Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1822 fois

Palestine -

BTselem : Les Forces de Sécurité Israéliennes ont tué 660 Palestiniens en 2006

Par

Selon un rapport annuel de B'Tselem, entre le début de l'année 2006 et le 27 décembre, les Forces de Sécurité Israéliennes ont tué 660 Palestiniens, chiffre trois fois plus élevé qu'en 2005 où 197 Palestiniens avaient été tués.
Selon le rapport, les FOI ont démoli 292 maisons palestiniennes dont 95% dans la bande de Gaza. Ces maisons abritaient 1.769 personnes.

Les données compilées par l'organisation de droits de l'homme ont également indiqué une diminution significative des victimes israéliennes. Les Palestiniens ont tué 23 Israéliens en 2006 : 17 civils dont un mineur, et 6 soldats des Forces de l'Occupation israélienne. Ce chiffre représente moins de la moitié des 50 Israéliens tués en 2005.

BTselem a également listé les chiffres globaux des victimes depuis le début de l'Intifada, avec 4005 victimes palestiniennes et 1017 victimes israéliennes dont 701 dont étaient des civils.

Le rapport déclare qu'en 2006, il y a eu une amélioration du droit à la vie pour les civils israéliens, alors que, d'un autre côté, il y a eu également "une détérioration de la situation de droits de l'homme dans les territoires occupés, en particulier une augmentation des civils tués et des destructions des maisons et de l'infrastructure dans la Bande de Gaza."

Selon le rapport, environ la moitié des Palestiniens tués, 322, n'avaient pas pris part aux hostilités au moment où ils ont été tués. 22 ont été victimes d'assassinats ciblés et 141 étaient des mineurs.

Le rapport indique que la majorité des victimes palestiniennes ont été tuées dans la bande de Gaza au cours du second semestre 2006, suite à la capture du caporal des FOI, Gilad Shalit.

Pendant cette période, 405 Palestiniens ont été tués seulement dans la bande de Gaza, dont 88 étaient des mineurs et 205 ne participaient pas aux hostilités lorsqu'ils ont été tués.

Selon le rapport, les FOI ont démoli 292 maisons palestiniennes dont 95% dans la bande de Gaza. Ces maisons abritaient 1.769 personnes.

Le rapport de B'Tselem indique que les propriétaires de 80 de ces maisons avaient été prévenus à l'avance de la démolition. Israël a démoli 42 autres maisons à Jérusalem-Est qui avaient été construites sans permos de construire. Elles abritaient environ 80 personnes, selon le rapport

Le rapport indique que les restrictions au mouvement en Cisjordanie se sont aggravées en 2006. Israël contrôle actuellement 54 checkpoints permanents en Cisjordanie qui sont habituellement gérés par des soldats, et 12 autres checkpoints dans la ville de Hebron.

Selon le Bureau de Coordination aux Affaires Humanitaires des Nations Unies, il y a chaque semaine une moyenne de 160 checkpoints "volants" à travers la Cisjordanie .

En plus des checkpoints, le rapport indique que les FOI ont installé des centaines d'obstacles physiques tels que les blocs de béton, des amas de terre et des fossés pour limiter l'accès aux communautés palestiniennes.

Les Palestiniens ont un accès limité à la Route 41 en Cisjordanie , route à laquelle les Israéliens ont accès illimité.

Selon le rapport, en novembre, Israël détenait 9.075 Palestiniens en prison dont 345 mineurs. Sur ces 9075 Palestiniens, 738 dont 22 mineurs, étaient en détention administrative sans procès et sans connaissance des accusations portées contre eux.


Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Rapports

Même auteur

Haaretz

Même date

29 décembre 2006