Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1737 fois

Jérusalem -

Comment des extrémistes israéliens achètent illégalement des terres Arabes à Jérusalem-Est

Par

L'association d'Al-Aqsa pour la protection des dotations islamiques et des lieux Saints a révélé samedi que certaines organisations juives falsifiaient des documents pour acheter illégalement des propriétés Arabes dans la Vieille Ville de Jérusalem.

La falsification est effectuée par l'enregistrement de terres appartenant à des Jerusalemites au nom de citoyens Arabes qui ne possèdent à l'origine aucune terre à Jérusalem.

Des groupes israéliens extrémistes viennent ensuite voir ces gens et leur soumettent les faux documents prouvant qu'il y a des terres enregistrées à leurs nom au Département des terres.

Ils offrent à ces gens des sommes énormes en échange de la vente des propriétés qu'ils n'ont jamais possédées et dont ils n'avaient jamais entendu parler.

Le complot a été découvert quand un vieil homme palestinien du village de Qalansawa vivant dans le "Triangle" en Israël, a déclaré à l'association Al-Aqsa que "un groupe d'extrémistes juifs étaient venus le voir et lui avaient proposé une forte somme d'argent en échange de 2600 mètres carrés à Jérusalem enregistré sous son nom. "
Ils lui ont alors montré le document de propriété.

Le vieil homme a ajouté : "Je les ai mis à la porte et je leur ai dit que c'était une ruse puisqu'il n'avait jamais rien possédé à Jérusalem."

Le directeur du Département des médias du mouvement Islamique et le porte-parole de l'association Al-Aqsa, le cheik Khalid Muhanna, a alerté sur les dangers de ce phénomène, qui, selon lui s'était développé récemment.

Il a accusé en particulier la municipalité israélienne de Jérusalem, et plus gloablement le gouvernement israélien de participer en grande partie aux actions de ces groupes d'Extrème-droite.

Il a basé ses accusations sur la supposition que de "tels groupes ne pourraient pas se promener dans le pays en portant des sacs bourrés d'argent et de faux documents sans aide des institutions et des départements gouvernementaux officiels."

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même auteur

Maan News

Même date

22 avril 2007