Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1865 fois

Palestine -

D'après une étude, la plupart des Palestiniens pensent que l'aide occidentale encourage la corruption

Par

Deux Palestiniens sur trois pensent que l'aide financière occidentale favorise la corruption et fomente le conflit entre le Fatah et le Hamas.

C'est un des résultats d'un nouveau rapport de FAFO, l'Institut de Recherche norvégien qui a accueilli l'OLP et Israël à Oslo en 1993 pour des pourparlers secrets qui ont conduit plus tard à des négociations de paix historiques et au début d'une autonomie limitée en Palestine.

Les enquêteurs de Fafo ont interrogé 4.000 Palestiniens en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza, entre le 22 février et le 4 mars 2008, sur la situation politique et économique dans les territoires occupés. La plupart des personnes interrogées pensent que l'aide occidentale n'a pas amélioré les conditions.

Selon l'enquête, 63% pensent que les aides financières encouragent la corruption et qu'elles font peu ou rien pour combattre la pauvreté. 69% pensent que ce soutien financier aggrave le conflit entre le Fatah et le Hamas.

Fafo souligne que la situation économique et politique en Palestine a empire considérablement pendant les deux dernières années, un fait que les réponses à l'enquête reflètent. 55% des Palestiniens disent que leur situation économique s'est aggravée au cours des six derniers mois, alors que 34% expriment qu'ils ne pourront pas se permettre de satisfaire les besoins de base comme la nourriture et les vêtements, pour les trois prochains mois.

Dans 1 famille palestinienne sur 5, se trouve une personne qui veut partir, 20% d'entre elles en Occident. Les 80% autres de ceux qui veulent déménager veulent s'installer ailleurs en Palestine ou dans d'autres pays arabes. Seuls 42% croient qu'ils arriveront à bouger.

Interrogés sur ce qui leur semblent être les questions les plus importantes dans la politique palestinienne, les Palestiniens répondent selon cette classification :

1. L'amélioration de l'économie palestinienne.
2. La réconciliation entre le Fatah et le Hamas.
3. La libération des Palestiniens emprisonnés dans les prisons israéliennes.
4. Le processus de paix.

60% veulent que le Hamas et le Fatah négocient pour régler la scission politique actuelle. Si de nouvelles élections étaient organisées aujourd'hui, 22% des Palestiniens interrogés voteraient pour le Hamas, et 52% pour le Fatah.

44% soutiennent les négociations de paix palestino-israéliennes, par rapport aux 77% de décembre 2006.

Des négociations directes entre le Hamas et Israël bénéficient d'un soutien important parmi les personnes interrogées :

• 84% souhaitent que le Hamas et Israël négocient la libération des prisonniers.
• 66% souhaitent que les deux parties discutent de la levée du siège de Gaza.
• 64% souhaitent que la Hamas et Israël négocient un cessez le feu à long terme.
• 54% souhaitent que les deux parties discutent d'une paix permanente.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Rapports

Même auteur

Maan News

Même date

15 mars 2008