Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4119 fois

Gaza -

Condamnations palestiniennes officielles et populaires de l’assassinat d’Arrigoni

Par

L’assassinat de Vittorio Arrigoni a suscité d’énormes vagues de condamnations catégoriques, partout en Palestine. L’assassinat de ce militant italien pour la cause palestinienne a suscité l’indignation officielle et populaire, l’indignation de toutes les factions palestiniennes, de beaucoup de personnalités et d’institutions de la société civile.

Condamnations palestiniennes officielles et populaires de l’assassinat d’Arrigoni

Colère officielle

Au niveau officiel, le cabinet d’Ismaël Haniyeh, premier ministre palestinien, a tenu, le jour même, vendredi 15 avril, une réunion urgente présidée par Haniyeh lui-même pour discuter de l’assassinat du militant italien Vittorio Arrigoni.

Et le ministère palestinien des affaires étrangères et de la planification a présenté à la famille du défunt, au peuple et au gouvernement italiens, à tous les militants ses sincères condoléances pour le départ tragiques d’Arrigoni.

Le ministère s’est trouvé dubitatif quant au moment de cette exécution : « Elle vient au moment où l’Entité sioniste essaie par tous les moyens d’empêcher le mouvement populaire de solidaires de la flottille internationale "La liberté 2" et des autres convois de s’acheminer vers la bande de Gaza ».

Les factions palestiniennes s’indignent

Le mouvement de la résistance islamique Hamas a catégoriquement condamné l’assassinat du militant italien Vittorio Arrigoni par un groupe armé : « C’est un incident dangereux et indigne ; il n’exprime en aucun cas la culture et les traditions du peuple palestinien ». Le Hamas a appelé la police et le ministère de l’intérieur palestiniens à s’activer pour les présenter devant la justice.

Le mouvement palestinien Al-Ahrar (Les Libres) a, pour sa part, considéré l’enlèvement et l’assassinat d’Arrigoni comme une atteinte à la sécurité et une tentative visant à rapporter l’anarchie à Gaza. Ce crime est venu pour frapper cette solidarité internationale tissée avec la cause palestinienne et contre le blocus de Gaza.

A l’encontre de la religion

De son côté, Dr. Mahmoud Al-Zahhar, membre du mouvement du Hamas, dans un rassemblement organisé à Gaza, ce même vendredi, a dit que ce crime ne passera pas sans sanction. Ce crime est le premier et sera le dernier : « Nous restons au service de nos convives et nous les protégeons ».

Et pour sa part, Dr. Ahmed Bahr, premier adjoint du président du Conseil Législatif Palestinien, a dit que les kidnappeurs étaient un groupe éloigné des principes et des traditions de notre peuple palestinien. C’est un crime pratiqué par de jeunes égarés.

Les députés islamiques, en Cisjordanie , ont confirmé que ce crime vient à l’encontre de la religion de l’Islam et qu’il fait de tort à l’image palestinienne, surtout à celle de la bande de Gaza qui devient la Kaaba des hommes libres qui croient en notre juste cause.
Fahmi Kanaan, porte-parole des Palestiniens exilés par les occupants israéliens de la Cisjordanie vers Gaza, dit que les Palestiniens ont perdu un ami qu’on voyait partout dans la bande de Gaza. Il demande à ce qu’on le considère comme un martyr du peuple palestinien. Tout ce peuple devra sortir pour l’amener vers sa dernière demeure.

L’occupant, le premier bénéficiaire

Le Forum Palestinien en Grande-Bretagne s’étonne de voir ce crime perpétré contre des militants internationaux qui mettent tous leurs efforts pour soutenir notre peuple palestinien et sa cause, pour briser cet injuste blocus imposé contre notre peuple de la bande de Gaza.

Zaher Birawi, porte-parole du Forum, a dit que le premier bénéficiaire de ce crime est l’occupation israélienne qui ne cesse jamais ses menaces contre ce mouvement international tissé contre le blocus injuste et inhumain.

Agendas sionistes

A leur tour, les députés de la ville d'Al-Quds, réunis dans leur tente de sit-in dans le quartier de Cheikh Jarrah, ont catégoriquement condamné et ont envoyé un message de condoléance au peuple italien ami.

En ce moment où la solidarité internationale est devenue une arme du peuple palestinien vivant sous une occupation des plus dures et des plus vicieuses, il serait facile de comprendre que les occupants israéliens soient derrière l’assassinat du militant italien Vittorio Arrigoni.

Les députés de la sainte ville d’Al-Quds confirment que cet incident douloureux ne devra pas envenimer l’arrivée de ces convois humanitaires qui viennent briser le blocus et rendre au peuple palestinien ses droits.

Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

Palestine Info

Même date

17 avril 2011