Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2583 fois

Paris -

Conférence « Gaza : des familles en quête de justice » autour du webdocumentaire « Obliterated Families »

Lundi 12 décembre 2016 de 19h à 21h à l’Auditorium de l’Institut du Monde Arabe, 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, 75005 Paris (Entrée libre dans la limite des places disponibles / Ouverture au public à 18h30)

Le magazine en ligne Orient XXI, l’équipe du webdocumentaire « Obliterated Families », l’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture), le CCFD-Terre Solidaire, l’Institut du Monde Arabe

En partenariat avec ActiveStills, Al Mezan Center for Human Rights, Solivr, Middle East Eye et The New Arab

Vous convient lundi 12 décembre de 19h à 21h à la conférence « Gaza : des familles en quête de justice »

Rencontre Langue et mémoire
Autour du webdocumentaire « Obliterated Families »
Auditorium de l’Institut du Monde Arabe
1, rue des Fossés-Saint-Bernard, 75005 Paris
(Entrée libre dans la limite des places disponibles /
Ouverture au public à 18h30)


En présence de :
- Anne Paq et Ala Qandil, co-auteures du webdocumentaire et respectivement photographe du collectif Activestills et reporter
- Hélène Legeay, responsable Maghreb et Moyen-Orient à l’ACAT
- Mahmoud Abu Rahma, responsable Relations internationales au Centre Al Mezan des droits humains à Gaza
- Ramsis al-Kilani, membre d’une famille de victimes
- Conférence animée par Sylvain Cypel, journaliste membre de la rédaction d’Orient XXI

Le webdocumentaire « Obliterated families », véritable plongée dans la réalité glaçante de Gaza, relate l’histoire de dix familles dont les vies ont été détruites par l’offensive israélienne de juillet 2014. Il sera pour la première fois en France présenté lors d'une rencontre au grand public.

Gaza, 17 juillet 2014. Au cours de l’offensive israélienne dite « Bordure protectrice » dans la bande de Gaza, un missile s’abat sur le toit de la maison de la famille Shuheibar, où cinq enfants nourrissent des pigeons. Il tue une petite fille de 8 ans, Afnan, et deux petits garçons de 9 et 10 ans, Wassim et Jihad. Il blesse également grièvement deux garçons de 15 et 9 ans, Udai et son cousin Bassil.

Seront également évoqués durant cette conférence les bombardements israéliens sur la bande de Gaza en 2014, le combat pour la justice des familles de victimes, et le travail des ONG contre les violations du droit international. Le 29 juin 2016, la famille Shuheibar, présentée dans le webdocumentaire, a porté plainte en France pour complicité de crime de guerre et homicide involontaire contre l’entreprise française Exxelia Technologies [1].

Selon l’ONU, l’opération israélienne « Bordure protectrice » a causé la mort de 1.462 civils palestiniens, dont 551 enfants et 299 femmes.

Contacts presse :
 ACAT : Pierre Motin, 01 40 40 40 24 / 06 12 12 63 94 pierre.motin@acatfrance.fr
 CCFD-Terre Solidaire : Sophie Rebours, 01 44 82 80 64, s.rebours@ccfd-terresolidaire.org
 Orient XXI : contact@OrientXXI.info

Note :
[1] Plus d’informations : http://www.acatfrance.fr/communique-de-presse/plainte-pour-complicite-de-crimes-de-guerre-a-gaza-contre-lentreprise-francaise-exxelia-technologies


Photo


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Paris

Même sujet

Crimes de guerre

Même date

8 décembre 2016