Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 512 fois

Cisjordanie occupée -

Après les coupures de l'Autorité palestinienne, les avocats des prisonniers palestiniens travaillent sans salaire depuis cinq mois

Par

30.11.2018 – L'Autorité palestinienne n'a pas payé 27 avocats du Club des prisonniers palestiniens depuis juillet, a rapporté Quds News Network.

Après les coupures de l'Autorité palestinienne, les avocats des prisonniers palestiniens travaillent sans salaire depuis cinq mois

La répression de l'Autorité palestinienne contre le Club des prisonniers a commencé l'année dernière après que le Club ait soutenu des centaines de détenus palestiniens, dans les prisons de l'occupation israélienne, qui avaient entamé une grève de la faim massive qui a duré 41 jours. À la suite de ce soutien, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a suspendu son soutien financier à l'organisation et a mis en place un comité chargé de planifier la restructuration du club afin de limiter ses tâches à la fourniture de services aux prisonniers libérés.

Quds News a rapporté que l'Autorité palestinienne s'emploie à limiter les pouvoirs des prisonniers en réduisant les salaires des avocats qui les défendent devant les tribunaux israéliens.

Un avocat représentant 170 détenus administratifs palestiniens incarcérés dans les prisons de l'occupation depuis 2011 a déclaré : « Nous sommes 27 avocats piégés entre les désaccords entre le Club des prisonniers et l'Autorité palestinienne. Nous ne faisons pas partie de ces différends, cette procédure est inacceptable de toute façon. »

L'avocat a ajouté : « Nous ne pouvons pas abandonner les prisonniers, nous ne pouvons pas non plus négliger leurs procès d‘un point de vue administratif, surtout parce que nous faisons appel régulièrement des décisions de justice. Toute absence du tribunal est inacceptable et nous continuerons malgré la suspension de nos salaires. »

Le Club des prisonniers est une organisation indépendante créée en 1982 et reçoit un financement de l'Autorité palestinienne pour payer les frais de justice. Cependant, en 1998, l'Autorité palestinienne a créé un organe parallèle appelé le Ministère des prisonniers et des affaires des ex-prisonniers. Ceci a centralisé l’organisme et par la suite réduit les services qu'il fournit.


Source : Middle East Monitor

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Middle East Monitor