Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3205 fois

Cisjordanie -

Arrivée en Cisjordanie d'un enquêteur médical sur la mort d'Arafat

Par

Le chef de la commission médicale qui doit enquêter sur la mort du président Yasser Arafat doit arriver aujourd'hui en Cisjordanie. Abdullah al-Basheer, médecin en Jordanie, passera trois jours à Ramallah où il rencontrera les dirigeants palestiniens, a-t-il dit au quotidien jordanien Al-Rai.

Arrivée en Cisjordanie d'un enquêteur médical sur la mort d'Arafat

Le 29 octobre 2004, Yasser Arafat embarque dans un hélicoptère jordanien avant son transfert vers Paris pour être soigné (AFP)
Al-Basheer examinera également les dossiers médicaux d'Arafat et il est entré en contact avec le laboratoire suisse qui a trouvé des niveaux anormaux d'un élément rare et radioactif, le polonium, sur ses affaires personnelles.

Il a noté que d'après les dossiers médicaux, les symptômes d'Arafat avant sa mort en 2004 ne correspondent pas à cet élément radioactif.

Le médecin n'a pas fait mention de l'exhumation du corps d'Arafat, que son épouse réclame maintenant après que la chaîne Al-Jazeera basée au Qatar ait révélé la semaine dernière les conclusions de l'institut suisse.

L'Autorité palestinienne a accepté que le corps d'Arafat soit exhumé à Ramallah pour investigation complète, mais aucune date n'a été fixée.

La mort d'Arafat, pendant la deuxième intifada, est entourée de mystère. Il avait été exfiltré par hélicoptère du bâtiment présidentiel où Israël le maintenait enfermé, à Ramallah, pour rejoindre la Jordanie d'où il était parti à bord d'un avion médicalisé pour la France, afin d'être hospitalisé à l'hôpital militaire Percy, à Clamart.

Les médecins français qui l'avaient soigné pendant ses derniers jours avaient dit ne pas pouvoir déterminer la cause du décès. Des responsables français, citant des lois sur la vie privée, avaient refusé de donner des détails sur la nature de sa maladie.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Assassinats ciblés

Même auteur

Maan News

Même date

12 juillet 2012