Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2336 fois

Palestine -

Appel urgent : Bilal Diab et Thaer Halahleh dans un état critique

Par

> info@addameer.ps

Ramallah, 1er mai 2012 – Addameer exprime ses plus vives inquiétudes pour les vies de Bilal Diab et Thaer Halahleh, actuellement dans leur 63ème jour de grève de la faim en protestation contre leur détention administrative.

Appel urgent : Bilal Diab et Thaer Halahleh dans un état critique

Bilal Diab et Thaer Halahleh lors d'une audience récente devant le tribunal de l'occupation
Un médecin indépendant de Médecins pour les Droits de l'Homme-Israël (PHR-Israël) a déterminé hier 30 avril que Bilal est en danger de mort imminente et que lui et Thaer doivent être immédiatement transférés dans un hôpital civil afin d'y recevoir les soins médicaux adéquats. La visite d'hier de PHR-Israël n'est que la seconde d'un médecin indépendant depuis le début de leur grève de la faim, et elle n'a pu avoir lieu qu'à la suite d'une requête légale déposée devant le tribunal de district israélien pour que les services pénitentiaires israélien l'autorisent à avoir accès à Bilal et à Thaer dans le centre médical de la prison Ramleh. Toute visite ultérieure peut toujours nécessiter de revenir devant le tribunal.

Selon PHR-Israël, "les deux détenus souffrent d'une faiblesse musculaire aigüe des membres, qui les empêchent de se tenir debout. Ils ont besoin d'aide pour toutes les activités quotidiennes comme la douche, une aide que ne leur fournit pas le centre médical pénitentiaire. Tous les deux souffrent d'une diminution grave du tonus musculaire et sont alités, ce qui les met sous une double menace : atrophie musculaire et thrombophilie, qui peuvent conduire à un caillot de sang fatal."
 
De plus, le médecin de PHR-Israël a noté que le risque vital de Bilal comprend une perte de poids importante, des risques de lésions du système nerveux périphérique, un pouls (39 pulsations par minute) et une pression artérielle extrêmement faibles, une déshydratation sévère et de possibles hémorragies internes. Le médecin a déclaré que Bilal devrait être transféré immédiatement dans un hôpital et recevoir un examen cardiaque complet. Après la visite du médecin, Bilal a été transféré dans un hôpital civil pour être ramené à la prison Ramleh quelques heures plus tard. Après avoir perdu connaissance cet après-midi, il a à nouveau été transféré à l'hôpital Assaf Harofeh, où il se trouve actuellement. Ces fréquents transferts ne servent qu'à mettre davantage en danger son état fragile.
 
Le médecin a noté que Thaer est lui aussi dans un état critique et souffre d'une perte de poids importante et de douleurs du côté gauche de la partie supérieure du dos, ce qui, d'après PHR-Israël, couplé avec ses autres symptômes, "pourrait être le signe d'une inflammation de la plèvre (la membrane qui entoure les poumons) ou même d'un caillot sanguin, ce qui peut être mortel sans soins médicaux appropriés." Le médecin a donc conclu que Thaer doit être transféré dans un hôpital civil car il a besoin, d'urgence, d'un scanner des poumons, appareil dont ne dispose pas le centre médical pénitentiaire.

Les craintes d'Addameer, à savoir que l'état de santé critique de Bilal et de Thaer ait reçu des réponses inadéquates et dangereuses de la part des autorités pénitentiaires dans le centre médical de la prison Ramleh, ont été confirmées par la visite médicale d'hier. En plus des allées et venues inconséquentes de l'hôpital à la prison pour Bilal, Thaer et Bilal ont rapporté que leurs geôliers sont récemment entrés dans leurs cellules pour y mener des fouilles violentes. Thaer a également déclaré avoir été maltraité par un médecin pénitentiaire il y a deux jours.
 
Jamil Al-Khatib, l'avocat de Bilal et de Thaer, a essayé de rendre visite à Bilal cet après-midi à l'hôpital, visite refusée par les services pénitentiaires qui lui ont dit qu'il devait faire une "demande spéciale" aux conseillers juridiques de l'administration. Les requêtes de Bilal et de Thaer auprès de la Haute cour israélienne contre leurs ordres de détention administrative passeront en audience le 3 mai. Une demande de visite familiale pour Bilal a également été refusée aujourd'hui par les services pénitentiaires, qui ont déclaré qu'il était officiellement interdit de visites familiales du 9 février au 9 juillet pour "avoir violé un ordre des services pénitentiaires israéliens" en se mettant en grève de la faim. Les services pénitentiaires continuent d'avoir recours à tout obstacle à leur disposition pour empêcher les visites des avocats et des médecins aux prisonniers en grève de la faim. Ces tactiques sont destinées à isoler autant que possible les grévistes des sources fiables de soutien et d'informations médicales, en mépris total de leur état de santé des plus urgents.
 
Addameer condamne l'administration pénitentiaire israélienne pour la violation flagrante de l'éthique médicale dans son traitement de Bilal, de Thaer et de tous les autres grévistes de la faim qui nécessitent des soins médicaux, et tient l'occupation pour responsable de leur état de santé actuel. Addameer appelle la communauté internationale à exiger que Bilal et Thaer soient immédiatement admis dans des hôpitaux civils, sans transferts supplémentaires, et qu'ils puissent rencontrer sans condition des médecins indépendants et leurs avocats. Addameer exhorte l'Union européenne, les Nations unis et le Comité international de la Croix Rouge à agir immédiatement et à intervenir auprès d'Israël de la manière la plus forte possible pour sauver Bilal et Thaer avant qu'il ne soit trop tard.
 
***
 
Addameer Prisoner Support and Human Rights Association
P. O. Box: 17338, Jerusalem
Tel:+972 (0)2 296 0446 / 297 0136
Fax: +972 (0)2 296 0447

Source : Addameer

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Addameer

Même date

1 mai 2012