Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2273 fois

Cisjordanie -

Augmentation des attaques des colons israéliens contre les palestiniens

Par

Il y a eu près de 20 affrontements violents entre les colons israéliens et les fermiers palestiniens depuis que la récolte des olives dans la Cisjordanie occupée a commencé au début du mois, faisant de la récolte des olives 2008 l’une des plus violentes de ces dernières années, a dit un haut gradé de l’armée israélienne au Jérusalem Post dimanche.

Augmentation des attaques des colons israéliens contre les palestiniens


«Il y a plus de violence cette année qu'en 2007, et il y a, en moyenne, environ un incident par jour» a dit l'officier, ajoutant que l'armée israélienne et l'administration civile faisaient tout leur possible pour assurer une récolte plus tranquille aux fermiers palestiniens.

Samedi, des colons de la communauté israélienne d’Al-Khalil (Hébron) ont affronté les fermiers venus effectuer la récolte dans une oliveraie près du quartier de Tel Rumeida. Trois activistes de Gauche ont été arrêtés à la suite de l'incident soi-disant pour avoir violé un ordre déclarant que Tel Rumeida était une zone militaire fermée.

Selon l'officier, avant que la saison ne commence, l'armée d'occupation avait établi une carte des différents «points chauds» en Cisjordanie où la violence entre les colons et les fermiers risquait d’éclater.

L'administration civile a réussi l'année dernière à gérer les querelles au sujet de la propriété des terres en Cisjordanie , ce qui a permis aux Palestiniens de faire la récolte sur plus de terrains cette saison.

L'officier a déclaré que contrairement à l'année dernière, l'Administration Civile fournit au commandement de la région Centre, le Général Gadi Shammi, un point quotidien sur les progrès de la récolte des olives, ce qui montre à quel point l’armée israélienne prend les choses au sérieux..
«Nous ne pouvons pas mettre des soldats et des policiers derrière chaque olivier» a dit l'officier.

L'armée israélienne, a déclaré l'officier, effectue des changements quotidiens dans son déploiement en Cisjordanie occupée pendant la saison des olives en lien avec les développements sur le terrain, tels que la violence de samedi.


Abbas condamne les attaques de colons

Cependant, le Président de l'Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas ne croit pas qu'Israël en fasse assez pour empêcher ces attaques. Abbas a rencontré les journalistes à Ramallah dimanche et en a appelé à une intervention internationale en Cisjordanie .

Le président de l'AP a critiqué Israël, disant qu'il n'en faisait pas assez pour empêcher les attaques et a encouragé les Palestiniens à planter des oliviers en réponse à ces actes de violence. Abbas a fait le vœu personnel de planter un million d'arbres en Cisjordanie .

Dimanche aussi, plusieurs militants de gauche qui étaient venus aider les fermiers palestiniens à récolter leurs oliveraies ont été arrêtés.

Abbas a aussi condamné les récents tirs de l'armée israélienne et les frictions entre les palestiniens et les groupes israéliens dans Jérusalem occupée et en Cisjordanie .

«Qu'est-ce qui empêche le gouvernement israélien de stopper ces groupes ?» a-t-il dit.
Samedi, les colons ont donné des coups de poings et de pieds à deux nouveaux photographes et à une Anglaise qui aidait les Palestiniens à cueillir les olives dans la ville cisjordanienne d’Al-Khalil.
Les tensions ont aussi augmenté après que trois Palestiniens aient été tués en Cisjordanie la semaine dernière.

«C'est une dangereuse escalade de la part des Israéliens qui va conduire la région vers plus d'instabilité et cela arrive à une période où l'AP fait de grands efforts pour maintenir la sécurité et la stabilité » a dit Abbas.

Pendant ce temps, la police de Tel-Aviv mène une enquête sur les menaces de mort proférées contre le chef de La Paix Maintenant, Yariv Oppenheimer. Selon un porte-parole de la police, des graffitis ont été trouvés sur un mur de Tel Aviv disant : «Ta fin est proche ».

Source : http://almanar.com.lb/

Traduction : MM pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Attaques de colons

Même auteur

Al Manar

Même date

22 octobre 2008