Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1509 fois

Palestine -

Ce qui s'est passé en Palestine le 4 janvier 2007

Par

Cinq Palestiniens ont été tués au cours des invasions de l'armée israélienne cet après-midi dans les villes de Bethléem et de Ramallah en Cisjordanie. Un Palestinien a été tué et dix autres ont été blessés dans des combats internes à Gaza.

Cisjordanie

D'importantes forces israéliennes ont envahi jeudi après-midi la ville de Ramallah en Cisjordanie accompagnées de bulldozers, de véhicules de l'armée et de la police des frontières et appuyées par des hélicoptères, selon des sources palestiniennes.

Les troupes ont tiré avec leurs armes automatiques de façon aléatoire et ont également tiré du gaz lacrymogène, forçant les habitants qui faisaient leurs achats à s'éloigner du secteur.

Des combattants de la résistance palestinienne et des jeunes lanceurs de pierress se sont affrontés aux troupes d'invasion israélienne qui ont pris position sur la place Al-Manara, au centre de la ville,en l'endommageant énormément.

Les bulldozers ont également endommagé un grand nombre de voitures garées aux bords de la route.

La source a indiqué que quatre Palestiniens ont été tués et qu'au moins 20 avaient été blessés dans les heurts dont cinq sont dans un état décrit comme sérieux.
L'un des hommes tués a été identifié comme étant Yousef Abdul Qader, 23 ans.

Peu après que l'armée se soit retirée, des milliers d'habitants sont descendus dans les rues pour participer à une grande manifestation.

Les sources médicales palestiniennes ont signalé que pendant l'invasion, les ambulances et les médecins n'avaient pas pu accéder au secteur occupé.

La chaine de television par satellite, Al-Jazeera, a annoncé que Fadi Al-Arouri, un journaliste, avait été blessé par les troupes israéliennes.
Des sources de l'armée israélienne ont indiqué que l'opération militaire à Ramallah visait un combattant de la résistance palestinienne des Brigades des Martyrs Al-Aqsa.

Des sources des médias ont indiqué qu'avant l'invasion militaire ; des agents israéliens en civil étaient entrés dans Ramallah pour arrêter des Palestiniens soi-disant recherchés, mais ils ont été reconnus par des riverains.

Apparemment, les agents clandestins ont appelé des secours ce qui a amené ces forces importantes de l'occupant dans la ville. Les sources palestiniennes ont indiqué que la cible de cette opération avait été blessée, mais qu'elle n'avait pas été capturée par l'armée israélienne.

Dans un incident séparé, vers 16h30 cet après-midi, au moins 15 jeeps de l'armée israélienne ont envahi la ville de Bethléem, au sud de la Cisjordanie , ont blessé un Palestinien et l'ont enlevée.

Des sources locales ont indiqué à IMEMC que l'invasion visait un quartier sud de la ville. Les soldats ont cerné plusieurs maisons et sont actuellement en train de les fouiller.


Rami Aby Khido, un habitant du quartier a indiqué à l'IMEMC depuis l'intérieur de sa maison cernée que les soldats avaient envahi le secteur et qu'ils ont ouvert le feu sur un homme en le blessant gravement. Ils l'ont alors enlevé et emmené vers une destination inconnue.

Il a ajouté que les soldats avaient forcé tous les hommes du quartier à descendre dans la rue pour être fouillés tandis que d'autres soldats fouillaient les maisons.

Des sources locales ont identifié l'homme blessé comme étant Mohamed Abu Zied, originaire de Jénine, une ville du Nord de la Cisjordanie , vivant à Bethléem.

Rami a ajouté que des confrontations avaient eu lieu entre les jeunes qui lançaient des pierres et les soldats qui tiraient des salves de balles réelles et des bombes assourdissantes mais il n'y aurait aucun blessé.
L'armée d'occupation est partie deux heures après avoir envahie la ville, selon les témoins.



Bande de Gaza

Un Palestinien a été tué jeudi et au moins 10 autres ont été blessés dans des confrontations internes dans diverses parties de la Bande de Gaza.

Le Dr. Moa’wiya Hasaneen, chef du Département des Secours du Ministère de la Santé à Gaza a confirmé qu'Essam Sbaih, 26 ans, avait été tué et quatre autres avaient été blessés à Jabalya, au Nord de la Bande de Gaza.

Le Dr. Hasaneen a dit également que six autres avaient été blessés dans la ville de Deir Elbalah, au centre de la bande de Gaza, dont deux sont dans un état modéré.

Les témoins à Beit Lahia ont déclaré que Sbaih avait été tué près de la maison du haut responsable de la sécurité préventive, Mohammad Ghareeb, dans la ville de Jabalya.

Des sources locales dans le centre de la Bande de Gaza ont signalé que six Palestiniens avaient été également blessées pendant le cortège funèbre de trois officiers de la sécurité préventive qui ont été tués hier pendant des combats internes à Khan Younes.

Des témoins ont déclaré que des membres de la Force Exécutive du Ministère de l'Intérieur avaient tiré sur le cortège funèbre, blessant six personnes en deuil.

Les factions nationales palestiniennes et Islamiques ont publié une déclaration invitant les parties en conflit à épargner les Palestiniens et à pointer leurs armes sur l'occupant israélien.

Les confrontations internes ont repris il y a deux jours dans la ville de Beit Lahiya, entrainant la mort de cinq habitants palestiniens dont une femme. Les combats ont repris deux semaines après toutes les factions palestiniennes, en particulier le Fatah et le Hamas, aient accepté un cessez-le-feu pour empêcher une éventuelle guerre civile.

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Rapports

Même auteur

IMEMC

Même date

4 janvier 2007