Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2627 fois

Europe -

Communiqué de la liste Egalité sur les élections régionales en Belgique

Par

> vervaetluk@gmail.com

Egalité a été attaqué par tous : par le PS (Egalité = "traîtres du Maroc"), par la gauche radicale (Egalité = "pas à gauche et trop musulman") et par Musulman-be (Egalité = "pas assez musulman et trop marxiste") et dans les médias (une page entière dans La Libre et dans le Journal du Mardi par Claude Demelenne - "Vers un parti iranien en Belgique ?" -, deux pages contre nous dans Le Vif, par Marie Cécile Royen, le 22 mai 2009).

Quatre constats sur les résultats du 7 juin 2009 à Bruxelles :

1) pour les "grands partis" : les quatre dinosaures (PS-MR-CDH-Ecolo) sont maintenant les seuls maîtres à Bruxelles (le FN perd ses 4 sièges), c'est très bien comme ça, les choses deviendront claires assez vite, à condition qu'Egalité tienne bon ; en vingt ans d'existence de la Région bruxelloise, où ils ont tous participé au gouvernement, ils n'ont réalisé aucune de leurs promesses. La situation des classes populaires de Bruxelles, les inégalités sociales et économiques comme les discriminations n'ont fait qu'empirer en vingt ans. Ils ne feront pas mieux dans la crise actuelle.

2) pour les "petits partis" : le seul phénomène nouveau à Bruxelles, qui s'est placé d'emblée sur la carte politique, après deux mois et demi d'existence, c'est Egalité (1,05%). La liste dépasse toutes les autres petites listes (le cartel de quatre partis - PC, PH, LCR, PSL -, le PTB et le PVDA ensemble, Velorution, Cap D'Orazio, Trèfle, musulman-be, Diversité Positive, PSH...). Seule exception : Pro Bruxsel (1,67%), traité dans les débats à la télévision comme "un grand parti respectable"...

Les autres petits partis existent souvent depuis des décennies, ont des maisons médicales et des bureaux d'avocats, un hebdomadaire (comme le PTB), ont mis beaucoup d'argent dans la campagne etc. Egalité n’est partie de rien.

3) Comme nous l'avions proposé, le résultat des élections prouve que le regroupement technique des petites listes (à l'exception de l'extrême droite), et sans engagement à des alliances politiques, aurait seul permis de briser le monopole des quatre partis de gouvernement (voir document et chiffres ci-dessous). En refusant ce regroupement des petites listes, le PTB et le PC, qui ont rejeté explicitement Egalité comme "n'étant pas de gauche", sont responsables du fait que Nordine Saidi ne siègera pas au Conseil Régional de Bruxelles. La gauche radicale a préféré le monopole des quatre partis de gouvernement, plutôt que de participer à l'élection de Nordine Saïdi. Constat navrant pour eux. Tout le monde s'en souviendra dans les cinq années à venir.

4) Egalité a été attaqué par tous : par le PS (Egalité = "traîtres du Maroc"), par la gauche radicale (Egalité = "pas à gauche et trop musulman") et par Musulman-be (Egalité = "pas assez musulman et trop marxiste") et dans les médias (une page entière dans La Libre et dans le Journal du Mardi par Claude Demelenne - "Vers un parti iranien en Belgique ?" -, deux pages contre nous dans Le Vif, par Marie Cécile Royen, le 22 mai 2009).

Nous sommes les seuls à avoir été attaqués. Et pourtant, nos résultats prouvent que notre démarche est correcte, elle n'est ni démagogique, ni populiste, elle répond à une attente d'unité dans le peuple de Bruxelles.

Appelons les habitants des quartiers populaires, les sans-emplois, les sans-papiers, les jeunes discriminés, bref, les femmes et les hommes de Bruxelles, épris de justice sociale et des droits démocratiques, à rejoindre Egalité. Construisons le parti Egalité en travaillant sur les sept points de notre programme et en les mettant en pratique.

Faisons la différence.

Bien à vous

Luk Vervaet

Brisons le seuil non démocratique des 5% par un regroupement des petites listes !

En 2004, quatre partis (PS, MR, Ecolo et CDH) ont imposé le seuil des 5% pour obtenir des élus en Région bruxelloise. Seule la liste d’extrême-droite FN a « bénéficié » de cette mesure antidémocratique. Toutes les autres petites listes ont été éliminées de fait du suffrage universel.

Aujourd’hui, il est possible de mettre fin à ces situation, en regroupant toutes les petites listes démocratiques (à l’exception donc de l’extrême-droite). En effet, les votes des électeurs des listes qui auront opté pour un même regroupement seront additionnés. Il y aura ainsi nettement plus de chances d’atteindre le seuil des 5% et d’obtenir trois voire quatre élus. Ces élus seront alors démocratiquement attribués entre les listes regroupées, en respectant le vote des électeurs.

Le regroupement des listes démocratiques concerne 13 listes (par ordre alphabétique) : Cap d’Orazio, CDF, Diversité Positive, Egalité, musulmans.be, PC-PSL-LCR-PH, ProBruxsel (F), PSH, PTB+, RWF-RBF, Trèfle, Unie, Vélorution !.

Le regroupement laisse la totale liberté à chaque liste de défendre son programme et ses candidats et n’engage à aucune alliance politique à l’avenir. Trois candidats de chaque liste doivent signer l’accord de regroupement.

L’assemblée générale d’Égalité a mandaté ses trois premiers candidats (Nordine Saïdi, Nadine Rosa-Rosso et Nadia Boumazzoughe) pour signer tout accord de regroupement qui comprendrait au moins quatre petites listes, dans l’intérêt d’élections plus démocratiques.

Nordine Saïdi, Nadine Rosa-Rosso et Nadia Boumazzoughe

***
Ce que le regroupement des listes aurait pu donner : 4 élus !

Petites listes Région Bruxelloise
7 juin 2009
Cap d’Orazio = 521 / 0,13
CDF = 1807 / 0,44
Diversité Positive = 299 / 0,07
Egalité = 4289 / 1,05
PC-PSL-LCR-PH = 2042 / 0,5
PSH = 143 / 0,03
PTB+ = 3427 / 0,84
RWF-RBF = 1321 / 0,32
Trèfle = 416 / 0,1
Vélorution ! = 1402 / 0,34
Musulmans.be = 4055 / 0,99
ProBruxsel (F) = 6840 / 1,67
TOTAL : 26.562 / 6,48

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Europe

Même sujet

Résistances

Même auteur

Luk Vervaet

Même date

8 juin 2009