un rassemblement devant l’ambassade de l’Egypte en France afin de protester contre la construction de ce mur de mort.

2. J’invite ces mêmes associations à lancer une pétition contre cette construction que l’on pourrait remettre à monsieur l’ambassadeur de l’Egypte.

3. J’invite chacun parmi nous à envoyer un message de condamnation à l’ambassadeur d’Egypte en France ou ailleurs. Si l’ambassade égyptienne reçoit des milliers de messages, cela pourrait marquer. L’on aurait au moins témoigné.

J’ai moi-même envoyé le message ci-dessous, dont vous pouvez, si vous le souhaitez, vous inspirer, à l’adresse :

contact@bureaucultureleg.fr

et à :

Ambassade d'Egypte à Paris :
01 53 67 88 30 - Fax : 01 47 23 06 43.
Premier secrétaire : M. Al Naggary : nanaggary@hotmail.com



Merci à tous et que Dieu nous guide.

Monsieur l’Ambassadeur,

Permettez-moi de vous écrire en tant que citoyen français d’origine arabe et fier de mes origines, et en vous remerciant par avance de m’avoir lu.

Monsieur l’Ambassadeur, depuis des siècles l’Egypte fut, et elle l’est toujours, un cœur battant du monde Arabe et musulman. Tout particulièrement pendant ce siècle dernier, siècle des révolutions et des indépendances arabes de la colonisation, mais aussi siècle de la tragédie palestinienne, l’Egypte fut la grande sœur qui se préoccupait des causes de la nation arabe et à leur tête la cause arabe palestinienne pour laquelle elle n’a pas hésité à sacrifier la vie de ses propres enfants.

Aujourd’hui alors que le million et demi d’enfants de Gaza, Gaza qui était sous protection de sa grande sœur, l’Egypte, jusqu’à 1967, sont en train de subir un blocus génocidaire imposé par l’état sioniste, et de mourir lentement sous nos yeux, les citoyens du monde se mobilisent contre cette horreur en organisant une marche internationale qui sera accueillie par l’Egypte dans les prochains jours.

Or pendant ce temps, on apprend l’inimaginable ! L’Egypte, la grande sœur, a commencé la construction d’un mur d’acier souterrain d’une profondeur allant de 20 à 30 mètres tout au long de la frontière la séparant de la bande de Gaza. Je ne veux pas le croire, je ne peux le croire ! Cet acte équivaut tout simplement de fermer le dernier trou qui permettait aux enfants de Gaza de respirer un peu d’air en les conduisant à une mort atroce.

Et voilà que les sionistes en France se réjouissent de la nouvelle et font part de leur joie en adressant leur « remerciement » au Président Moubarak que vous pouvez lire à ce lien (http://www.juif.org/go-blogs-20013.php). Ces sionistes ont même le culot d’affirmer que ce serait l’entité sioniste, l’état d’Israël, la prétendue seule vraie « démocratie » au Moyen Orient, qui paierait l’Egypte pour ce travail ?!

C’est une gifle humiliante à l’Egypte et à tous les Arabes.
L’Egypte, la grande Egypte, le pays des révolutions et des civilisations, pourrait-elle devenir un simple mercenaire commandé par l’état sioniste pour enterrer vivants un million et demi de ses sœurs et frères arabes à Gaza au lieu de leur ouvrir ses frontières ?

Monsieur l’ambassadeur, je me répète, mais je ne veux pas le croire, et je ne peux le croire. Je vous prie donc de faire tout ce qui en votre pouvoir pour que cela n’arrive pas et ne puisse jamais arriver, pour que l’Egypte ne se plie pas devant les dictats sionistes, qu’elle laisse ses portes grandes ouvertes devant les gens de Gaza et qu’elle redonne leur fierté à tous les Arabes.

Dans cet espoir, veuillez agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de mes salutations respectueuses.

Iyad Abbara


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Blocus

Même date

24 décembre 2009