Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2294 fois

Cisjordanie -

Après les scandales concessions révélés par al-Jazeera, Abbas appelle l'Égypte à intervenir auprès du Qatar pour arrêter la publication des document, pendant que Nabil Cha'at reconnaît leur véracité

Par

Les documents « confidentiels divulgués » par la chaîne Al-Jazeera sur les négociations entre l'autorité palestinienne et l'entité sioniste ont placé l’ex-président Mahmoud Abbas dans une position très critique, après les « graves concessions fournies », sans précédent, au profit de l’ennemi occupant israélien, notamment à propos de grandes parties de la ville orientale d’al-Qods occupée en 1967, également dans le Haram al-Charif (la sainte mosquée d’al-Aqsa).

Des sources diplomatiques bien informées ont dévoilé que l’ex-président Abbas a demandé à l'Egypte d'intervenir auprès de l'Emir du Qatar Cheikh « Hamad bin Khalifa Al Thani », en vue de mettre fin à ce qu'il prétendait être « une tentative d’atteinte à la réputation de l'Autorité palestinienne devant l'opinion publique arabe, » bien que l’Autorité, comme il le dit, ait informé tous les pays arabes sur tous les développements dans les négociations avec l'entité sioniste à tous les stades.

Malgré la confirmation des membres du Fatah et l'OLP sur l'authenticité des documents, également confirmée par les médias internationaux, ainsi que les aveux confirmés par certaines personnes inclus dans ces documents, mais des sources ont indiqué que l'Egypte a exprimé son soutien pour la position d'Abbas et de son équipe cherchant à contenir la crise, et travailler avec eux pour souligner que ces fuites sont une pure invention contre l’Autorité palestinienne qui n'a pas présenté, selon le point de vue des proches d’Abbas, de concessions lors des négociations directes ou indirectes avec l'entité sioniste.

L'ambassadeur Rakha Ahmed Hassan, adjoint à l'ancien ministre égyptien des Affaires étrangères, a déclaré que ces documents mettent l'Autorité palestinienne dans une position très critique, après avoir révélé les « dangereuses concessions » faite au profit de l’ennemi occupant, en particulier en ce qui concerne les colonies israélienne à Jérusalem (al-Qods occupée) et « al-Haram al-Charif » (la sainte mosquée d’al-Aqsa), ce qui explique l'état de tension apparu parmi les responsables de l’Autorité au cours des dernières heures de la révélation des documents secrets par al-Jazeera.

Il a souligné à la possibilité d'intervention des parties arabes, notamment l'Égypte, afin d'éviter l'escalade des tensions entre le Qatar et l’Autorité, après que des responsables palestiniens ont accusé Doha d’être derrière la fuite de ces documents.

Abbas surpris par la divulgation de ces « documents confidentiels », au cours de son séjour en Egypte, a cherché à atténuer l'impact du choc, déclarant dans un communiqué après une réunion avec le président Hosni Moubarak "qu’Il n'a pas présenté secrètement des concessions à l’occupation", ajoutant que "tous ses entretiens avec les sionistes étaient bien expliquées aux pays arabes et que cela est justifié par les documents."

Nabil Cha'at reconnaît la véracité des documents d'al-Jazeera[ CPI, 25/01/2011

Le membre du comité central du mouvement du Fatah, Nabil Cha'at, a reconnu la véracité des documents publiés par la chaîne al-Jazeera sur la ville occupée d'al-Qods, considérant que le contenu de ces documents sont seulement des discussions et des idées. Il a également reconnu que le côté palestinien a accepté de renoncer au quartier juif dans la ville sacrée, en adoptant la version et le nom sionistes du Mur d'al-Buraq, en le nommant « Mur des Lamentations ».

Dans ses déclarations à la chaîne al-Arabyia, Cha'at a affirmé, le lundi soir 24/1, au cours desquelles il a tenté de justifier les concessions du groupe négociateur de l'autorité du Fatah, que ces papiers ne sont pas contraignants et que le côté palestinien les a présentés à l'occupation.

Il a reconnu en même temps que la partie palestinienne a accepté de renoncer au quartier juif dans la partie orientale d'al-Qods occupée, employant le nom sioniste du mur d'al-Buraq, considérant qu'il s’agit du « mur des Lamentations » et que les juifs sont liés à ce mur historiquement.

Cha'at a prétendu que les discussions et paroles qui sont tenues ainsi que les papiers présentés par le groupe palestinien négociateur sont seulement des idées, ignorant que ces positions représentent celles du négociateur palestinien, surtout que l'occupation refuse en principe de négocier sur al-Qods.

Cha'at a finalement reconnu les documents et cartes concernant l'acceptation d'Ahmed Qurëa sur l'annexion d'une colonie sioniste installée illégalement dans la partie orientale d'al-Qods à l'entité sioniste, considérant que cette mesure s’inscrit dans le cadre des tactiques négociatrices.

Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Collabos

Même auteur

Palestine Info

Même date

25 janvier 2011