Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1947 fois

Gaza -

Assiégés : 70% de Gaza sans électricité; Israel refoule un convoi de médicaments

Par

Réactualisé à 19h45 (heure locale)

Soixante-dix pour cent de la bande de Gaza était dans l’obscurité dimanche soir, après qu’Israël ait bloqué les livraisons de carburant destinées à la seule centrale électrique de Gaza pour la cinquième journée consécutive, a annoncé un haut responsable palestinien de l’énergie.

Assiégés : 70% de Gaza sans électricité; Israel refoule un convoi de médicaments


Ubeid Kanaan, le chef adjoint de l’Energie de l'Autorité Palestinienne a déclaré lors d'une conférence de presse dans la bande de Gaza qu’en plus de l'arrêt de la centrale électrique, le réseau d’électricité importée d'Israël s'est effondré en raison de l'augmentation de la pression sur le système.

Il y a eu des pannes d’électricité tournantes dans la bande de Gaza depuis que la centrale électrique a fermé jeudi.
Israël a fermé ses frontières avec la bande de Gaza pratiquement chaque jour depuis le 4 Novembre, en bloquant les livraisons de nourriture, de carburant et de médicaments.

Ubeid dit que dans le cadre de son blocus, Israël interdisait également l’importation d'équipements et de pièces de rechange, notamment des générateurs, des câbles, des compteurs et des fils électriques nécessaires pour réparer les lignes électriques transportant l'électricité en provenance d'Israël.

Il a ajouté que le manque de gaz de cuisine obligeait les habitants vivant dans les zones alimentées par Israël à utiliser plus d’électricité, augmentant la pression sur le réseau.

Le manque de pièces de rechange signifie également que les réparations ne peuvent pas être effectuées pour alimenter les générateurs des hôpitaux et autres infrastructures. Le principal générateur de l'hôpital Européen de Khan Younis est déjà tombé en panne, de même que le générateur de secours de l’hopital Ash-Shifa à Gaza City, le plus grand centre médical de la Bande de Gaza.

Les coupures d'électricité signifient également que les services de distribution d’eau des collectivités locales ne peuvent pas pomper l'eau avec une pression suffisante, ce qui signifie que les très hauts immeubles sont sans eau.


Convoi médical bloqué

Dimanche, la police des frontières israélienne a empêché 15 camions chargés de médicaments d'entrer dans la bande de Gaza, selon un représentant du ministère de la Santé.

Le directeur général des Services d’urgences et d’Ambulances, Mu'awiyya Hassanein, a déclaré que bien que le Ministère de la Santé manque de 300 types de médicaments indispensables, les 15 camions ont été arrêtés au passage de Karem Shalom dans la bande de Gaza. Hassanein a déclaré que les hôpitaux de Gaza seront aussi bientôt à court de plusieurs autres médicaments.

Hassanein a déclaré à Ma'an dans un entretien téléphonique que "la situation sanitaire ne cesse de se dégrader" dans la bande de Gaza.

"Une catastrophe sanitaire va se produire si Israël continue d'empêcher l'envoi de médicaments à Gaza", a t-il ajouté.

Dimanche, le nombre de morts en raison du siège est passé à 258, avec la mort d’un bébé de 7 mois à l'hôpital As-Shifa à Gaza.

Pendant ce temps, environ 400 malades atteints de cancer et de maladies cardiaques attendent de se rendre dans les hôpitaux d’Israël et de Cisjordanie pour y recevoir des traitements Israël n’a autorisé la sortie qu’à 270 malades de Gaza pour recevoir un traitement depuis la réimposition du blocus total début Novembre.

Hassanein a lancé un appel pour que les organisations internationales de la santé interviennent pour "sauver les hôpitaux de la bande de Gaza en cas de catastrophe sanitaire qui a déjà commencée."

Source : http://www.maannews.net

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Blocus

Même auteur

Maan News

Même date

16 novembre 2008